Accueil Audi Shanghai: les courses en prologue du WEC

Shanghai: les courses en prologue du WEC

89
0
PARTAGER

Les promoteurs Chinois ont un problème de calendrier. S’aligner en permanence sur le CTCC n’a aucun intérêt. En même temps, ils sont trop divisés pour s’organiser ensemble. Du coup, lorsque le WEC débarque à Shanghai, c’est la bousculade pour rouler en ouverture!

C1 Star Game

A l’origine, ce devait être l’attraction du week-end.

Pour rappel, le C1 Star Game est une course annuelle de célébrités. Elle est organisée au profit de la One Fondation de Jet Li.

Renault en est le sponsor officiel…

Donc les stars courent dans des ChangAn-Ford Focus. C’est logique.

Pour info, l’acteur Hong-Kongais Kar Lok Chin remporte le C1 2012. Parti en pole, il ne cèdera jamais le leadership.

Lamborghini Trofeo Asia

Le Lamborghini Trofeo 2012 s’est achevé à Navarre, début octobre. En revanche, sa déclinaison asiatique poursuit sa première saison.

La nouveauté de Shanghai, c’est que le promoteur dévoile enfin les noms et les prénoms des vainqueurs.

Ainsi, dans la course 1, on apprend que Charlie-Ro Charlz s’impose d’un souffle face à Rizal Ramli.

Le dimanche, Ramli prend sa revanche. Il devance le tandem Anthony Liu-Davide Rizzo.

Audi R8 LMS Cup

C’est au dernier moment que le promoteur décide de rajouter une manche en septembre. L’intérêt étant de profiter de « l’effet Audi » en WEC.

Pour l’occasion, il y a quelques changements. Han Han étant retenu en rallye, David Zhu prend son baquet. Darryl O’Young (qui fera son retour en WTCC à Macao) hérite de la voiture d’Alex Yoong. Jeffrey Lee revient et il peut encore viser le titre en « amateur ». Quant à Kyoung-Ouk You, il devient le premier Sud-Coréen de la compétition.

O’Young n’est pas totalement un débutant: s’il découvre la coupe, le Canado-hong-kongais a néanmoins déjà remporté les 12 heures de Bathurst 2011 et 2012 en R8 LMS!
Ainsi, on n’est presque pas surpris de le voir remporter la pole:

Dans la course 1, O’Young mène de bout en bout.
Derrière, Marchy Lee et Adderly Fong se battent à la fois pour la tête du championnat et pour la 2e place. Lee trouve un raccourci dans le dernier tour. Mais les commissaires le pénalisent a posteriori et il se retrouve 3e, tandis que Fong est 2e.

Notez que You est 4e, à plus de 30 secondes des trois furieux.

Dans la course 2, O’Young mène encore, mais il est suivi comme son ombre par Fong. Le leader roule sur des débris et ses Michelin n’apprécient pas. Il renonce.
Fong se retrouve aux commandes et Lee, revenu de loin, lui met la pression. Le pilote de F3 résiste, s’impose et prend la tête du championnat

Wang Jian Wei ne peut retenir You, qui décroche la troisième marche du podium. Sun Zheng trouve également l’ouverture sur Wang. Puis c’est au tour de Zhu. Entre Wang et Zhu, c’est très chaud et après une arrivée au sprint, Wang a le dernier mot.

JK Racing Asia

Tant qu’à évoquer les courses « en prologue de… », signalons qu’à Buddh, il y a de la JK Racing Asia.

L’ex-Formula BMW Pacific a tendance à improviser et à compléter le plateau avec des invités.

D’où une importante présence Indienne pour cette manche. Aditya Patel et Akhil Khushlani, tous deux arrivés en cours de saison, sont rejoint par les méconnus Visnu Prasad, Chetan Korada, Akhil Rabindra et Karmnder Pal Singh.

Afiq Ikhwan (Meritius GP), déjà vainqueur des deux manches de Silverstone, remporte la course 1.

Nabil Jeffri (EuroInternational) fait le forcing, mais il doit se contenter de l’argent.

Patel (EuroInternational) est tout heureux de monter sur le podium à domicile.

Jeffri, sans doute un peu trop pressé de remporter le titre, effectue un départ anticipé. Tellement anticipé que lorsqu’il écope d’un drive-through, il est hors de vision du 2e, Aston Hare (EuroInternational!)

Le Sud-africain passe donc la ligne d’arrivée sans savoir qu’il est vainqueur! Patel s’offre un deuxième podium Indien, devant Danial Hizdir (EuroInternational.)

Le JK Racing Asia reviendra à Buddh fin novembre, pour un dernier meeting.

Crédits photos: Audi (photos 1 et 9 à 11), FRD (photos 2 à 5), Lamborghini (photos 6 à 8), AFOS (photos 12 à 14.)

A lire également:
CTCC 2012: Shanghai-Tianma

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz