Accueil F1 F1 2018 : Pirelli l’avoue, le super dur est inutile

F1 2018 : Pirelli l’avoue, le super dur est inutile

779
2
PARTAGER

Comme tous les ans, la saison 2018 apportera son lot de nouveautés. Pirelli notamment a revu sa gamme de pneumatiques avec quelques points plutôt étonnants.

La F1 doit se renouveler et cela passe par de nouvelles règles. Malheureusement, celles de 2018 pourraient plus prêter aux moqueries plutôt que de raviver la flamme chez les fans. Outre le halo, nous assisterons à l’introduction de nouveaux composés de gommes. La gamme était déjà difficilement lisible, elle pourrait l’être encore moins.

7 composés et autant de questions

L’une des nouveautés les plus étonnantes, le pneu super dur. En 2017, le pneumatique le plus dur de la gamme état déjà considéré comme pas assez tendre et presque jamais chaussé par les écuries. Pirelli a pourtant présenté un super dur.

Mario Isola, manager chez le manufacturier transalpin, s’est justement entretenu sur cet aspect. Et il n’a fait que confirmer ce que beaucoup d’observateurs pensent : « Tout simplement, c’est notre assurance. En général, nous supposons que nous n’utiliserons jamais ce pneu super-dur. Il nous est encore difficile d’évaluer la rapidité du développement avec cette nouvelle génération de voitures. Si nous avons sous-estimé la façon dont les nouvelles continuent de progresser, cela pourrait être critique. En plus ce mélange supplémentaire est là. En général, nous croyons que le composé dur est également suffisant sur les parcours où les pneus subissent de grosses contraintes. Cependant, selon les règlements, nous pouvons ajouter un autre mélange au cours de la saison. Nous avons donc pris soin du pneu super dur ».

Pour le moment donc, ce pneu super dur sera inutile. Pirelli souhaite toutefois assurer ses arrières au cas où les équipes auraient besoin d’une gomme encore plus dure. Une énième mesure qui ne devrait pas contribuer à rendre la F1 plus attractive.

Illustration : Pirelli

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "F1 2018 : Pirelli l’avoue, le super dur est inutile"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Georges
Invité

Moi je vois plutôt cela comme un manque de savoir faire.

Thibaut Emme
Admin
Pirelli prend l’excuse d’assurer ses arrières mais c’est du pipeau à mon sens. Si les voitures progressaient tellement qu’elles seraient des « fusées », et bien elles taperaient dans le pneu dur. Et s’il est finalement « trop tendre » pour ses hypothétiques voitures fusées, et bien tant pis, elles feraient avec. Là on a surtout l’impression que Pirelli a chercher à ramener un nouveau pneu « symétrique » de l’hyper-tendre pour pouvoir dire « vous voyez on a une gamme de 7 composés ». Sauf que dans les faits, 2 à 3 seront principalement utilisés. En 2017, les km parcourus par les composés donnent : Hard 1,549… Lire la suite >>
wpDiscuz