Accueil Berlines GAZ Siber

GAZ Siber

121
11
PARTAGER

2007_siber1_250.jpgConclu voici quelques mois déjà, l’accord de cession de la licence de fabrication des anciennes Chrysler Sebring et Stratus devient plus concret. GAZ, le constructeur de Nijni-Novgorod (ex-Gorki qui a donné son nom à la marque) a dévoilé au salon de Moscou la Siber, dont la production démarrera en mars 2008.

Célèbre pour la Volga, véhicule préféré des apparatchiks du régime soviétique qui continue sa carrière, GAZ souhaite diversifier sa production afin de faire remonter ses ventes face à une invasion de véhicules produits sur place par des constructeurs occidentaux ou asiatiques. Le rachat de ce modèle est une aubaine, puisque GAZ a non seulement racheté la licence, mais aussi tout l’outillage qui a été transféré des Etats-Unis vers l’usine de Nijni-Novgorod, le tout pour 150 millions de dollars. Les pièces seront fournies par l’équipementier Canadien Magna.
Le véhicule change très peu par rapport à la Sebring, avec un nouveau bouclier orné d’une calandre chromée très dont je me demande bien où ils sont allé chercher l’idée (Ingolstadt, Wolfsburg???). Le modèle de base reçoit un 2.0 de 141 ch, et des versions 2.4 et V6 2.7 seront proposées. Les 3 motorisations sont aussi des motorisations d’origine Chrysler.

Les prix pratiqués placent la Siber face à des concurrentes d’origine Européenne ou Asiatique neuves, avec un prix d’attaque estimé à environ 18.000 $, ce qui fait quand même près de trois fois le prix d’une Volga dont le tarif démarre aux alentours de 7.000 $.
GAZ espère vendre 20.000 Siber en 2008, puis 40.000 en 2009. La capacité de l’usine est de 100.000 unités par an, mais GAZ compte bien développer d’autres modèles sur cette base technique, dont un SUV, un utilitaire léger, un monospace et une autre berline afin de compléter la production de la Siber. Le constructeur estime son investissement à 250 millions de dollars.
2007_siber_1.jpg

2007_siber_2.jpg

Poster un Commentaire

11 Commentaires sur "GAZ Siber"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
fulbert amselme
Invité

Le marcher russe etant en net progression et ou tout les grand constructeur sont present il est naturel que LE CONSTRUCTEUR local ofres des models moderne et qu’importe la façon dont il le fabrique il se touvera bien des russe plus ou moins chauvin pour les acheter ( c’est juste mon avis)

Hilios
Invité
Ce que l’on peut se rendre compte rapidement : certains chinois & maintenant les russes rachètent la propriété intellectuelle, l’outillage pour un prix que l’on peut comme « préférentiel » de bagnoles d’une génération en arrière… parfois deux. Mais si les russes s’y mettent aussi comme les chinois, d’ici 10 ans, les références seront dans ces pays là… Je suis partagé entre le sentiment que donner l’opportunité à ces pays de se développer sur de « vieilles » technologies auto ce qui est bon, mais d’un autre, vendre la vieille école occidentale à des pays en dévelloppement, c’est faire du fric sur le dos… Lire la suite >>
Annah Connue
Invité

Siber. Quelle nom charmant et positivement évocateur dans un pays de l’ex-Union soviétique ^^

Alfred - CoolBranding Marketing Consulting
Invité
Le transfert de technologie à la Génération n-1, une pratique qui permet de faire un peu de cash sur des équipements’déja amortis, pour le fournisseur, et donne à l’acheteur la possibilité de former ses ressources à un outillage a peu près contemporain, à moindre coût. La différence entre deux générations automobiles est assez limitée en termes de technologies. Les moteurs et trains roulants sont repris… Ce que l’on sous estime, c’est la capacité technologique de la Russie, qui s’est tiré la bourre avec le complexe militaro-industriel US pendant 40 ans… et n’a déposé les armes que faute de moyens économiques.… Lire la suite >>
ppr
Invité

et puis Mgna a loupé le rachat de Chrysler, son principal fournisseur. Quid de l’avenir avec les nouveaux propriétaires??? Sans Chrysler, Magna disparaitra……..

wpDiscuz