Accueil Circuits de légende Macao 2015 : Rosenqvist double la mise

Macao 2015 : Rosenqvist double la mise

55
0
PARTAGER

Sur le tourniquet de Macao, il faut être malin, rapide et chanceux. Felix Rosenqvist excelle dans les trois tableaux et le vainqueur 2014 de s’imposer une seconde fois.

F3

On attend Felix Rosenqvist (Prema) et Daniel Juncadella (Fortec), exceptionnellement de retour en monoplace. Les deux vétérans sont au rendez-vous, le champion de F3 2015 (et vainqueur sortant), partant aux côtés du pilote de DTM (par ailleurs vainqueur 2011.)

FIA Formula 3 Championship, Macau Grand Prix

Le samedi est chaud ! Antonio Giovinazzi (Carlin) part d’emblée à l’assaut de Juncadella. L’Espagnol résiste et il y a contact. Le vétéran termine dans le rail et crée un bouchon. Safety-car.
Au restart, Rosenqvist est talonné par « Gio » et Charles Leclerc (Van Amersfoort.) Le Suédois commet une erreur et l’Italien saisit l’opportunité pour passer en tête.

Giovinazzi passe donc devant le starter en 1er. Rosenqvist et Leclerc suivent. Puis le vainqueur est pénalisé suite à son accrochage. Rosenqvist est le nouveau vainqueur. Lerclerc passe 2e et Alexander Sims (Double R), 3e.

FIA Formula 3 Championship, Macau Grand Prix

Le dimanche, Leclerc prend un meilleur départ. Néanmoins, Rosenqvist profite d’une erreur du Monégasque pour repasser. Puis Leclerc se dédouble. En queue de peloton, il y a un carton et le safety-car doit intervenir.
Au restart, Rosenqvist et Sam MacLeod (West-Tec) oublient le leader. Leclerc se reprend et repasse MacLeod. Il revient sur Rosenqvist, mais le Suédois gère son avance. Derrière, MacLeod frotte un rail et doit céder le bronze à Sims. Giovinazzi, parti 10e, revient fort sur l’Anglais, mais il doit se contenter du 4e rang.

2e succès consécutif pour Rosenqvist, qui triomphe devant Leclerc et Sims.

FIA Formula 3 Championship, Macau Grand Prix

Guia Race

Faute de WTCC, c’est le TCR qui assure le chaud. Le plateau du TCR Asia reçoit au passage le renfort de plusieurs ténors du WTCC. C’est ainsi Rob Huff (Civic) qui décroche la pole.

Macao 9

C’est la seule épreuve qui se dispute en deux course. Au feu vert de la course 1, Huff contient Stefano Comini (Seat Leon) et Jordi Gené (Seat Leon.) En milieu de peloton, Fransisco Mora (Seat Leon) se prend pour une boule de flipper, qui roule et qui entraine un safety-car.

Pas de souci au restart et Huff de remporter la course 1 face à Gené et Commini.

Macao 12

Pour la course 2, Huff tente de nouveau de contenir Gené. L’Espagnol ne lâche rien et les deux voitures se retrouvent dans le rail… Puis, dans une scène digne de Jacques Tati, les autres TCR s’encastrent bêtement dans les voitures des leaders. Safety-car.
Au drapeau vert, Commini mène devant Pepe Oriola (Seat Leon) et Andrea Bellicchi (Seat Leon.) Oriola part à l’abordage et cela tourne au Destruction Derby. L’Espagnol passe, mais sa Seat est trop abimée pour poursuivre.

Commini repasse en tête et s’impose dans la course 2. Bellicchi et Mikhaïl Grachev (Golf) l’accompagnent sur l’estrade.

Macao 1

FIA GT Cup

On retrouve peu ou prou le plateau du GT Asia, agrémenté de quelques mercenaires. Audi vient ainsi avec l’ultra-favori Edoardo Mortara et surtout René Rast, qui inaugure la R8 LMS Ultra « 2015 » en Asie.

