Accueil Actualités Entreprise Les résultats de Fiat dopés par le Brésil et Iveco

Les résultats de Fiat dopés par le Brésil et Iveco

59
4
PARTAGER

Le groupe Fiat a publié ses résultats financiers pour l’année 2010, la dernière regroupant toutes les activités sous un même toit. Des résultats qui doivent beaucoup au marché brésilien et à l’activité de Fiat Industrial.

Depuis le 1er janvier 2011, Fiat Group s’est scindé en Fiat et Fiat Industrial. Le bilan financier 2010 est donc le dernier à regrouper les deux entités. Si le chiffre d’affaires progresse de 12,3%, il repose en grande partie sur l’activité automobile : 35,9 contre 21,3 milliards. En revanche la proportion est inversée en ce qui concerne le bénéfice net. Le bénéfice opérationnel des deux branches s’élève à 1,1 milliard, et le bénéfice net à 222 millions pour Fiat et 378 pour Fiat Industrial. Le bénéfice total de 600 millions fait suite à une perte de 848 millions en 2009.

Dans le détail des activités automobiles, l’ensemble Fiat / Alfa Romeo / Lancia représente 607 millions du profit opérationnel, Maserati 24 et Ferrari 303… Fiat compense la baisse de ses immatriculations (-8,2% à 2.081.800 véhicules) par une hausse du mix, en particulier l’accroissement des ventes de véhicules utilitaires (+27%). On notera que sur les 963.000 véhicules particuliers immatriculés par le groupe en Europe, 10.500 portent des logos Chrysler, Dodge ou Jeep, en raison de l’intégration progressive du réseau du constructeur américain dans les activités de Fiat.

Avec 761.400 véhicules, dont 110.000 Uno, le marché Brésilien a été un grand pourvoyeur de revenus. Dans la région, Fiat ajoute aussi 69.100 véhicules en Argentine, pour une part de marché de 10,4% (22,8% au Brésil).

Maserati a augmenté son chiffre d’affaires de 30,8% grâce à l’arrivée de la GranCabrio, et 5.675 véhicules (+26,4%) arborant le trident ont été immatriculés en 2010. Cela fait moins que Ferrari, qui a pour sa part écoulé quelques 6.573 voitures, en hausse de 5,4%. Les modèles V8 (California et 458 Italia) représentent 87 % du volume. La proportion de véhicules de couleur rouge n’est pas communiquée…

Source : Fiat

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Les résultats de Fiat dopés par le Brésil et Iveco"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
objectif
Invité

J’ai analysé chaque résultat financier et ce quelque chose me frappe.

Pour TOUS les constructeurs…un résultat financier est présenté comme génial.

TOUS …Non pour FIAT « Des résultats qui doivent beaucoup au marché brésilien et à l’activité de Fiat Industrial. » Et voilà… là pas de réjouissance …on justifie par la bande.
Ce racisme est indigne de personnes qui se veulent objectives. Depuyis toujours L’Italie est méprisée. En 2000, FIATétait moribond. Regardez aujourd’hui ! Et malgré tout cela continue.
Sans rire , je crois que si FIAT bénéficiait d’un discours identique à tOUS les autres constructeurs…il serait premier mondial.

franck
Invité

@ objectif.. déja ton pseudo te va mal, arrete de pleurer des que quelqu »un critique un peu Fiat… encore un discours creux, juste pour venir pleurnicher sur le Blogauto.. pathétique!! 🙂

l' honneur de 3 innocents sont bafoues
Invité
l' honneur de 3 innocents sont bafoues

Renault est bien dopé par les résultats de Nissan

wpDiscuz