Accueil F1 F1 Interlagos: La victoire amère de Massa

F1 Interlagos: La victoire amère de Massa

34
143
PARTAGER

lewis_hamilton_interlagos.jpg

Au terme d’un suspense époustouflant, Lewis Hamilton est devenu le plus jeune champion du monde de l’histoire de la F1. Felipe Massa gagne son Grand Prix national mais échoue à un point du Britannique qui arrache la cinquième place dans le dernier tour. Ferrari peut se consoler avec le titre des constructeurs mais que la déception doit être grande du côté de Maranello.

Départ: La procédure de départ n’est pas encore lancée qu’un premier rebondissement se produit sur la piste d’interlagos. Une averse aussi violente que brève s’abat et provoque un décalage du tour de formation de 10 minutes. Le temps de monter des pneus « pluie » sur les voitures et le feu vert s’allume pour lacher la meute des vingt pilotes sur une piste parfois détrempée, parfois totalement sèche. Les premières lignes se montrent particulièrement prudentes et Massa vire en tête devant Trulli, Raïkkonen et Hamilton. Derrière en revanche c’est un peu plus brouillon. Dans le S de Senna, Nakajima, Coulthard et Piquet partent en tête-à-queue et les deux derniers cités restent sur le carreau. La Red Bull de l’Ecossais étant bloquée sur le vibreur, la voiture de sécurité entre en piste pour une neutralisation de la course.

Tour 4: La safety car s’efface pour donner, on l’espère, le véritable départ du Grand Prix. Rien à signaler en tête, si ce n’est la bataille entre Alonso et Kovalainen dans le premier freinage qui tourne à l’avantage de l’Espagnol.

Tour 7: Alors que Raïkkonen met la pression sur Trulli, Rosberg et Button tentent le pari de monter des pneus pour le sec.

Tour 8: La plupart des pilotes de la seconde moitié du peloton s’arrêtent à leur tour dont Sébastien Bourdais.

Tour 9: Arrêt d’Alonso et de Vettel.

Tour 10: Massa et Kovalainen changent de pneus.

Tour 11: Trulli, Raïkkonen et Hamilton, les trois premiers, s’arrêtent simultanément.

Tour 12: Après tous ces arrêts Massa est toujours en tête devant Vettel, Alonso et Raïkkonen. Hamilton n’est plus que septième et passe tout près de la correctionnelle en se frictionnant avec Trulli.

Tour 17: Hamilton passe Fisichella. Il est à nouveau virtuellement champion du monde.

Tour 20: Jarno Trulli porte une attaque sur Sébastien Bourdais dans le S de Senna. Les deux hommes insistent et le Français est obligé de passer dans l’herbe pour éviter l’accrochage. En tête, Vettel se maintient dans les échappements de Massa et Alonso suit le duo de tête de près. Raïkkonen, quatrième est déjà à plus de 11 secondes de son équipier.

Tour 27: Vettel effectue son second ravitaillement. Au même instant, Kovalainen dépasse successivement Trulli puis Fisichella.

Tour 34: Felipe Massa améliore le meilleur tour en course. Fernando Alonso accusé désormais un retard de 5 secondes sur le Brésilien.

Tour 36: Timo Glock s’arrête à son stand. Il roulait juste derrière Lewis Hamilton en cinquième position.

Tour 38: Après une belle série de tours sous les 1’14 », Massa s’arrête aux stands.

Tour 40: Arrêt de Fernando Alonso en même temps que Lewis Hamilton.

Tour 42: Ravitaillement de Kovalainen.

Tour 43: Raïkkonen est le dernier leader à s’arrêter.

Tour 45: Dans une stratégie décalée, Sebastian Vettel se retrouve à nouveau second entre Massa et Alonso.

Tour 51: Troisième et dernier arrêt de Vettel. Alonso repasse deuxième.

Tour 60: Raïkkonen revient comme un boulet de canon sur Alonso alors que la pluie menace sur Interlagos.

Tour 63: La pluie se met à tomber dans la ligne droite des stands.

Tour 65: Sur une piste grasse, Sebastian Vettel tente un dépassement sur Hamilton.

Tour 66: Raïkkonen, Hamilton et Vettel s’arrêtent pour chausser des pneus pluie.

Tour 67: Arrêt de Massa. Hamilton est cinquième car Timo Glock ne s’est pas arrêté. Si Vettel le double, Massa est champion du monde!

Tour 69: Vettel passe Hamilton! Massa est virtuellement champion du monde !

Dernier tour: Massa passe en tête sous le drapeau à damiers. Il n’a plus qu’à attendre que Lewis Hamilton termine son tour pour savoir s’il est titré au pas. Hitchcock n’aurait pas écrit meilleur scénario! Dernière accélération, Vettel semble intouchable, la joie éclate dans le stand Ferrari ! Mais la joie est de courte durée lorsque Hamilton passe la ligne en cinquième position. Une erreur de Timo Glock dans le dernier tour a crucifié le Brésilien. Hamilton décroche son premier titre de champion de monde sur les terres de son rival.

Classement:

1. Massa
2. Alonso
3. Raïkkonen
4. Vettel
5. Hamilton
6. Glock
7. Kovalainen
8. Trulli
9. Webber
10. Heidfeld

Championnat pilotes:

1. Hamilton 98
2. Massa 97
3. Raïkkonen
4. Kubica 75
5. Alonso 61
6. Heidfeld 60

Championnat constructeurs:

1. Ferrari 172 points
2. McLaren-Mercedes 151
3. BMW 135

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz