par Elisabeth Studer

Audi mise sur Neckarsulm pour développer batteries et VE

Le site industriel de Neckarsulm de Audi, filiale du groupe automobile Volkswagen, va devenir un centre de compétence pour les batteries des véhicules électriques. Un nouveau bâtiment comprenant des ateliers, des bancs d'essais et des bureaux sera construit d'ici fin 2022. Tous les salariés recevront des opportunités de formation appropriées promet le constructeur.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Audi renforce le développement technique sur le site de Neckarsulm

Audi va construire un centre de compétences sur le site de Neckarsulm pour le développement de batteries pour les futures VE. Entre autres, un bâtiment multifonctionnel sera construit d'ici fin 2022, qui abritera des ateliers, des bancs d'essais et des bureaux. Un centre technique des batteries entrera en service au plus tard en 2023 - des prototypes de nouvelles batteries y seront recherchés et testés.

Pour rappel, toutes les séries de base devront être électrifiées à partir de 2027. Les moteurs à combustion resteront importants et seront adaptés à la prochaine norme d'émissions Euro 7.

A noter que les batteries pour hybrides rechargeables sont développées à Neckarsulm depuis 2020.

Audi Neckarsulm : lieu de développement important au sein du groupe

« Neckarsulm est un lieu de développement important au sein du groupe » a déclaré Oliver Hoffmann, membre du conseil d'administration. "Avec cette décision, nous favorisons l'expansion de compétences stratégiquement importantes pour l'électromobilité à Neckarsulm » a-t-il ajouté.

Le développement de nouvelles batteries pour voitures électriques se poursuivra également au siège d'Ingolstadt.

Neckarsulm sera responsable de la technologie future en termes de personnel. À cette fin, le site devra mener une politique de qualifications de son personnel sur place au cours des prochaines années.

Environ 1650 personnes sont actuellement employées dans le développement technique sur le site de Neckarsulm. Environ 400 d'entre eux travaillent directement au développement des moteurs à combustion interne. « Beaucoup de choses fonctionneront en parallèle au cours des prochaines années. Nous augmentons le niveau d'électrification, tout en continuant à développer nos moteurs diesel et essence à succès vers une efficacité et des performances accrues », a déclaré Hoffmann.

"Les derniers moteurs à combustion seront les meilleurs, c'est une exigence élevée, notamment en ce qui concerne la nouvelle norme d'émissions Euro 7" estime le dirigeant.

Tout en précisant qu’à moyen terme, les collaborateurs de ce domaine devraient être formés de telle manière à pouvoir à l'avenir passer au développement de batteries.

« Notre objectif est que chaque employé de l'entreprise reçoive une offre de transformation, indique Hoffmann.

Investissements de 500 à 600 millions d’euros

Audi devrait investir de 500 à 600 millions d'euros pour de nouveaux bâtiments et installations de production à Neckarsulm dans les années à venir. Entre autres, l'usine sera dotée d'un nouvel atelier de peinture d'une capacité de 300 000 véhicules. La construction débutera en 2022, avec un montant estimé à 100 à 150 millions d'euros, ce sera le plus gros investissement.

Parallèlement à la troisième phase d'extension de l'assemblage, le site est en cours de préparation pour la production de futurs modèles électriques.

Sécuriser l’emplacement à long terme

Selon le directeur de l'usine Fred Schulze, un nouveau bâtiment de montage est déjà préparé pour la production mixte de modèles à combustion et électriques. « La décision d'implanter le développement des batteries haute tension et un centre de technologie des batteries à Neckarsulm est un engagement clair à sécuriser l'emplacement à long terme », indique-t-il.

Un site sous-utilisé ces dernières années

Amener la prochaine génération de la famille de modèles A4/A5 à Neckarsulm devrait donner un coup de pouce significatif à l'emplacement à partir de 2023 après la sous-utilisation de ces dernières années.

D'autant plus que le changement de modèle pour la série A6/A7 est parallèlement en cours.

« Ma vision est que nous construirons plus de 300 000 voitures par an ici à cet endroit », estime Fred Schulze. De 2024 à 2027 environ, il s'attend à un taux d'occupation des capacités très élevé pour Neckarsulm.

Le personnel de l'usine s'inquiète toutefois de la fin programmée des gammes actuelles. L'A8, doit ainsi être remplacée en 2024 par la version de série du concept Grandsphere … Laquelle sera produite à Hanovre.

La production des gammes A4 à A7 a connu une baisse continue ces dernières années sur le site. Alors que l'usine dispose d'une capacité annuelle de 300 000 unités, 159 000 véhicules en sont sortis en 2020.

Si l'e-tron GT y a fait récemment son arrivée , les volumes ne peuvent pas eux seuls assurer la pérennité de l'usine.

Notre avis, par leblogauto.com

Audi jongle en quelque sorte en terme de capacités industrielles et ressources humaines pour assurer sa transition écologique. Tenta de ménager à la fois la chèvre et le chou : les moteurs thermiques et les véhicules électriques.

Sources : Audi, presse allemande

Pour résumer

Le site industriel de Neckarsulm de Audi, filiale du groupe automobile Volkswagen, va devenir un centre de compétence pour les batteries des véhicules électriques. Un nouveau bâtiment comprenant des ateliers, des bancs d'essais et des bureaux sera construit d'ici fin 2022. Tous les salariés recevront des opportunités de formation appropriées promet le constructeur.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.