par Elisabeth Studer

PSA/FCA : nouvel accord de fusion, Faurecia dégringole

Du nouveau sur les aspects financiers de la fusion programmée entre PSA et FCA (Fiat Chrysler Automobiles). Par voie de communiqué les deux constructeurs ont annoncé qu’ils allaient restructurer les termes de leur projet pour économiser les liquidités, tout en affichant leur volonté d’accélérer et accroître les mesures de réduction des coûts sur lesquelles ils se sont engagés durant la pandémie.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Du nouveau sur les aspects financiers de la fusion programmée entre PSA et FCA (Fiat Chrysler Automobiles). Par voie de communiqué les deux constructeurs ont annoncé qu’ils allaient restructurer les termes de leur projet pour économiser les liquidités, tout en affichant leur volonté d’accélérer et accroître les mesures de réduction des coûts sur lesquelles ils se sont engagés durant la pandémie.

Le montant du dividende spécial versé par FCA revalorisé

Les deux sociétés, qui devraient fusionner en donnant naissance à Stellantis, le quatrième constructeur automobile mondial, ont déclaré lundi dans un communiqué conjoint que FCA réduirait à 2,9 milliards d'euros la somme du dividende spécial qu’il s’est engagé à verser en cash aux actionnaires aux termes de l'accord qu'ils ont signé l'année dernière. Le montant initial s’élevait à 5,5 milliards d'euros.

Ne pas reverser aux actionnaires des sommes obtenues via un prêt de l’Etat italien …

L’éventualité de voir les actionnaires de Fiat Chrysler toucher un super-dividende de 5,5 milliards en faisait tousser plus d’un … alors que Fiat a obtenu en juin dernier un prêt de 6,3 milliards garanti par l’Etat italien.

Volonté de préserver le cash

Autre explication à cette révision du « contrat de mariage » : la nécessité pour les constructeurs dans le contexte actuel de crise sanitaire de disposer de cash.

Pour rappel, il y a quelques mois, les deux sociétés ont annulé les paiements de dividendes sur les résultats de 2019, d'une valeur de 1,1 milliard d'euros chacun.

Des actions Faurecia distribuées à tous les actionnaires de Stellantis

Le groupe PSA reportera quant à lui le spin-off de 46 % de sa participation dans l’équipementier automobile Faurecia jusqu'à la conclusion de la fusion. Des actions de l’équipementier seront versées à tous les actionnaires de la nouvelle entité Stellantis.

Initialement, seuls les actionnaires de Peugeot devaient obtenir des actions Faurecia actuellement détenues par PSA, premier actionnaire de l’équipementier automobile avec 46,3% du capital, pour une valorisation avoisinant 2,6 milliards lundi.

Si de premier abord, on pourrait penser que la balance penche un peu trop d’un côté, il s’agit « tout simplement » d’un calcul mathématique permettant de garder la même répartition entre les actionnaires tout en tenant compte des variations des cours.

L’équilibre de l’accord préservé

«Les modifications préservent l'équilibre de l'accord de regroupement initial», ont déclaré les deux groupes, ajoutant que la propriété de Stellantis serait toujours répartie à 50/50 entre les actionnaires actuels de PSA et de FCA.

Renforcer la structure du bilan de PSA et FCA

Une source proche du dossier a déclaré lundi que l'objectif de ces changements était de renforcer la structure du bilan des deux sociétés après la crise du COVID-19 et de garantir que le plan de fusion soit conclu dans les meilleurs délais.

Les analystes avaient fait valoir qu'un tel versement en espèces aux actionnaires de FCA, piloté par l'investisseur EXOR , la société holding de la famille italienne Agnelli, pourrait affaiblir les finances du nouveau constructeur automobile, alors que l'industrie automobile est fortement secouée par la crise du coronavirus.

Confirmant la semaine dernière que l'accord était sur la bonne voie, le PDG de FCA, Mike Manley, a déclaré que le patron de PSA, Carlos Tavares, et lui, étaient conscients de la nécessité pour les deux sociétés de parvenir à la fusion avec les bilans les plus solides possibles tout en offrant aux actionnaires des éléments conformes à leurs attentes.

Synergie PSA / FCA revalorisée à plus de 5 milliards d'euros

FCA et PSA ont déclaré que les synergies annuelles estimées de leur fusion étaient désormais estimées à plus de 5 milliards d'euros, contre une estimation initiale de plus de 3,7 milliards.

Les deux constructeurs automobiles ont par ailleurs confirmé qu'ils prévoyaient d'achever le processus de fusion d'ici la fin du premier trimestre 2021.

Faurecia : le grand perdant de la bataille

Si le changement au niveau de l’actionnariat futur de Faurecia a pu servir de base à cet arrangement « mathématique » , il n’en demeure pas moins que la nouvelle donne du contrat de fusion pénalise l’équipementier et la structure – jusqu’à présent relativement stable - de son actionnariat.

Au final, la famille Peugeot et BPIfrance verra son poids diviser par deux. Certains redoutent d’ores et déjà de possibles cessions de titres en 2021, après versement des titres aux actionnaires.

Un affaiblissement d’ores et déjà pris en compte par les investisseurs : le titre Faurecia aura perdu plus de 6 % dans la journée …

Notre avis, par leblogauto.com

FCA a pu rabaisser à 2,9 milliards d'euros la somme du dividende spécial qu’il s’est engagé à verser aux actionnaires. Une jolie petite ristourne au premier abord, alors que le montant initial s’élevait à 5,5 milliards d'euros. La Covid 19, la crise du secteur automobile, et surtout la fluctuation de la valeur des titres des deux constructeurs seront passées par là. Sans compter également sur la volonté des deux partenaires de partir sur de bonnes bases financières.

Sources : Reuters, Automotive News, Les Echos

Pour résumer

Du nouveau sur les aspects financiers de la fusion programmée entre PSA et FCA (Fiat Chrysler Automobiles). Par voie de communiqué les deux constructeurs ont annoncé qu’ils allaient restructurer les termes de leur projet pour économiser les liquidités, tout en affichant leur volonté d’accélérer et accroître les mesures de réduction des coûts sur lesquelles ils se sont engagés durant la pandémie.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.