Accueil Essais Essai Ford Kuga – Conclusion (4/4)

Essai Ford Kuga – Conclusion (4/4)

147
22
PARTAGER

Essai_Ford_Kuga_Title4.jpg

Sortir un SUV pile au moment où la crise pétrolière et les craintes de réchauffement climatiques heurtent de plein fouet les consciences, et surtout les portes-monnaie, c’est ce que l’on peut appeler manque de malchance (ou de clairvoyance?). Néanmoins, avec ce Kuga, Ford a de quoi tirer son épingle du jeu…

En créant un SUV plus dynamique, par son style comme son comportement, Ford marque de précieux points. Son design lui permet de sortir de la masse et d’attirer l’attention, et il a l’intelligence de confirmer sur la route ce que son design suggère. Il s’avère au final le SUV compact le plus dynamique du marché, mais sans sacrifier au confort, mise à part l’habitabilité aux places arrière, pas catastrophique non plus. On épinglera aussi la modularité qui aurait gagné à être un peu plus soignée (banquette coulissante), et une finition qui doit encore progresser chez Ford, qui reste avec ce modèle en léger retrait des dernières nouveautés de la plupart des concurrents Européens, mais sans être non plus « fini à la truelle ».

Les tarifs sont plutôt soignés, avec l’avantage de proposer une version à 2 roues motrices pour ceux qui ne veulent que le style du SUV. De quoi limiter l’augmentation de consommation par rapport à un C-Max, et les émissions de CO2 par la même occasion (+ 10 g/km). Le Kuga Trend démarre à 27.350 et propose déjà de série climatisation, ESP, multiples airbags, accès / démarrage sans clé, jantes alliage 17″, régulateur de vitesse… Le Titanium (notre essai) qui démarre à 28.550 ajoute une climatisation 2 zones automatique, l’allumage des phares et le cadencement des essuies-glace automatiques, le rétroviseur intérieur électrochrome, le siège passager réglable en hauteur, les tablettes au dos des sièges, le volant cuir ou encore les sièges partiellement habillés de cuir. Si vous voulez un SUV, ne pas avoir l’impression d’être à la barre d’un bateau ivre et n’avez pas les moyens d’acheter un X6, le Kuga est pour vous…

Au fait, Kuga, ça veux dire quoi? Ford n’a jamais donné d’information à ce sujet, à croire que cela ne signifie rien. D’après nos recherche, ce terme désigne au choix des villes (Japon, Chine, Birmanie, République Centrafricaine, Tchad, Liberia), une plante de la famille des Hydrangea (Kuga Variegated), une tribu d’indiens d’Amazonie Péruvienne (Kuga Pakuris) ou encore une rivière de Nouvelle-Guinée. C’est aussi le nom d’un modèle de VTT fabriqué en Nouvelle-Zélande par Keewee…

Lire aussi :

Ford Kuga : Intoduction (1/4)
Ford Kuga : A bord (2/4)
Ford Kuga : Sur la route (3/4)

Poster un Commentaire

22 Commentaires sur "Essai Ford Kuga – Conclusion (4/4)"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Ben
Invité

Donc en résumé, il coute un peu plus cher qu’un C-max mais il ne fait pas grand chose de plus et coûte un peu plus à l’usage.
L’affaire du siècle.

r.burns
Invité

Donc en résumé, Ben n’a aucun gout et est radin ___________

Blague à part : ne pense pas détenir La vérité

Ben
Invité

Alors je t’en prie, explique moi ce qu’il apporte de plus. Excepté le pavanage devant les voisins, bien sur.

Fastbear
Invité

C’est un des rares SUV que je trouve « joli », même si je comprend toujours pas l’intérêt de ce truc. Puis 27.350 !

M. Knight
Invité

Qui peut encore mettre près de 30k dans une petite voiture, à part une Société en immo ou en LLD (quid de la taxe pro sur ce genre d’horreur roulante) ?

wpDiscuz