Accueil Actualités Entreprise Geely veut entrer au capital de Daimler, qui refuse

Geely veut entrer au capital de Daimler, qui refuse

839
9
PARTAGER
Geely

Geely a les dents longues, et ne cesse de vouloir étendre son empire. Le constructeur chinois aurait ainsi proposé un partenariat comprenant une entrée au capital de Daimler à hauteur de 5%. Requête refusée pour le moment, mais les discussions continuent.

Mais où s’arrêtera Geely ? Depuis le rachat de Volvo en 2009, et en particulier cette année, le constructeur chinois ne cesse de mener des opérations d’extension : rachat de London Taxi, Polestar, Proton, Lotus, Terrafugia, lancement de Lynk&Co, transformation de Polestar en marque… Et c’est à présent carrément Daimler qui intéresse le groupe fondé par Li Shufu.

Partenariat en Chine en vue

Des discussions ont en effet lieu en Chine entre Daimler et Geely, et portent en particulier sur l’établissement d’une coentreprise spécialisée dans le véhicule électrique. En la matière, Daimler est déjà partenaire de BYD, en plus de ses coentreprises avec BAIC et Fujian pour les voitures et utilitaires.  Rien n’interdit à Daimler d’avoir une seconde coentreprise en matière d’électrique.

Geely au capital de Daimler ?

Dans le cadre de ces discussions, Geely aurait donc proposé de prendre 5% du capital de Daimler, via une augmentation de capital réservée. Une telle opération représenterait une mise de 3,8 milliards d’euros à la valorisation actuelle du groupe allemand. Et ferait de Geely le troisième actionnaire de Daimler derrière Kuwait Investment Authority -6.8%) et Black Rock (6%). Et devant Renault-Nissan (3,1%).

Mais Daimler a refusé cette proposition. Le constructeur allemand a indiqué ne pas vouloir faire évoluer la structure de son capital, sachant que l’opération aurait pour conséquence de diluer les autres actionnaires. En fait, c’est ce point spécifique que refuse Daimler, et non l’entrée de Geely à son capital. Daimler s’est ainsi déclaré toujours désireux d’accueillir des actionnaires à long terme. Et invite Geely à acquérir des actions sur le marché…

Source : Reuters

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Geely veut entrer au capital de Daimler, qui refuse"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
wizz
Membre

Geely ne voudrait il pas contacter FCA?

SGL
Invité

🙂

greg
Invité
« Geely veut entrer au capital de Daimler, qui refuse » « Le constructeur allemand a indiqué ne pas vouloir faire évoluer la structure de son capital, sachant que l’opération aurait pour conséquence de diluer les autres actionnaires. En fait, c’est ce point spécifique que refuse Daimler, et non l’entrée de Geely à son capital. Daimler s’est ainsi déclaré toujours désireux d’accueillir des actionnaires à long terme. Et invite Geely à acquérir des actions sur le marché » Oui et non. En fait, Daimler n´a pas le pouvoir d´empêcher un groupe étranger d´acquérir des actions. Ce que Geely voulait, c´était acquérir 5% de Daimler… Lire la suite >>
Frederic Papkoff
Admin

Il faut lire tout le sujet, merci…

« Geely aurait donc proposé de prendre 5% du capital de Daimler, via une augmentation de capital réservée […] Mais Daimler a refusé cette proposition. »

greg
Invité

A mon tour de vous inviter à me relire, à aucun Moment vous n´évoquez les vraies raisons du refus de Daimler, ni ne parlez du fait que Geely voulait proposer une participation croisée. Dans votre compte-rendu cela ne va que dans un seul sens.

Thomas
Invité

Des moteurs Volvo pour Mercedes ce serait toujours mieux que du DCI 😉

zeboss
Invité

commentaire sans intérêt (-1) si ce n’est de faire du masochisme, Mercedes a besoin de petits moteurs…

zeboss
Invité

Stratégie de Geely un peu brouillonne et obscure.. Genre nouveaux riches, on achète tout et n’importe quoi pour entrer dans la cour des grands ?
Ça a du arroser ferme en Indonésie pour reprendre Proton, et pour le reste à part la remise sur pieds de Volvo (en produisant en Chine des modèles très chers chez nous) y’a quoi de concret ?

wpDiscuz