Accueil Ecologie Mia est encore en vie, des pistes de reprises évoquées

Mia est encore en vie, des pistes de reprises évoquées

59
22
PARTAGER

Passée la stupeur de la décision du Tribunal de Commerce de Niort de mettre en liquidation la société MIA Electric 15 jours avant la fin de la période d’observation, la Présidente Michèle Boos contre-attaque et tente de sauver la société.

2 millions d’euros injectés en échange d’un allègement des charges

En plus d’avoir interjeté appel de la décision de liquidation auprès du Tribunal de Commerce de Niort, Michèle Boos annonce avoir un business plan qu’elle ne manquera pas d’exposer au Tribunal pour les convaincre de la pérennité de la société. Selon elle, 2 millions d’euros peuvent être injectés dans l’entreprise mais la condition sine qua non serait un allègement de certaines charges salariales.

En effet, lors de la reprise des ex-Heuliez par Mia Electric, les salariés avaient pu garder leur ancienneté (25 ans pour certains) ce qui leur octroie de fait des primes d’ancienneté sur lesquelles la société doit payer des charges. Ces charges sont-elles vraiment la clé de la santé financière de Mia, on peut tout de même en douter. Néanmoins Michèle Boos va tenter de poursuivre l’aventure Mia.

Une dizaine de manifestations d’intérêt

Du coté de la Présidente du Poitou-Charentes, Ségolène Royal, on s’active également pour trouver un repreneur. « Il y a une dizaine de manifestations d’intérêt, dont six pour reprendre la globalité de l’entreprise. Le potentiel est incroyable car l’usine est en parfait état et le bureau d’études et de méthodes a beaucoup de valeur » déclare-t-elle.

Mia est bien évidemment (re)devenu un enjeu politique et l’opposant principal à Ségolène Royal, Olivier Chartier, conseiller régional, demande « un audit des dépenses sur ce dossier ». « Derrière la liquidation de Mia je vois surtout la liquidation des promesses de Mme Royal. En 2008 on allait voir ce qu’on allait voir: une filière industrielle du véhicule électrique, du véhicule innovant, qui fabriquerait des centaines d’emplois (…) Aujourd’hui Mia c’est plus de 10 millions d’euros investis par le Conseil régional de Poitou-Charentes ».

Bref, Mia n’est peut-être pas encore tout à fait morte mais les salariés méritent mieux qu’une bataille politicienne. Sans doute mal défini dans certains de ces paramètres, la voiture électrique Mia n’en n’est pas pour autant un mauvais produit. Toutefois, il ne s’en est vendu que 201 unités en 2013 (même si selon la direction, 450 commandes sont en attente, bloquées depuis la fin de l’an dernier).

Source : AFP, illustration : Mia

Poster un Commentaire

22 Commentaires sur "Mia est encore en vie, des pistes de reprises évoquées"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Dam
Invité

Ou comment maintenir sous perf, un énième échec industriel prévisible a des kilomètres…

Bobo
Invité

« 10 millions d’euros investis par le Conseil régional de Poitou-Charentes » : vouloir préserver des emplois part d’un bon sentiment, mais combien d’autres emplois – peut-être plus qualifiés – auraient pu être créés si cet argent avait été investi ailleurs sans interférences politiciennes ?

automania
Invité

Dans le domaine de l’industrie automobile tout est possible ou presque, du moment que le produit respecte les normes en vigueur et fonctionne mais il y a une chose impossible en revanche : concevoir une voiture laide cela n’a jamais donné un succès en plus d’un siècle d’industrie. La première chose à faire chez Mia (si la marque parvient à survivre) serait d’embaucher un patron du style et jeunes quelques designers de talent.

mouss79
Invité

OU ACHETER DES MIA EN FRANCE ? comment faire participer les habitants de ce département a utiliser plus notre industrie de technologie . et c’est vrais un véhicule plus beau serait le bien venue .

BROUTE'
Invité
Quand CITROËN a lancé la 2cv la voiture était elle belle elle fut la risée du monde entier mais n’a t elle pas remplie son rôle en permettant a de nombreux FRANÇAIS a petit moyen d’avoir un véhicule pour se déplacer ;La MIA a été conçue pour faire un second véhicule pour se déplacer sans pollué dans certain cas se rendre a son travail économiquement Il est certain quelle ne rivaliseras pas en beauté en ligne en performance avec une C 6 OU UNE 508 La MIA doit vivre pourquoi, PSA ne lui donnerais pas un coup de pouce ?
wizz
Membre

en quoi consisterait ce coup de pouce?

eresse
Invité

@BROUTE Hélas depuis la 2CV pour les Français, dans tous les domaines l’emballage compte plus que le contenu.
Et question emballage, la MIA n’est pas trop à la mode…

wizz
Membre
Le prix aussi compte, parfois bien plus que l’emballage. Le Dacia Logan en est le parfait exemple. Moche, taillée à la hache. Mais son prix de commercialisation défiant toute concurrence lui a permis de s’écouler en grande quantité partout en Europe. En revanche, nul doute que si elle fut commercialisée à partir de 14000€ au lieu de 5000 ou 7500€, alors en effet, ça risque de moins se vendre. Alors on pourrait se poser de la même chose pour les voitures MIA. Elles ne se vendent pas parce que c’est moche, ou parce que les prestations ne sont pas à… Lire la suite >>
wizz
Membre
La Tata Nano n’est pas à un prix défiant toute concurrence! Pour la Logan, il y avait un grand écart de prix par rapport au reste des voitures. Pour le prix d’une Logan, à l’époque de sa sortie, on ne pouvait acheter qu’un pot de yaourt genre C1 ou Matiz, et encore… Quant aux berlines de dimension similaire, elles sont certes 2 fois meilleures, mais aussi 2 fois plus chères. Bref, dans de pareilles conditions, les Logan se vendent bien… Mais pour la Tata Nano, c’est différent. Il n’y a pas un tel écart de prix avec la concurrence. A… Lire la suite >>
wpDiscuz