Accueil Endurance Résultats et brèves des autres disciplines

Résultats et brèves des autres disciplines

28
0
PARTAGER

En ce dernier week-end avant noël, on court encore. En MRF 2000, les mercenaires viennent chercher leur prime de noël. A Zhuhai, Julio Acosta devient le dernier champion de monoplace de 2013. Shigetomo Shimono jouant les feux d’artifice (ci-dessus.) Enfin, Taiwan s’offre sa première vraie course de GT.Asian Formula Renault

Commençons à Zhuhai, pour la dernière manche de la saison 2013 d’AFR. C’est aussi la dernière sortie des vieilles Tatuus. Chaque équipe veut donner rentabiliser au maximum ses voitures avant de les envoyer à la retraite. D’où une belle brochette de gweilo chez Asia Racing Team. Notez par ailleurs le retour de « Jim » Ka To, ancien champion de la discipline.

Au championnat, Julio Acosta (Champ Motorsport) peut se contenter d’une 2e dans la course 1 pour être titré. Absent au 2e meeting, Shigetomo Shimono (Buzz Racing) est son dernier rival.
Les Chinois Leo Yee (KRC) et Yuan Bo (Champ Motorsport) peuvent jouer les troubles-fêtes. Mais en AFR, il n’y a pas de classement « scratch » et ils se cantonnent à la catégorie « Asiatique ».

Aux essais, Shimono réalise le meilleur temps, devant Acosta, Yee et Ka To.

AFR 1

« King » Yee effectue un tête-à-queue dans le tour de formation. D’où un 2e tour de formation, le temps de placer le pilote de Protyre Formula Renault à l’arrière du peloton.

Au départ, Ka To déboite Acosta, ce qui permet à Shimono de s’échapper. C’est alors le scénario idéal pour le Japonais, qui garderait des chances de sacre. Derrière, revenu des limbes, Yee remonte les concurrents un par un. Il dépasse Acosta, puis Ka To et colle Shimono. Coup de théâtre, le Japonais tombe en panne. Et boucle son tour au ralenti et rentre aux stands pour renoncer.

Yee hérite de la tête et il la conserve jusqu’au damier. Ka To est 2e et Acosta, 3e. Ce dernier est donc sacré champion 2013 d’Asian Formula Renault.

AFR 2La grille de la course 2 est calquée sur l’ordre d’arrivée de la course 1. Shimono, unique abandon, se retrouve donc dernier. Il tente de remonter le peloton, comme Yee l’a fait. Neric Wei (PS Racing), lui ferme la porte, le Japonais décolle et part en tonneau. Heureusement, il est indemne. Bien sur, le drapeau rouge est ressorti.

Au 2e départ, Ka To se loupe. Acosta et Bo en profitent pour passer. Yee utilise les malheurs de son rival pour prendre le large.

Ainsi, le Chinois décroche sa 3e victoire en 4 courses. Acosta est 2e et Bo, 3e.

Le rideau tombe sur l’AFR 2013. En 2014, ce sera donc enfin de nouveaux châssis. De plus, le promoteur, FRD, aimerait bien créer un vrai championnat chinois et courir sur l’ensemble des circuits. Ce sera donc un changement radical par rapport à 2013…

AFR 3

Circuit Hero 500

Théoriquement, l’épreuve-phare du meeting de Zhuhai, c’est le Circuit Hero 500. Traditionnellement, cette épreuve mêle les amateurs locaux et quelques gros bras chinois de l’endurance… Mais cette année, seuls 14 personnes ont rempli leur feuille d’inscription. Et les grosses GT sont à Penbay.

Aux essais, la Caterham de Bill O’Brian, Richard Bradley et Lu Gong He se balade.

A cause de l’accident de Shimono en AFR, le départ est retardé. La Caterham prend le large, avant de casser son radiateur d’eau. La Lotus Elise de Philip Callow et Jon Flinn se retrouve en tête devant l’Ariel Atom de Field-Lee John et Robert Buchheit et une Honda Civic Type R (EP3.) Néanmoins, la Japonaise termine dans un bac à sable. L’Ariel part ensuite jardiner, de quoi ouvrir un boulevard à la Lotus, qui s’impose.

Circuit Hero

Asia All-Star Challenge

Lorsque Penbay annonce qu’il va organiser une course « internationale », on peut sourire. A chaque fois, il a tendance à aligner des gentlemen-drivers locaux, auxquels s’ajoutent des troisièmes couteaux étrangers.

Finalement, il réuni une belle partie des protagonistes habituels du GT Asia : le régional de l’étape Jeffrey Lee (Audi R8 LMS), Frank Yu (Ford GT3) et Keita Sawa (Ferrari 360 Modena.) S’y ajoutent notamment deux Mercedes SLS AMG de feu l’équipe Petronas-Synthium, tandis qu’Audi expédie Rahel Frey pour accompagner Lee. En GTM, on trouve Adderly Fong (Audi R8 LMS) et Thomas Fjobach (Ferrari 458 Challenge.) Un beau plateau pour le circuit.

Un épreuve hors-championnat de Scirocco R-Cup China était au programme. Néanmoins, faute de participants suffisants, elles sont mêlées aux voitures de tourisme.

L’histoire retiendra qu’en GT George Chou et Katsuyuki Hiranaka (Mercedes SLS) se sont imposés devant Samson Chan et Naoki Yokomizo (Ford GT3) et l’Audi de Lee et Frey.

