Image absante

Carlos Ghosn à la tête de l’ACEA

Ghosn    Carlos Ghosn à la tête de lACEA

Remaniement ce jour dans les plus hautes sphères de l’ACEA (Association des Constructeurs Européens Automobiles) avec l’élection de Carlos Ghosn au poste de président. Le dirigeant de Renault succède au président de PSA Peugeot Citroën Christian Streiff alors que le secteur européen automobile traverse une véritable tempête.

La passation de pouvoir entre les deux dirigeants des deux constructeurs français interviendra le premier janvier prochain. Carlos Ghosn prendra alors ses nouvelles fonctions alors que le secteur auto européen vit une sombre période et que les mesures anti-pollution annoncées par l’UE ne contentent pas grand nombre de constructeurs. « Dans le contexte actuel, il est impératif de nouer un dialogue constructif avec les différentes institutions et les gouvernements de l’UE« , a déclaré Carlos Ghosn.

Face à la crise, Bruxelles avait pris les devants et officialisé une aide de cinq milliards d’euros, somme d’argent destinée aux constructeurs dans la recherche, le développement et la production de voitures plus respectueuses de l’environnement. Cinq milliards soit huit fois moins que ce que ne réclamait l’ACEA sous forme de prêts à taux avantageux aurpès de cette même UE. Du lobbying de poids tous azimuts en perspective pour le sieur Ghosn.

« Il est vital que notre industrie continue à jouer un rôle clef en Europe en terme de croissance, d’investissements et d’emplois« , a également précisé Carlos Ghosn. En clair ? Sans soutiens financiers d’envergure les suppressions d’emplois vont croître. Un air de déjà entendu ?

A lire également. Carlos Ghosn : « Sans soutien les suppressions d’emplois vont croître ».

Source et renseignements complémentaires : ACEA.

Poster un commentaire