Accueil Coupés Mercedes CL500 « 100 years of Trademark »

Mercedes CL500 « 100 years of Trademark »

66
8
PARTAGER

Il y a encore une dizaine d’années la plupart des constructeurs étaient « amnésiques ». Ils s’imaginaient que mis à part une poignée de retraités (qui de toute façon, n’achètent plus de voitures neuves), personne ne s’intéressent à leurs productions passées. Désormais, l’histoire est un outil marketing. D’où la présence d’anciennes sur les salons et la célébration d’anniversaires tout azimut. Ici, Mercedes fête les 100 ans de son logo avec une CL500.

En fait, le logo Mercedes-Benz tel qu’on le connait (une étoile à trois branches entourée de lauriers) est né en 1926, lors de la fusion de Mercedes et Benz (cf. affiche ci-dessous.)

Néanmoins, il se trouve que Daimler/Mercedes déposa l’étoile à 3 branches le 24 juin 1909. Karl Benz dépose les lauriers le 6 août 1909.
Point commun des deux logos: une origine mystérieuse.
Vers 1872, Gottlieb Daimler, pris d’une crise de mysticisme, aurait envoyé une photo de sa maison avec une étoile dessinée dans le ciel. Le message était que « la prospérité règnera un jour sur notre maison. » Ses deux fils s’en seraient rappelé 31 ans plus tard, lorsqu’ils cherchaient un logo pour accompagner le changement de nom de leurs voitures. Ils lui trouvèrent une signification plus logique: Daimler est présent dans les véhicules terrestres, marins et aériens.
Quant à Karl Benz, peu porté sur la compétition (la Blitzen Benz étant l’exception qui confirme la règle), personne n’a d’explication pour ses lauriers.

Quant à la CL500, elle n’est pas vraiment centenaire: elle dérive en ligne droites des coupés SEC (C126) de 1981:

Certes, en bricolant un peu, on peut remonter jusqu’à la 220S de 1952 (W180.) Mais 1952-2008, ça ne fait pas 100 ans…

Quoi qu’il en soit, comme toutes les CL500 2009, la « 100 years of trademark » reçoit de nouveaux rétroviseurs, un affichage à LED, une meilleure télématique, un port SD-Card dans le tableau de bord, un port USB dans la boite à gant et un écran Splitview (deux affichages différents simultanément, sur le même écran.)

Mercedes y rajoute pour l’occasion un kit AMGSport package (bouclier avant et arrière et bas de caisse, étriers de freins noirs, ainsi qu’un pédalier en aluminium brossé) et des jantes AMG 20 pouces (montées sur du 255 à l’avant et du 275 à l’arrière.) Le tout avec une peinture noire graphite.
La console centrale est peinte dans ce même noir graphite avec des inserts de piano laqué. Elle a droit à des répliques des logos Benz et Mercedes de 1908. La sellerie cuir (partiellement cousue à la main) est couleur sable. Le volant est en cuir et en bois. Le ciel de toit est recouvert d’alcantara.
Et comme le mot « gratuit » n’existe pas chez Mercedes, tout ces équipements supplémentaires sont facturés 17 850€.

La CL 500 « 100 years of trademark » est disponible dés à peésent en versions « normale » ou 4Matic.

188004188008188011188014188017188020188023

Source:
Mercedes

A lire également:
Salon de Genève: Mercedes CL500 4Matic
Essai Mercedes CL 500: l’avis de Charles
Essai Mercedes CL 500: Coupé de luxe

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz