Accueil Circuits de légende Mercedes à Brooklands

Mercedes à Brooklands

191
3
PARTAGER

banking_brooklands.jpg

Après 65 ans de coma profond, le circuit de Brooklands va enfin revivre gràce à un projet sobrement baptisé « Mercedes-Benz World, the ultimate Mercedes-Benz experience ».

brooklands_1938.jpg 

L’histoire de Brooklands commence il y a un siècle. A l’époque, le lobby ferroviaire anglais fait tout pour barrer la route des voitures. Il est notamment interdit d’organiser des courses en ville. Hugh Fortesque Locke-King, riche propriétaire terrien, a une idée: puisque les chevaux courrent sur des hippodromes, pourquoi ne pas créer un « autodrome »? Le circuit permanent est né. Brooklands sort de terre en 1906, avec ses deux bankings et il inspire d’emblée Carl Fisher, qui décide de construire un anneau de 2,5 miles de long à Indianapolis…

Alfred_moss_1925.jpgBrooklands connaît son apogée durant l’entre-deux guerres. Courses d’endurances, de vitesse (dont le premier grand prix de Grande-Bretagne, en 1926), records… Un « petit » circuit routier est même construit. Brooklands accueille de nombreuses compétitions et de nombreux véhicules (dont des motos et des avions.) Parmi les habitués se trouve un dentiste avec un bon coup de volant du nom d’Alfred Moss (le père de Sir Stirling.) Il ira jusqu’à faire croire à son père qu’Indianapolis est la ville où à lieu le plus grand congrès de dentistes a lieu pour qu’il lui paye le voyage!

Brooklands_building.jpgBrooklands, c’est également un aérodrome et le coeur de l’industrie aéronautique britannique. Pendant la 2e guerre mondiale, le site est la cible des bombardements nazis et les Anglais décident d’abattre les « bankings », trop visibles du ciel. En 1945, le circuit est en piteux état. En plus, il est situé en zone innondable. Alors pourquoi le sauver alors qu’il existe désormais Silverstone? On laisse des batiments s’installer et seul un musée témoigne de l’activité passée…

Mercedes_world.jpgAu début du XXIe siècle, Mercedes décide d’y construire un projet pharaonique: musée, restaurant, hôtel et show-room géant. Pour ceux qui souhaitent essayer les voitures, la marque à l’étoile a reconstruit partielement le circuit et y a installé une école de pilotage. La plupart des infrastructures sont déjà terminées. Alors, par hasard, MM. de Mercedes, vous n’auriez pas un projet à Monthlery, Reims-Gueux ou Rouen-Les-Essarts?

Pour la route, une photo de Brooklands dans les années 30. Je reste rêveur face aux notions de sécurité de l’époque: des voitures avec des pneus de vélo, une piste en béton et des commissaires à l’extérieur de l’épingle, à peine cernée par des bottes de pailles…

Chicane_brooklands.jpg

Site officiel:
Mercedes-Benz World

A voir également, pour les fans de vieux circuits:
« Amis de TF1, bonjour… »

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Mercedes à Brooklands"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Ryosuke
Invité

ca c’est une bonne idée. Bravo Mercedes.

Sauver le circuit de Montlhéry est aussi important. Mais qu’attendent nos constructeurs nationaux? Ils y gagneraient beaucoup pourtant.

Jean
Invité

« Je reste rêveur face aux notions de sécurité de lépoque: des voitures avec des pneus de vélo, »

Sans compter la hauteur des engins, le casque type aviateur, etc…: Brrr!

Techno Coud
Invité
Pour Monthlery, tant que nous aurons des riverains cretins ce n’est pas gagne. Je vis a 10 min de Montlhery en auto. Chaque meeting c’etait le bonheur. Mais l’enfer pour y arriver (heureusement, etant un « local » il y avait quelques astuces 😉 ). Cet anneau de vitesse entrecoupe de chicanes. Memorable. Le fin de la ligne droite des stands et son epingle des « 2 ponts » ou en Coupe Micra (les stars) Dieudonne se faisait un malin plaisir de demonter sa Nissan (via des tetes a queue volontaires bien sympa). Le Supertourisme et les victoires des Audi 80 de Marc Sourd… Lire la suite >>
wpDiscuz