Accueil Circuits de légende Volant Euroformula: présentation (1/2)

Volant Euroformula: présentation (1/2)

68
0
PARTAGER

Il y a un mois, nous vous présentions la JCup, une formule permettant à un maximum de jeunes de piloter une voiture de course. Voici une autre formule, le volant Euroformula. Il s’agit cette fois de pousser un pilote vers une carrière professionnelle.

L’épreuve aura lieu à La Châtre, un circuit ô combien mythique.

Lorsque l’on évoque cette commune de l’Indre, on pense davantage à George Sand. Pourtant, La Châtre possède une longue tradition du sport automobile.
Il y eu d’abord la course de cote d’Ars, en 1928. Elle devint malheureusement célèbre en 1932, lorsque Georges Boillot, ancien « Charlatan » s’y est tué.

En 1954, l’épreuve est interrompue, car les organisateurs ont un nouveau projet, un circuit permanent. Le tracé sort finalement de terre en 1956. Il possède un tracé « international » (en clair), empruntant la départementale voisine et un tracé « national » (en foncé) pour les épreuves locales.

Durant les années 60-70, La Châtre est l’une des étapes des championnats de France « circuit ». La F3, la Formule France, la Formule Bleu, la Coupe R8 Gordini et la Formule Renault Europe (actuel FR 2.0) y font escale. Pourtant, la piste ne peut y accueillir qu’entre 8 et 12 voitures à la fois.

Le circuit a même droit à une photo dans Paris-Match. En effet, lors de la course des F3 de 1971, Roger Hurst loupe son freinage et se retrouve sur celle de Guy Dhotel. L’image ressemble à un accouplement et cette gauloiserie amuse « Match ».

La Châtre s’est avant tout une ambiance rurale, digne de Jour de fête. D’après Christian Courtel, le meeting F3 tombait juste après Monaco. Et si vous y rencontriez une starlette un peu collante, le meilleur moyen de s’en débarrasser, c’est de l’emmener dans l’Indre!

Point de carrée V.I.P. ou d’infrastructures ultra-modernes. La place de la mairie sert de paddock, les champs voisins, de parking et un bus Chausson fait à la fois office de baraque à frites et de salle de remise des coupes!

La Châtre possède aussi ses détracteurs, qui trouvent que le côté La petite maison dans la prairie, ça va 5 minutes. Trop dangereux, ce tourniquet est bien incapable de recevoir des compétitions. La piste, sinueuse est étroite, est souvent synonyme de carton collectif au premier tour.

Ces derniers ont hélas le dernier mot. La Châtre perd les championnats de France dans les années 80, puis les trophées fédéraux dans les années 90.
De ces années tumultueuses, il en reste des « trottoirs » sur la départementale et les raccordements entre les deux circuits:

En 1978, virage à 90° pour La Châtre. Le circuit se dote d’une école de pilotage. Avec ses Martini F3 à moteurs VW, Privilège Formula (le nom est assez explicite) vise les CSP++.

En parallèle, l’école organise un volant, en partenariat avec Avia. Eric van de Poele en remporte l’édition 1984 (devant Jean-Denis Deleteraz) et Laurent Aiello, l’édition 1989.

En 1997, Privilège Formula est devenu Euroformula, puis des Tatuus FR 2.0 ont remplacé les Martini/VW. L’école est un peu rentrée dans le rang. Face à celles proposant des stages F1 ou GT, elle ne peut plus viser les seuls CSP++.

Les infrastructures actuelles sont assez modernes. Le bâtiment est en cours d’agrandissement.

L’école propose les formules classiques de stages et de club avec mise à disposition des voitures.

Il a par ailleurs lancé un DFC (département formation compétition.) Il s’adresse aux jeunes pilotes qui veulent rouler et se perfectionner avant de faire carrière, à l’instar de Thomas Vernhes.

Ce qui nous intéresse, c’est le volant. Seuls les pilotes n’ayant jamais été classé dans un championnat de monoplace ou de barquette et n’ayant jamais remporté d’autres volants peuvent s’y inscrire.

Pour 1 490€, ils peuvent participer à l’une des quatre sessions de 8 à 12 pilotes. Elles se déroulent sur deux jours, avec une phase de formation, avant de passer à l’épreuve du chronomètre.

Une dizaine de pilotes seront sélectionnés pour la demi-finale. Il leur sera demandé 990€ supplémentaires.

Les 5 meilleurs iront en finale. Notez que chaque pilote aura son train de pneu, avec lequel il disputera la demi-finale et la finale. De plus, les finalistes choisissent leur ordre de départ.

Enfin, le gagnant recevra une bourse de 60 000€, à valoir sur un championnat circuit. A terme, l’école voudrait être capable de fournir un budget complet pour le vainqueur.

Le volant a déjà eu lieu en 2010 et il a sacré Paul-Loup Chatin. Il court actuellement en FR 2.0 avec Tech 1.

Essai Formule Renault Euroformula Tatuus La Chatre (1).JPGEssai Formule Renault Euroformula Tatuus La Chatre (2)Essai Formule Renault Euroformula Tatuus La Chatre (3)Essai Formule Renault Euroformula Tatuus La Chatre (4)Essai Formule Renault Euroformula Tatuus La Chatre (5)Essai Formule Renault Euroformula Tatuus La Chatre (6)Essai Formule Renault Euroformula Tatuus La Chatre (7)Essai Formule Renault Euroformula Tatuus La Chatre (8)Essai Formule Renault Euroformula Tatuus La Chatre (9)Essai Formule Renault Euroformula Tatuus La Chatre (10)

A lire également:
Volant Euroformula: essai Tatuus FR 2.0 (2/2)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz