Accueil Coupés Burt Reynolds vend sa Pontiac Trans Am

Burt Reynolds vend sa Pontiac Trans Am

105
4
PARTAGER

« Machines are gonna fail and the system’s gonna fail…then, survival. Who has the ability to survive? That’s the game – survive » Laaana ! Burt Reynolds vend sa Pontiac Firebird Trans Am de 1978.

La Pontiac Firebird Trans Am, telle qu’on la connait, n’a vraiment décollé qu’en 1977. Mais son histoire remontait à 1957. Cette année-là, Norm James était de passage à l’aéroport de Phoenix lorsqu’il remarque un dessin d’oiseau flammé. Le designer sorti son crayon pour le croquer et le motif se retrouva sur le concept-car Firebird III, qu’il dessinera ensuite. En 1970, Bill Porter ressorti l’idée. Cette fois, l’oiseau occupait tout le capot. Bill Mitchell vit le concept, le traita de « couverture indienne » et l’envoya à la benne. En 1971, John Schinella devint chef de projet et il fit industrialiser le dessin, grâce à 3M. Deux ans plus tard, Pontiac voulait un concept-car pour le salon de Chicago 1974. Mitchell adorait la livrée noir et or des Lotus F1. Schinella y apposa son « flaming chicken ». Nouveau refus du patron et le motif fut effacé. Notons qu’entre 1973 et 1974, la Firebird fut reliftée et la voiture exposée était un modèle 1973 maquillé. En 1976, la marque souhaitait cette fois une série spéciale pour relancer la Firebird. Le cinquantenaire de Pontiac servit de prétexte. Cette fois, Schinella pu utiliser son oiseau. La Firebird 50th anniversary limited edition fut un flop, avec 2 600 exemplaires produits. L’année suivante, le concept de livrée noire et or, avec flaming chicken fut repris sur la Trans Am (avec des jantes différentes.) Une partie des voitures étaient des invendus de 1976, modifiées a posteriori. En mai, Smokey and the Bandit (NDLA : Cours après moi Shérif en V.F.) sorti sur les écrans, popularisant la Pontiac Firebird Trans Am.

Celle que Burt Reynolds met en vente est un exemplaire de 1978. L’entreprise Restore a muscle car s’en est occupé et lui a donné un style « Pro-Touring ». Son V8, préparé par Butler Performance, est un 8,2l 600ch, avec des éléments en aluminium et en céramique, ainsi qu’une injection Fast XFI. L’échappement est un Spintec. La boite est une Tremec à 5 rapports. Les jantes sont des 18″ « snowflakes » de RAMC. La voiture possède l’air conditionné, ainsi qu’une audio Pioneer et JL Audio.
Barrett-Jackson la mettra en vente le 21 janvier, à Scottsdale, dans l’Arizona.

Le hic, c’est que ce n’est pas « la » Trans Am de Burt Reynolds. Celle-là, il la revendu depuis longtemps. Aux dernières nouvelles, elle fut vendue en 2014, pour 500 000$. En 2016, une deuxième Trans Am partie pour 550 000$ au profit du Burt Reynolds Institute. Cette troisième Trans Am possède une carte grise au nom de l’acteur (contrairement aux deux autres), lequel a signé le tableau de bord, ainsi qu’un chapeau.

Source :
Barrett-Jackson

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Burt Reynolds vend sa Pontiac Trans Am"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Invité

Aux derniers nouvelles Mireille Mathieu vends sa Twingo…avis aux intéressés

Thibaut Emme
Admin

Raté, Mireille Mathieu adore les bolides, la F1, les 24H du Mans….mais….n’a pas le permis et ne l’a jamais passé 🙂

beniot9888
Invité

C’était peut être une Twingo avec chauffeur ?

billou
Invité

c’est pas comme l’autre *** avec sa 911

bravo REYNOLTS

wpDiscuz