Accueil Nouvelles technologies PAL-V commercialise sa voiture volante

PAL-V commercialise sa voiture volante

103
5
PARTAGER
PAL-V (2017)

Le vieux rêve de la voiture volante semble à présent en mesure de se concrétiser. Au nombre des entreprises qui travaillent sur le sujet, PAL-V est le premier à annoncer la commercialisation.

Terrafugia (Etats-Unis), Aeromobil (République Tchèque) ou PAL-V sont tous trois lancés dans la folle entreprise de commercialiser une voiture volante. Et le néerlandais semble prendre une longueur d’avance. Les premiers tests menés en 2009, puis en 2012 ont été suivis par la conception du modèle final. Le PAL-V Liberty est donc à présent officiellement commercialisé.

La première série se nomme Pioneer Edition, et sera limitée à 90 exemplaires. Moyennant un dépôt de 25 000 euros, et un prix total de… 400 000€. La version standard, Liberty Sport, est réservable avec un dépôt de 10 000€ et un prix final de 299 000€. Des tarifs qui comprennent aussi plusieurs heures de prise en main.

Sur la route, la PAL-V Liberty est un véhicule à trois roues, propulsé par un moteur arrière de 100 ch, avec une vitesse maximale de 160 km/h. Le passage en mode vol passe par le déploiement du train, du rotor central (10,75 m d’envergure) et de la dérive arrière. S’agissant d’un autogire, le second moteur de 200 ch n’entraîne que l’hélice arrière, le rotor central n’étant pas motorisé. La vitesse minimale en vol est de 50 km/h, et 180 km/h au maximum. La charge utile est de 246 kg, et l’autonomie en vol au niveau de la mer sera de 400 km avec cette charge maximale.

Source : PAL-V

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "PAL-V commercialise sa voiture volante"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
billou
Invité

ai !!!!!!!!! 246 kg ca fait juste 1 conducteur américain 🙁

fistulinside
Invité

C’est top ça pour un taxi en Ardèche, quand par la route il faut quelquefois 1h pour faire 30 km, par les airs ça permet de faire des courses rapides. Par contre si c’est un autogire il faut une longueur de piste de combien ? Ya bien des prés un peu partout mais pas dit que cette voiture aime la luzerne…

ART
Invité

Déjà qu’on nous lesl brise dans tous les sens avec la réglementation sur les drones, la, j’ose meme pas imaginer le merdier…

lulu
Invité

La voiture volante pilotée est déjà plus ou moins dépassée. Il y aura peut-être quelques essais fructueux, mais le drone aura vite raison de tout ça pour, là aussi, s’imposer… En même temps il suffit d’appeler le drone en question voiture autonome volante. Question de sémantique.

wpDiscuz