Asia All Star

MRF 2000

En marge des essais F1 de Bahreïn, la MRF 2000 organise son troisième meeting. La feuille des temps nous informe de l’arrivée de Kotaro Sakurai. On n’avait plus eu de nouvelles de lui depuis une demi-saison de GP3 et un test sans éclat en Auto GP, en 2012.

Tio Ellinas est l’un des rares mercenaires à jouer le jeu. Après avoir humilié ses adversaires aux essais libres, il décroche la pole.

MRF 2000 1

Au feu vert de la course 1, Rupert Svendsen-Cook se porte à la hauteur d’Ellinas. Les deux voitures se touchent et l’ex-animateur du British F3 prend le large. Derrière, le 3e, Sam Dejonghe, ne résiste pas au forcing d’Arthur Pic. Le petit-frère de Charles s’attaque ensuite à Ellinas. Les deux leaders du championnat se sont plusieurs fois doublés et dédoublés.

Finalement, Svendsen-Cook s’impose devant Ellinas et Pic.

MRF 2000 2

Dans la course 2, Svendsen-Cook effectue de nouveau un départ canon. Du coup, il se retrouve dans la boite de vitesse du leader, Shinya Michimi. L’Américano-japonais ne résiste pas au Britannique. Mais une fois dépassé, il tente un freinage à « trotar », envoyant le néo-leader dans le décor. Michimi sera sanctionné a posteriori.

Tio Ellinas est déclaré vainqueur, devant Pic et Dejonghe.

MRF 2000 3

Le samedi matin, on retrouve le quatuor habituel : Svendsen-Cook, Ellinas, Dejonghe et Pic. L’ex-pilote de British F3 commet une erreur et le Chypriote hérite du leadership. Pic passe 3e, puis il double Svendsen-Cook. Il est néanmoins classé 3e, derrière Ellinas et le Britannique.

MRF 2000 4

Pour la finale, Michimi et Dejonghe sont en première ligne. Comme d’habitude, Svendseen-Cook démarre sur les chapeaux de roue et se retrouve 3e. Le Britannique passe ensuite les deux pilotes. Ellinas rejoint le groupe de chasse et passe à son tour. Plus loin, Harry Tincknell est aux prises avec Pic et Renan Gerra… Qui finissent par s’auto-éliminer. Ellinas pourrait prendre le large au classement, mais il est sanctionné d’un mystérieux drive-through.

Svendsen-Cook s’impose donc une nouvelle fois, devant Michimi et Dejonghe.

Ellinas part de Bahreïn en tête, avec 150 points. Avec 134 unités, Pic descend au 2e rang et Svendsen-Cook se rapproche, à 128 points.
Normalement, le championnat devrait s’arrêter là. Mais la MRF 2000 tient à programmer une 4e manche, en février, à Chennai. Qui fera le voyage ?

MRF 2000 5

Florida Winter Series

Ferrari veut reprendre à son compte la Panam GP (édition Américaine de la Formula Abarth.) La saison 2014 débutera par une Winter Series. Les pilotes de la Ferrari Academy sont « priés » de participer. D’où la présence de Raffaelle Marciello, d’Antonio Fuoco, de Lance Stroll (qui débutera par la même occasion en monoplace) et de… Jules Bianchi. Simona de Silvestro, Ed Jones, Dennis van de Laar, Nicholas Latifi et Louis (sic.) Sa Silva sont également annoncés.

Florida Winter Series

Formula Acceleration 1

L’ex-A1 GP prend forme petit à petit. Premier changement : les monoplaces seront propulsées par des Zytek.

Côté plateau, l’organisateur rêve de Ed Jones (encore lui !), Steijn Schothorst, Roman Beregech, Andres Mendez et Corinna Kamper. Hasard ou coïncidence, ils étaient tous les 5 en FR 2.0 NEC en 2013.

FA1

Toyota Racing Series

L’annonce de la semaine, c’est l’arrivée de Matteo Ferrer chez Giles Motorsport. Catalogué comme « rapide », son palmarès 2013 se limite pourtant à un unique podium en F4 Winter Championship. Il fera notamment équipe avec le redoublant Jann Mardenborough. On attend aussi beaucoup de l’Estonien Martin Rump, vice champion de FR 1.6 Sweden et NEC. Rump qui vient par ailleurs de signer avec Fortec en FR 2.0.

TRS 1

Indycar

Jack Hawksworth a une actualité assez chargée. Cet été, il est le chouchou de Bobby Rahal. Vieux briscard, le patron du team Rahal utilise l’Anglais pour mettre la pression sur son compatriote James Jakes (qui a distribué son CV à droite et à gauche.) Un test plus tard, les relations entre Rahal et Jakes se réchauffent. Hawksworth retourne en Europe, le temps d’un essai en GP3 avec Status GP (ci-dessous.) Puis on annonce qu’il va redoubler en Indy Lights (même s’il manque la session de la Road to Indy.) Aux dernières nouvelles, il doit remonter dans une Indycar, mais chez Dale Coyne. Où sera-t-il la semaine prochaine ?

GP3

Crédit photos : Buzz Racing (photo 1), FRD (photos 2 à 4), Zhuhai (photo 5), Masahiko Ida (photo 6), MRF (photos 7 à 11), Florida Winter Series (photo 12), Acceleration Events (photo 13) et GP3 (photo 14)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz