par La rédaction

F1: Retour en chiffres sur le Grand Prix de Belgique

Le Grand Prix de Belgique aura plus fait parler de lui en raison du carambolage provoqué par Romain Grosjean au départ que par le magnifique week-end de Jenson Button qui est revenu aux affaires après un long passage à vide.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

Pourtant tout avait superbement bien commencé pour le Britannique avec une indiscutable pole position alors qu'il ne s'agit pas à proprement parlé de son exercice favori. En effet, alors qu'il compte désormais 14 victoires, il a seulement signé samedi la huitième pole position de sa carrière, sa première depuis qu'il pilote pour McLaren, la dernière datant du Grand Prix de Monaco 2009 sur une Brawn GP.

En qualifications nous avons également assisté au meilleur résultat de la carrière de Kamui Kobayashi, deuxième temps. C'était la deuxième fois dans l'histoire qu'un pilote japonais s'élançait depuis la première ligne d'une grille de départ. Le premier était Takuma Sato au Nürburgring en 2004.

Avec ce succès, Button rejoint Webber et Hamilton, tous deux auteurs de deux victoires chacun cette saison alors que le meilleur performer de l'année reste Fernando Alonso avec trois succès. Pour l'Espagnol, ce Grand Prix terminé prématurément a mis fin à une série de 23 courses dans les points. Il n'était plus qu'à un Grand Prix d'égaler le record en la matière détenu par Michael Schumacher.

A l'arrivée, Sebastian Vettel a décroché son quatrième podium de l'année alors qu'il s'agissait du sixième de Kimi Raïkkonen qui rejoint Fernando Alonso mais sans avoir encore réussi à s'imposer.

On retiendra enfin de l'épreuve belge, le premier meilleur tour en course réussi par Bruno Senna en toute fin de course alors qu'il venait de chausser un train de pneus neufs.

A lire également:

F1 Spa 2012 qualifications: Button renoue avec la pole position

F1 Spa 2012: Domination de Jenson Button

F1: Romain Grosjean, sanctionné, ne participera pas au Grand Prix d’Italie

Crédit photo: McLaren

Pour résumer

Le Grand Prix de Belgique aura plus fait parler de lui en raison du carambolage provoqué par Romain Grosjean au départ que par le magnifique week-end de Jenson Button qui est revenu aux affaires après un long passage à vide.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.