Accueil Chrysler Chrysler met le cap sur l’électrique

Chrysler met le cap sur l’électrique

43
13
PARTAGER

Chrysler_EV.jpg

Si à peu près tous les constructeurs travaillent de près ou de loin au véhicule électrique, Chrysler est le premier à réagir à l’apparition de la Volt dans sa livrée de série. Etre le premier a un prix, celui d’une préparation pas forcément hyper convaincante

Lors d’une présentation à son siège et centre technique d’Auburn Hills, Chrysler a dévoilé les premiers prototypes de véhicules électriques, développés par la nouvelle entité de l’entreprise, dénommée ENVI (pour ENVIronment). Le programme de Chrysler comporte en fait deux volets différents. L’électrique pur et l’électrique à autonomie étendue.

Pour l’électrique pur, Chrysler nous propose un prototype de Dodge EV qui semble étrangement familier mais qui a lui seul ôte une part de crédibilité à l’exercice global. Car en fait de Doge, il s’agit tout simplement d’une Lotus Europa, gratifiée d’une peinture jaune à bandes noires et d’un logo Dodge. Cela suffit-il à en faire une Dodge ? Il faut croire que Bob Nardelli le pense On a quand même du mal à croire que Chrysler ne puisse même pas se payer une petite carrosserie vite fait bien fait en plastique ou fibre de verre pour rhabiller cette Lotus plus dignement sans ruiner l’entreprise On attendait mieux après un concept ZEO particulièrement séduisant! Surtout quand on s’attaque à une Tesla Roadster, elle aussi sur base de Lotus mais dotée, elle, d’une carrosserie spécifique.

Quoi qu’il en soit, cette Dodge embarque un gros pack de batteries lithium-ion en sac à dos, avec un moteur électrique donné pour 200 kW (268 ch) et 650 Nm De quoi propulser l’engin de 0 à 100 en moins de 5 secondes, pour une vitesse maxi de plus de 120 mph (env. 190 km/h). L’autonomie est annoncée, en ville, entre 150 et 200 miles (240 et 320 km). Compter 8 heures pour recharger en 110V, et logiquement la moitié en 220V

2008_Dodge-EV_01.jpg2008_Dodge-EV_02.jpg2008_Dodge-EV_03.jpg2008_Dodge-EV_04.jpg2008_Dodge-EV_05.jpg2008_Dodge-EV_06.jpg2008_Dodge-EV_07.jpg2008_Dodge-EV_08.jpg2008_Dodge-EV_09.jpg

Du côté des véhicules électriques à autonomie étendue (E-REV pour faire le parallèle avec la Chevrolet Volt), Chrysler propose deux véhicules, confirmant ainsi vouloir proposer ce type de motorisation sur des véhicules à roues avant motrices ou à quatre roues motrices. Pour la traction, pas mieux qu’un Chrysler Town&Country, véhicule familial par excellence, qui permet en outre de loger aisément les batteries, dans la soute qui sert habituellement à ranger les sièges du Stow’n’Go Avec sa propulsion électrique de 190 kW / 255 ch et 350 Nm, l’engin serait capable d’une autonomie de 40 miles en tout électrique (environ 65 km comme la Volt), et jusqu’à 400 miles (650 km) avec le moteur thermique assurant la production d’électricité.

2008_Chrysler-EV_01.jpg2008_Chrysler-EV_02.jpg2008_Chrysler-EV_03.jpg2008_Chrysler-EV_04.jpg2008_Chrysler-EV_05.jpg2008_Chrysler-EV_06.jpg2008_Chrysler-EV_07.jpg

Jeep ne restera pas sur le côté de la route et profitera aussi de cet ensemble électrique. Le Wrangler Unlimited est propulsé par une unité de 200 kW / 268 ch et 400 Nm, pour une autonomie similaire à celle du Town&Country, et ce avec 30 litres de carburant. Pour Jeep, Lou Rhodes, Vice président en charge du département ENVI, indique que ses équipes travaillent sur un dispositif à moteurs intégrés aux 4 roues.

2008_Jeep-EV_01.jpg2008_Jeep-EV_02.jpg2008_Jeep-EV_03.jpg2008_Jeep-EV_04.jpg2008_Jeep-EV_05.jpg2008_Jeep-EV_06.jpg2008_Jeep-EV_07.jpg2008_Jeep-EV_08.jpg2008_Jeep-EV_09.jpg2008_Jeep-EV_10.jpg2008_Jeep-EV_11.jpg2008_Jeep-EV_12.jpg

Au final, on peut légitimement se demander pourquoi Chrysler n’a pas plutôt présenté des versions opérationnelles de ses concepts ZEO, ecoVoyager et Renegade, qui en fait reprenaient plus ou moins les mêmes caractéristiques, mais sous une présentation plus séduisante. L’argent peut-être?

Source : Chrysler

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz