5 réponses
  1. Axel
    Axel à |

    Donc si je comprend bien, le moteur vient bridé. et moyainant l’achat de l’option, AMG le debride… Ils nous prennent vraiment pour des cons là.

    Répondre
    1. SAMUEL
      SAMUEL à |

      pour des clients en fait…

  2. castor
    castor à |

    Et puis c’est dommage, j’avais eu l’occasion d’essayer un CL63, je l’aimais bien ce 6.2 moi. Le downsizing c’est bien, mais ça devient un peu ch**** à la longue… Connaissant le talent des motoristes AMG je n’imagines pas ce V8 biturbo comme un mauvais moteur, mais le caractère de brute épaisse, et surtout très chantant de 6.2 le rendait vraiment attachant… Un peu dommage quand même, surtout que le bloc n’était pas vieux, du moins, pas comme le 5.5 qui fait encore les beaux jours du SLK..

    Répondre
  3. Merc2010
    Merc2010 à |

    En fait, s’ils pouvaient, ils continuerait avec le 6.3. Mais les nouvelles normes environnementales étant ce qu’elles sont, alors que l’impact sur l’écologie pour ces véhicules qui roulent peu avec des ventes à la marge par rapport à des modèles à forte diffusion demeure minime, ils n’ont pas d’autre choix. Ils doivent en effet chercher des solutions pour consommer et polluer moins, et cela sonnera à terme qu’on le veuille ou non, le glas de l’atmosphérique pour les moteurs à haute peformance, avec des plaisirs et sensations qu’on ne retrouvera bientôt plus. Néanmoins, je ne suis pas trop inquiet, cette CLS 63 AMG avec le 5.5 biturbo doit évidemment en donner pour son argent, je n’ai aucun doute la dessus.

    Répondre
  4. Mercedes C63 AMG, quelques détails supplémentaires « Le Blog d'Alvergnas.com – Actualités automobiles

    [...] à bord de la CLS63 AMG, déjà détaillée dans nos pages, le conducteur peut sélectionner quatre modes de fonctionnement. Ainsi, aux côtés des modes S, [...]

Poster un commentaire