Accueil Actualités Entreprise Bilan 2011 : Etats-Unis

Bilan 2011 : Etats-Unis

61
5
PARTAGER

L’année s’est achevée aux Etats-Unis sur une hausse annuelle de 10,2%. Le mois de décembre a ressemblé aux précédents, avec en vedette Chrysler, Hyundai, Kia et Volkswagen. Sans compter la rocambolesque publication des résultats de BMW et Mercedes…

L’année 2011 s’est achevée sur un nouveau mois à un bon rythme de croissance, portant les ventes annuelles à quelques milliers du cap des 13 millions. Ceci après quelques incertitudes au printemps. Pour l’année 2012, analystes et constructeurs estiment que le marché devrait se situer aux alentours des 14 millions. Rappelons qu’après un record de 17,5 millions en 2000, le marché n’a cessé de diminuer pour atteindre 16,55 millions en 2006 et 16,14 millions en 2007.

La plus forte progression annuelle est pour Hyundai-Kia, avec + 26,5%, et surtout +36,3% pour Kia. Si la plupart des modèles progressent, c’est surtout le succès de la nouvelle Optima qui porte le constructeur, suivie du Sportage et du Sorento. Chez Hyundai, ce sont les Elantra et Sonata qui forgent le succès cette année. Hyundai-Kia se classe en fin d’année en sixième position, à quelques unités de Honda.

Le groupe Chrysler ne démérite pas avec +26,2%. Il ne peut encore reprendre la troisième place à Toyota, mais repasse nettement au dessus des 10% de pénétration. Toutes les marques profitent du succès, mais c’est surtout Jeep qui y gagne, avec tous ses modèles en forte progression, et en particulier le Compass. Chez Dodge, la progression est presque exclusivement due au nouveau Durango. On notera que le pick-up Ram est quatrième du marché en décembre… De son côté, Fiat est loin de ses objectifs, et manque de peu la barre des 20.000 exemplaires écoulés.

Dans les 23,3% de progression du groupe Volkswagen il faut surtout compter les 26,5% de la marque Volkswagen, avec le succès de la Jetta, de la Passat, mais aussi du Tiguan ou de la Golf. Audi continue sa progression, et avec 15,7%, c’est la marque haut de gamme qui progresse le plus cette année.

Toujours numéro un, GM est à la peine comparativement avec la fin de l’année dernière. La croissance annuelle reste supérieure à celle du marché, mais le groupe échoue à repasser au dessus des 20%. Avec seulement +4,5% en décembre, le groupe fait moins bien que le marché. Buick, Cadillac ou GMC sont en effet en perte de vitesse. On notera que GM ne place que le Silverado dans le Top 10 mensuel. La Cruze prend la dixième place au classement annuel, et loupe de peu la première place du segment des compactes, que la Corolla arrive à conserver, de peu.

Ford est redevenu numéro deux, et la marque est la première du marché, et la seule à passer le cap des 2 millions. Le groupe est toutefois affaibli par Lincoln… Ses meilleures ventes sont la Fusion, qui arrive pleinement à jouer son rôle dans le marché des berlines mid-size, mais aussi l’Escape. Il s’agit toujours de l’ancienne version qui est le SUV / crossover le plus vendu du pays. Ne parlons même pas du F150, toujours premier du marché et qui revient à des niveaux de ventes approchant les 600.000 unités annuelles… Le nouvel Explorer est une réussite, mais la Focus semble à la peine, lâchée par Corolla, Cruze et Civic, et débordée par la Hyundai Elantra.

Dégradé au troisième rang, Toyota voit à nouveau quelques chiffres en vert. En volume, mais pas en part de marché, qui continue à s’éroder en décembre. La nouvelle Camry continue sur les traces de sa devancière, sans excès, et la Prius continue sa progression aidée par la version monospace. Mais alors que tous les autres constructeurs voient leurs ventes de SUV et crossover croître fortement, celles de Toyota déclinent. La faute à un Rav4 et un Highlander tous deux vieillissants… Pas mieux pour Lexus, avec une HS qui est un échec, et les deux modèles les plus vendus (ES et RX) qui sont eux aussi dans le rouge. Toyota place toutefois la Camry au premier rang des berlines mid-size, la Corolla au premier rang pour les compactes, et surtout le Sienna au premier rang des MPV. Il devance en effet à la fois le Honda Odyssey et le Dodge Caravan…

Honda est clairement dans une mauvaise passe, et les désastres auxquels les constructeurs japonais ont été soumis ne suffisent plus à expliquer. L’Accord qui luttait voici quelques temps avec la Camry dégringole, la Civic nouvelle génération n’est pas un échec total avec quand même une moyenne de 20.000 exemplaires mensuels, mais loin des plus de 25.000 de la précédente. En fait, aucun modèle actuel ne semble en mesure d’endiguer le recul des ventes…

De fait, Honda est donc rattrapé par Hyunda-Kia, mais aussi par Nissan. En 2010, plus de 300.000 unités séparaient les deux groupes, en 2011, ce sont à peine 100.000. Les modèles en vogue chez Nissan se nomment Altima, Sentra, Rogue et Juke.

Premium

L’un des segments disputés cette année est le marché du haut de gamme. Profitant de la chute de Lexus, les allemands BMW et Mercedes reprennent les devants et luttent depuis le début de l’année pour acquérir la très enviée première place. Les deux constructeurs ont d’ailleurs usé de toutes les armes pour parvenir à leurs fins, y compris celle de la non divulgation de leurs chiffres de ventes en temps et en heure pour le mois de décembre : « montre moi tes chiffres en premier, je montrerai les miens après »… Officiellement, le retard est du à un problème logiciel chez les deux constructeurs. En espérant que personne ne viendra réclamer un recomptage des ventes en Floride.

Au final, c’est donc BMW qui remporte le titre, avec 2676 véhicules d’avance sur Mercedes. Notons que la progression de Mercedes est due à la C et à la M, tandis que BMW ne doit sa réussite qu’à ses SUV, X3 et X5. Ses berlines sont toutes en perte de vitesse. Lexus est distancé et repasse sous la barre des 200.000 véhicules annuels. Cadillac est à une bonne distance, suivi d’Acura, puis d’Audi. Infiniti échoue sous la barre des 100.000 unités, et Lincoln reste la lanterne rouge avec des ventes à peine au niveau de l’année précédente.

Muscle cars

Dans le clan des Muscle cars, la messe est dite, puisque la Camaro conserve une bonne longueur d’avance. L’arrivée en année pleine de la Mustang revue et corrigée devrait permettre à Ford de réduire l’écart, mais sans doute pas de rejoindre. La Challenger reste pour sa part à bonne distance.

Electriques

Avec 1.529 véhicules livrés en décembre, la Volt améliore ses chiffres de ventes. Elle reste néanmoins la Chevrolet la moins vendue de la gamme, et avec 7.671 véhicules au compteur depuis son lancement, les objectifs sont loin d’être atteints. La Nissan Leaf fait à peine mieux, avec 954 exemplaires en décembre et 9.674 sur l’année.

Top 10 du mois de décembre par modèles :
1. Ford F-Series (=)
2. Chevrolet Silverado (=)
3. Toyota Camry (=)
4. Dodge Ram (+3)
5. Nissan Altima (=)
6. Ford Escape (-2)
7. Ford Fusion (-1)
8. Honda CR-V (+1)
9. Toyota Corolla (+1)
10. Honda Civic (-2)

Top 10 du mois de décembre par marques :
1. Ford (=)
2. Chevrolet (=)
3. Toyota (=)
4. Honda (+1)
5. Nissan (-1)
6. Hyundai (=)
7. Jeep (+1)
8. Kia (-1)
9. GMC (+1)
10. Dodge (-1)

Top 10 annuel par modèles :
1. Ford F-Series
2. Chevrolet Silverado
3. Toyota Camry
4. Nissan Altima
5. Ford Escape
6. Ford Fusion
7. Dodge Ram
8. Toyota Corolla
9. Honda Accord
10. Chevrolet Cruze

Top 10 annuel par marques :
1. Ford
2. Chevrolet
3. Toyota
4. Honda
5. Nissan
6. Hyundai
7. Kia
8. Dodge
9. Jeep
10. GMC

Top 10 annuel par groupes :
1. GM
2. Ford
3. Toyota
4. Chrysler
5. Honda
6. Hyundai-Kia
7. Nissan
8. Volkswagen
9. Subaru
10. BMW

Plus de détails sur les mois précédents et le mois de décembre :

US-01-2011US-02-2011US-03-2011US-04-2011US-05-2011US-06-2011US-07-2011US-08-2011US-09-2011US-10-2011US-11-2011US-12-2011

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Bilan 2011 : Etats-Unis"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
nico
Invité

leu jounalistte devré aprandre a écrir !!!

treau de fottes !

SAM
Invité

« Le groupe Chrysler ne démérite pas avec +26,2% », Fiat a gagné un nouveau marché, de quoi compenser la baisse des ventes en Europe, bon coup pour l’italien!

lilo
Invité

la fiat 500 à été vendu à partir du milieu de l’année donc c’est écoulé sur plus ou moins 6 mois !!! c’est donc normal que les 50.000 exemplaires espéré ne sont pas atteint !

Sylvio
Invité

Et les français toujours absents. Incompréhensible, surtout Renault avec le réseau Nissan.

chaton51
Invité

Sylvio ===> perso je comprend bien pourquoi y a pas renault .. mdr

subaru encore en progression.. normal pour des voitures de cette qualité et tenue de route.

wpDiscuz