D’ordinaire, les « étrangers » sont en démonstration. A la surprise générale, l’un des « Asiatiques », Stefan Mücke (Vantage GT3) décroche la pole.

Macao 3

Lors de la course de qualification, Maro Engel (SLS AMG) dépose Mortara, 2e sur la grille. Puis Adderly Fong (Bentley GT3) perd le contrôle. Il abime « Isabelle », sa monture et entraine un safety-car.
Mücke est un peu trop prompt à réagir au drapeau vert, tandis que Renger van der Zande (vainqueur 2014) double Mortara. Le Portugais réussit à se dédoubler. Par contre, rien ne bouge en tête.

Mücke gagne la course qualificative, devant Engel et Mortara. A posteriori, le pilote Aston est pénalisé pour avoir volé le restart. Engel est alors déclaré vainqueur, devant Mortara et Mücke.

Macao 5

Le dimanche, Mortara effectue un départ trop beau pour être honnête. De toutes façons, Engel reprend les commandes et vire en tête à la chicane. Van der Zande double Mücke, puis Mortara. L’Aston, qui a également doublé l’Audi, revient sur la Mercedes. Il y a contact, ce qui permet à Mortara et Rast de passer. Puis Vutthikorn Inthraphuvasak (911 GT3) tape le rail. Safety-car. Durant l’interruption, John Shen (911 GT3) sort violement et c’est un drapeau rouge.

Engel est déclaré vainqueur, devant Mortara et Rast. Le Portugais est rétrogradé a posteriori pour départ volé. Rast passe 2e et Mücke, 3e.

Macao 4

CTM

Cocorico ! Grâce à Paul Poon et Samson Fung Man Wai, les RCZ Cup réalisent un doublé aux essais.

Macao 2

Au feu vert, Andy Yan (RCZ) oublie Fung. Trop fébrile, le récent champion de CTCC s’offre un rail. Safety-car.
Au restart, Poon contrôle Fung, qui redevient donc 2e. Lo Kai Bong (RCZ) passe 3e. A l’approche du but, Lo part à la faute et Chou Keng Kuan (RCZ) hérite du bronze.

On a donc un triplé des RCZ, avec Poon devant Fung et Chou.

Macao 11

Roadsport Challenge

Le local Leong Ian Veng (Evo 9) domine les qualifications.

Macao 7

C’est trop facile pour Leong ! Un safety-car à mi-course (causé par l’Evo 9 de Sun Zheng) contrarie à peine sa marche triomphale. Mitsuhiro Kinoshita (GTR 34) est 2e et Lo Kai Fung (Evo 7), 3e.

Macao 10

Lotus Celebrity Cup

Aperçu en WTCC, Mak Ka Lok n’est pas vraiment un people. Ca ne l’empêche pas d’être invité à la Lotus Celebrity Cup et surtout, de décrocher la pole.

Macao 6

Mak s’élance devant Vincent Chao Wai Yew et Sin Ling Fung. Sin n’a besoin que de 3 tours pour virer en tête. Chao double ensuite l’ex-leader. Puis, en vue de l’arrivée, Yu Kam Cheong (vétéran de la Clio Cup China) s’offre le scalp de Mak.

Sin, Chao et Yu forment ainsi le premier podium de la Lotus Celibrity Cup.

Macao 8

Chinese Cup Racing

Les « Chinois de Chine » sont d’habitude hors-catégorie en Chinese Cup Series. Mais à Macao, ils payent leur inexpérience. Du coup, c’est le local Ho Hon Keong qui obtient la pole.

Chinese Cup 1

L’an dernier, toutes les voitures avaient tenté de passer devant au départ (d’où un joli carton collectif.) Cette année, seul le Hong-Kongais Assuncao Helder reste sur le carreau. Yue Cui se faufile, mais il ne peut rien faire face à Ho.

Ho s’impose ainsi devant Yue et Lo Ka Chun.

Chinese Cup 2

Crédits photos : Macau GP, sauf photos 1 à 4 (FIA Europe F3), ainsi que 17 et 18 (Chinese Cup Racing.)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz