Accueil Assurance Sécurité routière : sous les 3 700 morts en 2012

Sécurité routière : sous les 3 700 morts en 2012

55
5
PARTAGER

En 2011, 3970 personnes avaient trouvé la mort sur les routes françaises. En 2012, selon les chiffres provisoires, entre 3 600 et 3 700 décès ont été constatés, soit une baisse spectaculaire d’environ 7% en un an. Cela représente le total annuel le moins mauvais « depuis l’après guerre » comme le dit la formule consacrée.

Le Ministre de l’Intérieur Manuel Valls n’a pas voulu commenter les chiffres avancés par ce bilan provisoire, préférant attendre les chiffres consolidés. En effet, le nombre officiel de tués pour le mois de décembre ne sera arrêté qu’à la fin de janvier puisque, depuis 2004 et par souci d’harmonisation, sont comptabilisés les morts dans les 30 jours qui suivent l’accident. Néanmoins les chiffres ne devraient pas trop varier et sont annoncés de source non officielle « en baisse par rapport à décembre 2011 ». Le nombre d’accidents devrait également être à la baisse malgré la hausse du trafic.

Chantal Perrichon, présidente de la Ligue contre la violence routière, tient à relativiser : « Ces chiffres montrent une baisse notable, mais uniquement parce que nous traversons une crise économique grave. La crise compense le désintérêt des politiques pour la question de la sécurité routière ces dernières années. Avec des mesures courageuses, la baisse aurait donc pu être bien plus forte ».

Du coté de l’association « 40 millions d’automobilistes », on préfère positiver sur le bilan : « Les chiffres restent à affiner, mais il est certain que 2012 sera assurément un millésime en terme de sécurité des routes ». L’association salue même « le comportement des automobilistes que nous devons féliciter ».

Si le total est encourageant, il reste relativement loin de la barre des 3 000 morts qu’évoquait le précédent Président de la République. Toute fois le Ministre de l’Intérieur actuel a récemment fixé l’objectif à 2 000 morts d’ici 2020. Pour cela des pistes seront discutées par le CNSR (Conseil National de la Sécurité Routière) telles que le déjà très contesté taux d’alcool zéro ou l’obligation de détention d’un éthylotest pour la conduite d’un véhicule motorisé de plus de 50 cm3. Elles seront principalement autour de 2 axes, les facteurs accidentogènes, et l’efficacité des mesures existantes.

Pour aller plus loin : Taux zéro – Réactions et propositions de « 40 millions d’automobilistes »
Sécurité Routière : les radars sauvent des vies…

Source : AFP, photo : Sécurité Routière

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Sécurité routière : sous les 3 700 morts en 2012"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
xxx
Invité

Ils parlent jamais du nombre d’accident, c’est normal ? Et bien sur c’est grâce au radar, pas au parc automobile de plus en plus sécuritaire.

GregM
Invité

Quant est ce qu’on interdit de mourir tout simplement? lol

philippe
Invité

Vivement que les smicards n’aient plus les moyens d’acheter plus de 10 litres de gasoil par mois.

On va péter tous les records !!!

leelabradaauto
Invité

Interrogeons notre pompiste Total. Il nous dira franchement que Ce ne sont pas les particuliers qui le font vivre. C’est le carburant payé par les cartes de flottes entreprises et administrations, pompiers ,bus, forces de l’ordre. Bientôt, il n’y aura plus que ça sur les routes. Mondialisation engendre récession. Si c’est ça être positif pour se taper sur le ventre , on a le droit de réserve sur ces chiffres tjrs peu flatteurs que nous vantent les politiciens.

wpDiscuz