Accueil Champ Car Graham Rahal, le (très) jeune loup aux dents (très) longues

Graham Rahal, le (très) jeune loup aux dents (très) longues

67
2
PARTAGER

Graham_Rahal_au_milieu.jpgGraham Rahal sera l’un des espoirs à suivre en 2007.

En 1970, à 17 ans, son père, Bobby, avait disputé une course locale sur une Lotus 23 gràce à une fausse carte d’identité. Il avait néanmoins attendu 4 autres années pour toucher un volant… A 18 ans (depuis le 4 janvier dernier, bon anniversaire Graham) possède déjà une sacrée expérience: 4 ans de karting, 1 an de formule BMW (7e au final), 1 an de Star Mazda (1 victoire) et de Formule Atlantic SCCA (titré pile 30 ans après son père) en parallèle, quelques courses d’A1GP (sous les couleurs du Liban, patrie de son grand-père), un tour aux 24h de Daytona et 1 an de Formule Atlantics ChampCar, où il mena la vie dure à Simon Pagenaud!

Rahhal_p__re_et_fils.jpgBobby Rahal fait partie des mythes du Champ Car: 16 ans de carrière (1982-1998) couronnée de 3 titres (plus une victoire aux 500 Miles d’Indianapolis) et surtout dés 1992, une écurie montée avec l’animateur télé David Letterman (qui existe toujours), où il couru avec succès.
De ce côté-ci de l’Atlantique, on a gardé peu de souvenir de sa saison d’Europe de F3, de ses deux grands prix de F1 en 1978 (ensuite, James Hunt a accaparé la Wolf/Ford) ou de ses venues au Mans. On se rappelle davantage son bref passage (2000-2001), le temps d’annoncer trop vite le recrutement de son « ami de vingt ans » (il était son ingénieur en Champ Car à la fin des années 80), Adrian Newey. Newey resta chez McLaren et pour les patrons de Ford, c’était la meilleure excuse pour virer Rahal.

Graham_Rahal_Daytona.jpgL’Amérique adore les dynasties, y compris dans le sport auto, d’où la profusion de « fils de » (et plus rarement des « filles de »), « frère de », « neveu de » et même « petit-fils de », voir « arrière-petit fils de »! 
2e de la Formule Atlantique, il est testé par Newman-Haas, qui lui offre dans la foulée la voiture de Junqueira (prié désormais de trouver tout seul un budget s’il veut poursuivre.) Pourquoi ne pas courir dans la structure paternelle (désormais en IRL), comme Marco Andretti? C’est peut-être justement la comparaison avec Andretti III qui a dissuadé les Rahal père et fils. En plus, le Champ Car manque de têtes d’affiches…

Rahal_team_Liban.jpgMais Graham rêve déjà d’après-demain. Dans sa liste de souhaits pour ses 18 ans, il a rêvé d’une autre participation aux 24 heures de Daytona, d’une venue dans la Sarthe et d’un test en F1.
Plus pragmatique, Bobby imagine son fils en GP2 dés 2008. Néanmoins, Bernie Ecclestone doit sûrement surveiller discrètement Rahal Jr.: on l’a dit, un pilote US de renom, ça serait pratique pour remplir les gradins d’Indianapolis. En plus, en tant qu’ex-pilote de l’A1 GP libanaise, il pourrait peut-être intéresser les téléspectateurs du Moyen-Orient. Encore qu’à ma connaissance, la venue en F1 de Pierre-Henri Raphanel, né à Alger, n’a pas boostée l’audimat de l’autre côté de la Mediteranée…

A lire également:
Marco Andretti très bientôt en F1!

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Graham Rahal, le (très) jeune loup aux dents (très) longues"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
rahal
Invité

salut atous qui l’aime la famille rahal

rahal
Invité

salut atous qui l’aime la famille rahal

wpDiscuz