par La rédaction

La FOTA dit non au KERS pour 2010

Voilà de quoi de nouveau et davantage faire monter la tension entre la FIA et la FOTA. Alors que le règlement 2010 avance l'application déjà actée du controversé système KERS, la FOTA ne l'entend pas de cette oreille. Argumentant que cette technologie représente notamment un coût trop important, la Formula One teams Association milite pour son retrait l'année prochaine.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Voilà de quoi de nouveau et davantage faire monter la tension entre la FIA et la FOTA. Alors que le règlement 2010 avance l'application déjà actée du controversé système KERS, la FOTA ne l'entend pas de cette oreille. Argumentant que cette technologie représente notamment un coût trop important, la Formula One teams Association milite pour son retrait l'année prochaine.

Même si l'ensemble des écuries n'a pas officiellement donné son accord (BMW Sauber ayant précisé que l'écurie se rallierait à la décision de la majorité des teams), la FOTA va faire le forcing pour inciter la FIA à revoir sa copie pour l'année prochaine ne souhaitant plus du système de récupération d'énergie cinétique au freinage.

On imagine alors sans peine le prochain bras de fer entre Max Mosley et des détracteurs du KERS. Pour mémoire, ce week-end en Turquie, uniquement les écuries Ferrari et McLaren disposaient du KERS, coup de boost champignon magique à la Mario Kart. Stefano Domenicali chez Ferrari précise sa pensée dans ce sens ce malgré des investissement importants en temps et en argent.

"Cela ne nous gêne pas de ne plus l'utiliser. Il est difficile pour les fans de comprendre pourquoi certaines voitures disposent du KERS et d'autres non.  en toute logique, il est donc préférable de ne pas l'avoir", explique-t-il. Les partenaires de Max ont la parole.

A lire également. F1 Istanbul : Button terrasse Vettel.

Source : Autosport et AFP.

Pour résumer

Voilà de quoi de nouveau et davantage faire monter la tension entre la FIA et la FOTA. Alors que le règlement 2010 avance l'application déjà actée du controversé système KERS, la FOTA ne l'entend pas de cette oreille. Argumentant que cette technologie représente notamment un coût trop important, la Formula One teams Association milite pour son retrait l'année prochaine.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.