Chine : réduction des subventions sur véhicules électrifiés (NEV)
par Elisabeth Studer

Chine : réduction des subventions sur véhicules électrifiés (NEV)

La Chine va réduire de 10% en 2020 les subventions accordées aux véhicules à énergie nouvelle (NEV pour New Energy Vehicules ) tels que les voitures électriques. Annonce faite cette semaine par le ministère des Finances chinois, qui vient à la suite de la décision prise le mois dernier de poursuivre les mesures d'incitations à l'achat de véhicules plus propres.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

La Chine étend les subventions jusqu'en 2022

Dans le cadre du nouveau plan mis en place, la Chine étendra les subventions sur les NEV - lesquels rassemblent les véhicules électriques, les véhicules hybrides rechargeables et les véhicules à pile à combustible - jusqu'en 2022 et exonérera ces véhicules des taxes de vente pendant deux ans.

Le ministère des Finances a ajouté que les subventions seraient réduites de 20% en 2021 et de 30% en 2022. Les subventions sur les NEV commerciaux à des fins publiques ne devraient quant à elles pas être réduites en 2020.

Pékin a progressivement mis la pédale douce  sur un généreux programme de subventions d'une durée de 5 ans pour les NEV, débuté  en 2016.  Le gouvernement avait  par ailleurs affirmé qu’il prévoyait de supprimer progressivement les subventions après 2020, alors que certaines entreprises étaient devenues trop dépendantes de ces fonds.

Les subventions associées à un tarif maximum

Cependant, les subventions ne s'appliqueront qu'aux voitures particulières coûtant moins de 300 000 yuans (39 147 euros). Cela devrait donc en toute probabilité exclure les véhicules électriques haut de gamme tels que ceux construits par BMW et Daimler.

Les Model 3 assemblées en Chine par Tesla sont quant à elles commercialisées actuellement au prix de 323800 yuans (42 253 euros) avant subventions, ce qui signifie que le constructeur de devra réduire ses tarifs pour bénéficier des incitations. La baisse devrait donc avoisiner 3000 euros pour pouvoir rentrer dans la fourchette.

La Chine va accroître ses exigences en terme d'autonomie et d'efficacité énergétique

Le ministère précise par ailleurs que le gouvernement augmentera les exigences liées à l'autonomie et à l'efficacité énergétique des voitures éligibles aux subventions.

Il a également déclaré que les régulateurs soutiendraient la vente de véhicules avec des batteries échangeables, une technologie mise en œuvre par les constructeurs chinois de véhicules électriques Nio et BAIC.

En outre, est-il précisé, lorsque les autorités achèteront des véhicules à l'usage du gouvernement, priorité sera donnée aux NEV.

Les nouvelles mesures sont rentrées en vigueur le jour même de leur annonce, soit le 23 avril.

Objectif de 20 % de véhicules à Energie Nouvelle (NEV) d'ici 2025

Pour rappel, la Chine est le plus grand marché automobile au monde, où plus de 25 millions de véhicules, dont 1,2 million de NEV, ont été vendus l'année dernière.

L'Empire du Milieu s'est fixé comme objectif que les véhicules à énergie nouvelle représentent un cinquième des ventes d'automobiles dans le pays d'ici 2025, contre 5% actuellement. Des mesures prises alors que le gouvernement chinois cherche à réduire la pollution et à mettre en avant l'industrie automobile chinoise.

Notre avis, par leblogauto.com

Alors que la Chine se remet à peine de la crise du coronavirus … et qu'une nouvelle vague n'est pas à écarter, nombre d'analystes estiment que la prolongation des incitations devrait apporter un soutien à long terme à l'industrie, mais qu'il est peu probable qu'elle ait un impact massif sur les ventes à court terme.

Selon les données de l'Association chinoise des constructeurs automobiles, les ventes de NEV ont chuté pour un neuvième mois consécutif en mars, chutant de plus de 50% par rapport à l'année précédente, la demande de véhicules ayant été extrêmement impactée par la crise du coronavirus.

Notons enfin que Tesla semble quelque peu avantagé … le seuil de 300 000 yuans pour pouvoir bénéficier de la subvention écartant de facto BMW et Daimler. Laissant une nouvelle fois entrevoir la volonté de Pékin de mettre en avant le constructeur américain.

Sources : Automotive News, Reuters

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

La Chine va réduire de 10% en 2020 les subventions accordées aux véhicules à énergie nouvelle (NEV pour New Energy Vehicules ) tels que les voitures électriques. Annonce faite cette semaine par le ministère des Finances chinois, qui vient à la suite de la décision prise le mois dernier de poursuivre les mesures d'incitations à l'achat de véhicules plus propres.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.