par Pierrick Rakotoniaina

Essai Mercedes GLA 200d

Il garde le même nom, mais change du sol au plafond. Le nouveau Mercedes GLA entend mieux rivaliser avec ses principaux concurrents, que sont les BMW X1, Audi Q3 et Volvo XC40. S’offre-t-il les armes pour disputer le podium ? Nous en avons pris le volant sur les routes d’Ile de France.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Plus SUV et distingué

Le Mercedes GLA change de philosophie de design et adopte le style vu sur la plupart des derniers modèles à l'étoile. Il apparaît plus fluide, avec des formes plus galbées aussi. Des éléments marquent mieux son statut de SUV à l'image des passages de roues surlignés d’une protection plastique. Il gagne largement en élégance, comme on l’attend finalement d’une Mercedes.

Certains le trouveront même un peu trop luxueux visuellement pour la catégorie. Il fait en tout cas largement oublier son prédécesseur. Le nouveau GLA offre ainsi une proposition plus moderne à ceux qui voient la Classe A trop petite et le Classe B comme un monospace. Il apparaît plus court, mais aussi plus haut d’une dizaine de centimètres. On s’attend à ce que cela profite évidemment à l’habitabilité.

Belle ambiance à bord

Effectivement à l’arrière les passagers pourront prendre leurs aises. En outre, on peut jouer avec la profondeur du coffre grace à une banquette divisée en trois parties et coulissante. Même l’occupant de la place du milieu se trouve mieux traité que dans bien des voitures aux dimensions proches, voire plus longues.

À l’avant, si l’on coche les bonnes options, le conducteur n’a rien à envier à une Mercedes du segment supérieur. Elle n’a certes par le raffinement d’une Classe E non plus, mais en possède la plupart des équipements high-tech. On adore l’atmosphère lumineuse, notamment les aérateurs rétroéclairés dont on peut changer la couleur au gré des humeurs. L’ambiance est clairement chaleureuse à bord.

Une motorisation Diesel cohérente

Notre version Diesel 200d devrait représenter une bonne part du mix des ventes. Ce moteur de 150 chevaux affiche une bonne valeur de couple de 320 Nm, qui rend la vie facile dans n’importe quelle situation de conduite. Il fait preuve de reprises énergiques, faisant oublier largement son poids. Ses performances n’ont rien de ridicule, à l’image de son 0 à 100 km/h exécuté en 8,6 secondes.

Il est associé à une boite automatique double embrayage baptisée 8G-DCT comprenant pas moins de 8 rapports. Celle-ci se montre parfois un poil fainéante pour les plus pressés, mais elle se fait très bien oublier au quotidien. En outre, on a remarqué une consommation assez bien contenue en fin de parcours, malgré une conduite de livreur pharmaceutique. Elle s’établissait en effet sensiblement en dessous des 7 litres.

Plutôt tourné vers le confort

Notre GLA assez haut perché, se montre assez poli avec nos estomacs. Même dans le mode le plus doux, il contient plutôt bien ses mouvements de caisse. Il se révèle ainsi un peu moins percutant qu’un Audi Q3. Il apparaît aussi moins rigoureux qu’une BMW X1, pour ceux qui recherchent une conduite plus dynamique. Est-ce vraiment nécessaire sur un SUV compact ? À vous de voir.

En revanche, il met tout le monde d’accord au chapitre du confort, sans pour autant donner le mal de mer. Pour aligner les kilomètres, il nous semble meilleur que ces concurrents. Une question aussi de sensibilité peut-être. Notre GLA peut voir sa conduite boostée par le programme Sport, agissant sur différents paramètres de l'amortissement entre autres. Cela fonctionne, mais pour le vrai sport, il faudra surtout se tourner vers la version AMG.

Des tarifs en phase avec son segment

Ce nouveau GLA sous certains aspects, montre la voie à suivre, notamment en termes d’ambiance à bord et de technologies. Son habitabilité le rend en outre mieux armé dans son contexte de concurrence. Les tarifs du 200d démarrent à 44 300 €, ce qui le place directement en face de ses adversaires. Avec les options, le bon de commande de notre modèle d'essai affiche tout de même 56 000 €.

+ON AIME

  •  L'ambiance intérieure
  • Consommation
  • Habitabilité

 

-ON AIME MOINS

  •  Boite en conduite dynamique
  • Coffre gagnant à peine en volume
  • Beaucoup d'options

Mercedes GLA 200d
Prix (à partir de)41 900 €
Prix du modèle essayé56 000 €
Bonus / Malus+ 280 €
Moteur
Type et implantation4 cylindres en ligne - Injection directe turbo Diesel
Cylindrée (cm3)1 950
Puissance (ch/kW)150 / 110
Couple (Nm) 320
Transmission
Roues motrices av
Boîte de vitessesauto 8 rapports
Châssis
Freins à disques
Jantes et pneus 235/50 R19
Performances
Vitesse maximale (km/h) 208
0 à 100 km/h (s) 8,6
Consommation
Cycle mixte (l/100 km) 5,5
CO2 (g/km)145
Dimensions
Longueur (mm)4,410
Largeur (m) 1,83
Hauteur (m) 1,61
Empattement (m) 2,73
Volume de coffre (l) 435
Poids (kg) 1 615

Pour résumer

Il garde le même nom, mais change du sol au plafond. Le nouveau Mercedes GLA entend mieux rivaliser avec ses principaux concurrents, que sont les BMW X1, Audi Q3 et Volvo XC40. S’offre-t-il les armes pour disputer le podium ? Nous en avons pris le volant sur les routes d’Ile de France.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.