Accueil Constructeurs Ford présente un système de lecture des SMS

Ford présente un système de lecture des SMS

70
7
PARTAGER

Selon une étude réalisée par Ford en Europe, près de la moitié des personnes lisent les SMS qu’elles reçoivent tout en conduisant. Conscient de la distraction occasionnée, le constructeur à l’ovale présente un système de lecture audio des messages texte. Est-ce pour autant le nirvana pour redonner au conducteur toute l’attention nécessaire sur la route?

Ford s’appuie sur une étude réalisée en France, en Espagne, en Allemagne, en Grande-Bretagne, en Italie ainsi qu’en Russie. Le constat est plutôt édifiant: près 50% des conducteurs avouent lire les SMS sur la route. Dans les détails, il semble que les Italiens décrochent le record avec un pourcentage de 61% de conducteurs distraits, alors que les Allemands et les Français sont au coude-à-coude (49%) et que les Britanniques font figure de bon élève avec 33%.

95% des conducteurs interrogés ont toutefois conscience des dangers de cette pratique dans le sens où elle réduit l’attention: elle affecte donc leur sécurité et celle des autres. La moitié d’entre eux estiment que la lecture des SMS double leur temps de réaction. Ce qui revient à dire que les conducteurs ont pour la plupart conscience que lire un SMS a des effets similaires à une conduite sous l’emprise d’alcool et malgré cela, la moitié d’entre eux continue de le faire!

Ford estime néanmoins que le téléphone portable est devenu aujourd’hui un outil essentiel au quotidien et ne veut pas priver les utilisateurs de cette pratique. Dans cette optique, Ford va proposer une évolution du système SYNC dès cet été sur le nouveau B-MAX. Ce système sera ensuite étendu notamment à la Focus et au Kuga.

Développé par Microsoft, la lecture des SMS se fera par la commande vocale « lire message » sur tout téléphone compatible relié en Bluetooth. Le système permet aussi au conducteur d’envoyer des messages simples prédéterminés comme « J’appelle + tard », « A dans 10 min », etc. sans oublier les indispensables « Je t’aime » et « tu me manques ».

Il ne reste donc plus qu’à espérer que Ford simplifie le jumelage des téléphones en bluetooth, assure une forte compatibilité du SYNC avec la pléthore de téléphones portables existants et que les commandes vocales soient efficaces dans la reconnaissance de la voix. Toutes ces étapes techniques tendent généralement à rebuter le conducteur et le poussent à utiliser finalement à nouveau directement son téléphone.

Source: Ford

A lire également:
Genève 2012 : Ford Kuga
Vers de futurs standards pour les appareils électroniques?

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Ford présente un système de lecture des SMS"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
CaptainBigleux
Invité

Bon courage pour réussir à faire lire certains SMS par une reconnaissance informatique…

DiZeL
Membre

Moi j’attends toujours le système permettant d’envoyer un « arrête de me sucer le pare-choc » à tout les crétins qui trouvent que je ne double pas assez vite.

puitrabix
Invité

Paref buffle + 4 freins à disques + freinage d’urgence =>Généralement ca calme!

Thibaut Emme
Admin

@DiZel: il existe des panneaux LED (env. 50 euros les modèles simples) qui permettent d’envoyer des « smileys » ou qq messages simples 😉

Pascalito
Invité

ça existe sur des Tomtom et consors depuis plusieurs années. Faire du neuf avec du vieux.

Pedro
Invité

Ils ont aussi fait cette etude en Russie?
Ils devraient alors aussi travailler sur ceux qui regardent la tele en conduisant (oui et pas que les routiers), ceux qui ecrivent des mails sur leurs PC portables poses sur le tableau de bord ou encore ceux qui picolent au volant (je dis bien AU volant et pas avant de conduire bien que la legislation en matiere d’alcool y soit tres repressive). Je ne connais pas Moscou mais c’est le cas dans certaines grandes villes de Siberie…
Le gars qui tape un SMS franchement c’est la base 🙂

Clever Technologies
Invité

L’envoi de SMS au volant est réellement devenu un problème mondial d’actualité, près de 50 % des conducteurs annglo-saxons échangent des SMS tout en conduisant, et de l’autre coté de l’hémisphère en Australie, un Australien sur six en fait autant.

wpDiscuz