Accueil Karting Renault Sport recrute un Chinois

Renault Sport recrute un Chinois

60
8
PARTAGER

Renault l’a précisé lors de son retour en F1 : le sport doit être une publicité mondiale. Renault vient de faire démarrer son usine chinoise (codétenue par DongFeng.) Il semblait donc logique que la firme au losange recrute un espoir chinois. Sun Yue Yang rejoint la Renault Sport Academy, aux côtés de Jack Aitken, Louis Delétraz, Kevin Jörg et Oliver Rowland.

Sun a débuté en karting en 2015, à 14 ans. Il a d’emblée obtenu des places d’honneur en Europe. Cette année, il a remporté une manche du championnat allemand (une première pour un Chinois) et il pointe 5e de la Champions Cup du WSK. Mais Renault ne s’en cache pas, le critère déterminant du recrutement, c’est son passeport.
Sun sera donc désormais pilote DongFeng-Renault. Notons que l’Anglo-coréen Jack Aitken est lui pilote Renault « tout court » et non « Samsung-Renault ». L’objectif est clair : amener Sun jusqu’en F1 !

En Chine, il suffit parfois qu’un sportif chinois pour que tout le pays se passionne pour lui. C’est vrai dans le tennis féminin avec Na Li. Jeremy Lin, bien qu’Américain d’origine Taïwanaise, a droit à un engouement similaire. Au Dakar, Zhou Yong capte l’intégralité de l’attention des médias chinois.
La F1 voudrait bien faire pareil. Longtemps, elle va de flops en flops. Comme Renault avec Ho-Pin Tung ou Sun Zheng, qui effectue un tour en Formula Abarth, à Fiorano, avant d’être réexpédié illico presto. Quant à Mercedes, il a minutieusement effacé toute trace de l’époque où il soutenait Cheng Cong Fu ! La nouvelle génération est plus précoce et plus motivée. Ferrari obtient des résultats corrects avec Zhou Guan Yu. De quoi donner envie à Renault de replonger. Nul doute qu’à Guyancourt, on rêve de marées humaines achetant des Captur après avoir vu Sun dans une F1 jaune…

De plus, le pilote Chinois de l’Asia Formula Renault 2016 le plus prometteur intégrera la Renault Sport Academy, en 2017. Un moyen de détecter un autre espoir Chinois… Et de muscler le plateau de l’AFR, l’un des derniers championnat de FR 2.0

Source :
Renault

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Renault Sport recrute un Chinois"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Pedro9f
Invité

Honteux!!!

bzep
Invité

Pourquoi « honteux » ? !!!

Membre

parce que ce n’est pas un pilote « made in France » peut être 😉

SAM
Invité

« Renault Sport recrute un Chinois » … Renault recrute Sun Yue Yang … C’est mieux comme titre! Alors que d’autres articles avaient ce genre de titre « F1 2016 : Kevin Magnussen pourrait être bientôt confirmé par Renault » …. ou « F1 : Kevin Magnussen proche de Renault ? »
Aucun article a un titre comme ceci « Renault Sport recrute un Danois ». Changer votre titre je pense que l’article sera plus compréhensible!

Joest Jonathan Ouaknine
Editor

Si vous aviez lu l’article, vous auriez vu qu’il a été recruté pour son passeport. Les autres membres de la Renault Sport Academy sont des pilotes chevronnés. Lui, il n’a qu’une saison de karting dans le dos.

SAM
Invité

L’article a été lu … Le titre peut sembler un peu brute!

Membre

je dirais même plus mon cher dupont : l’article a été écrit

nico
Invité

La chinese touch !! Attention en chine les patron se font arakiri quand ils mentent. Carlos osera-t-il car il vient d’être traité de menteur par les salariés de nissan au USA.

wpDiscuz