Accueil F3 AFR 2014 : enfin une nouvelle voiture !

AFR 2014 : enfin une nouvelle voiture !

121
0
PARTAGER

Le sport auto chinois connait une belle croissance. Les coupes monotypes font le plein d’engagés. A contrario, la monoplace est davantage dans un état végétatif. L’arrivée d’un nouveau châssis en Asian Formula Renault (pendant de la FR 2.0) est donc une bonne nouvelle.En 1999, les Fior père et fils posent leurs valises en Chine. Il s’agit d’abord de vendre une poignée de Spider Renault Sport au circuit de Zhuhai, pour qu’il monte une école de pilotage. Kenneth Ma, patron de la structure, devient un fan de la firme au losange. C’est grâce à Ma et aux Fior que la Formule Campus s’offre une tournée asiatique.
En 2000, Ma passe à la vitesse supérieure. L’école de pilotage devient FRD (Formula Racing Development), elle s’offre quelques de FR 2.0 et crée l’Asian Formula Renault.

Dans un premier temps, Renault Sport est enthousiaste. FRD crée la Clio Cup China et l’Asia Formula V6 (FR 3.5.) La FR 2.0 suit les changements de ses cousines européennes, avec des évolutions en 2004 et 2007. Asian Festival Of Speed, un autre promoteur, organise un autre championnat chinois de FR, la Formula Renault Open.
Mais Renault est déçu. Les pilotes d’AFR et d’AF V6 sont soit des gentlemen-drivers chinois, soit des « gweilo » (seconds couteaux européens.) Lorsqu’une fois titré, le constructeur les envoi en Europe, ça tourne à la catastrophe. En plus, FRD s’est rapproché de Ford, prenant en main leur team officiel en CTCC (tourisme.)

Vers 2011, ça commence à tourner au vinaigre. L’AF V6 a disparu. Le projet de Megane Cup Chinoise fait long feu. La Clio Cup China se retrouve avec 4 voitures. En AFR, FRD se contente d’aligner sa tripotée de Tatuus 2007, 4 fois par an, à Zhuhai. Les mercenaires japonais sont invincibles et le promoteur doit créer une coupe spéciale Chinois pour ne pas dégouter les pilotes locaux !

2013 marque un léger mieux avec l’ajout d’une 5e manche, à Shanghai. De quoi redonner confiance à FRD, qui passera enfin à l’actuel châssis. On peut aussi supposer que Renault Sport (qui ne veut plus voir des championnats de vieilles FR, cf. la Protyre Formula Renault) lui a forcé la main. Le but est de refaire de l’Asia Formula Renault une vraie compétition pour jeunes talents. Le calendrier promet d’être dense avec des sorties hors de Chine.
C’est un pari ambitieux. FRD veut croire qu’il y a un espace pour deux championnats compétitifs, en Chine (l’autre étant la Formula Masters China de VW.) Reste à savoir si le plateau suivra…

Crédits photos : FRD

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz