Accueil Lotus APRC 2012: Longyou

APRC 2012: Longyou

125
0
PARTAGER

Longyou est la manche chinoise du rallye Asie-Pacifique. Elle compte également pour le championnat chinois. Longyou, c’est environ 650km à travers le Zhejiang, son village classé du XIXe siècle, ses rases campagnes, ses grottes et ses zones industrielles modernes.

C’est le dixième rallye de Longyou. Han Han était présent lors de la première édition. Il n’était alors qu’un jeune écrivain qui veut utiliser ses droits d’auteur pour courir.

9 ans plus tard, Han peut viser les deux titres majeurs du sport auto chinois: CTCC (avec SAIC-VW) et CRC (avec Subaru.)

Néanmoins, pour la gagne, Sub’ préfère miser -comme d’autres- sur les « aides étrangères ». Ainsi, David Higgins est là pour viser la victoire au générale.

Chez 333-Red Bull-SAIC-Skoda, l’actualité est originale: Chiang Chi Yang se marie avec une fille de Longyou!

« Boy Wonder » rencontre Zhang Ling lors d’une précédente édition du rallye. Elle s’occupe des relations publiques d’un acteur Hong-Kongais qui s’essaye au rallye.
Le pilote Skoda essaye de la séduire à chaque CP et voilà le travail!

Premier jour

Comme à Beijing-Huairou, les gweilo sont en démonstrations. Higgins est la plus rapide de la super-spéciale. Il devance Patrik Sandell (Mitsubishi Evo/SouEast.)

3e, Xu Jun (Mitsubishi Evo/Guizhou Braun) sauve l’honneur des Chinois.

Quant à Han, il obtient le 12e temps. Consternation.

Mais sur une échelle de la malchance, la palme revient à Wei Linde (SAIC-Skoda Octavia RS.)

Il lui faudra 5 minutes pour remettre la voiture en piste.

Deuxième jour

230,96km de spéciales plus tard, le classement ne bouge pas. Higgins et Sandell sont sur une autre planète.

Xu (ci-dessous) reste « premier Chinois », mais il est talonné par Li Wei (Subaru Impreza), Han et Wei Hongjie (Mitsubishi Evo/Guizhou Braun.)

Troisième jour

Les Mitsu des pilotes Guizhou Braun ont des soucis de turbo. Han en profite pour les dépasser.

En tête, Higgins s’impose dans un fauteuil…

Mais comme il ne marque pas de points, c’est son dauphin Han qui fait la bonne opération au championnat. Il remporte un drôle de troisième titre de champion chinois des rallyes.

Xu et Wei complètent le podium des « meilleurs chinois », offrant le titre par équipe à Guizhou Braun.

Neill McShea (SAIC-Skoda Favorit) s’impose en 2RM.

Pour l’exotisme, il y a la Geely GX2 de Xue Lei. Ou plutôt une « yleeG », car ils ont posé le lettrage à l’envers!

En championnat Asie-Pacifique (APRC), Alister McRae (Proton Satria) joue les « Higgins ». Gaurav Gill (Skoda) renonce le premier jour et l’Ecossais a une autoroute. Une performance qui lui vaut un titre pilote.

Chris Atkinson (Skoda) sauve l’honneur de la marque tchèque. Juha Salo (Proton Satria) remporte le S2000 et termine 3e du général.

Source:
FASC

Crédits photos: FASC, sauf photos 1 et 12 (Proton)

A lire également:
CRC 2012: Beijing-Huairou

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz