Accueil Daimler Electrique : le Fuso eCanter entre en production

Electrique : le Fuso eCanter entre en production

157
0
PARTAGER

L’usine Fuso (ex-Mitsubishi-Fuso) de Tramagal, au Portugal, débute la production de l’eCanter. Il s’agit du tout-premier porteur tout-électrique vendu en Europe.

L’eCanter est en développement depuis 2010. Depuis 2014, des véhicules de pré-série subissent une batterie de test. Une partie des tests sont d’ailleurs effectués au Portugal. L’eCanter la suite logique du Canter Eco Hybrid (2006.) Il possède six batteries lithium-ion (fournies par Accumotive, une autre filiale de Daimler) qui délivrent 420V et 13,8kWh chacune. De quoi transporter de deux à trois tonnes sur 100km.
C’est peu, mais d’après Daimler, il permet d’économiser 1000€ pour 10 000km parcourus. Accessoirement, il permet d’effectuer des livraisons dans des centre-villes où les moteurs thermiques sont de plus en plus bannis.

Depuis le 7 juillet, il est produit à Kawasaki, au Japon. Les supermarchés Seven-Eleven en ont commandé 25 unités. Deux semaines plus tard, il arrive à Tramagal. L’usine portugaise approvisionnera les marchés européens et américains. Les grands débuts sont prévus à New York, en septembre.
Pour autant, Fuso s’attend à de petits volumes.

Pour info, l’usine de Tramagal possède une longue histoire. En 1962, Berliet s’associait à Metalurgica Duarte Ferreira (MDF) pour l’assemblage de camions au Portugal. En 1965, les premiers camions sortent de Tramagal. Dans les années 70, le Portugal s’engage dans des ruineuses guerres pour conserver ses colonies. En parallèle, Berliet connait des turbulences. Tout ceci explique la faillite de MDF au milieu des années 70. En 1980, Mitsubishi-Fuso reprend le site, pour y assembler des utilitaires moyens. Au fil des années, le site d’assemblage se transforme en site de production. Il emploi 400 personnes et exporte ses camions dans toute l’Europe et la Méditerranée.

Source :
Daimler

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz