par Thibaut Emme

PSA rachète 10 millions de ses actions à Dongfeng

La fusion du groupe PSA avec FCA Fiat Chrysler Automobiles continue. Aujourd'hui, c'est PSA qui rachète une partie de ses propres actions à Dongfeng en vertu de l'accord signé en décembre dernier.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Les 10 millions d'actions PSA que le groupe rachète à Dongfeng représentent environ 1,10% du capital social. Ces actions sont acquises en date du 23 septembre 2020 dans le cadre d'une opération hors marché, au prix de 16,385 € par action. Cela correspond au cours du 16 septembre.

Cette opération fait suite à l'accord de rachat d'actions signé le 17 décembre 2019. Mais, également à la décision du Conseil de Surveillance de PSA du 14 septembre 2020. Selon le communiqué de PSA, ces actions, pour un montant hors frais de 163 850 000 € seront annulées après règlement-livraison qui doit avoir lieu le 25 septembre 2020. Cette annulation est conforme au programme de rachat d'actions du Groupe PSA.

Ce rachat-annulation d'actions est la marche logique de la fusion FCA-PSA en cours. Pour rappel, cette fusion donnera naissance à Stellantis, 4e constructeur automobile mondial en volume. A noter qu'un avenant au contrat de rachat d'actions du 17 décembre 2019 est proposé. Il prévoit que les 20,7 millions d'actions supplémentaires qui doivent être cédées par Dongfeng (DFG) pourront l'être à un ou plusieurs tiers, en une ou plusieurs opération. Les cessions devront avoir été conclues d'ici fin 2022 dans l'hypothèse que DFG n'aurait pas cédé ces actions à Groupe PSA ou à un ou plusieurs tiers avant le 31 décembre 2020.

Notre avis, par leblogauto.com

Ce rachat est donc une opération normale dans la fusion FCA-PSA et la création de Stellantis. Cela doit permettre un équilibre des actionnaires tout en laissant un cash disponible au nouvel ensemble. Selon les propos de Robert Peugeot, Stellantis disposera de 2,6 milliards d’euros de cash en plus que prévu, et ce, malgré la crise de la Covid-19 qui a fait fondre les trésoreries.

La Famille Peugeot est par ailleurs montée au capital de PSA de 2% en mars derier comme l'y autorise l'accord avec FCA. Les Peugeot détiennent un peu plus de 14,2% du groupe PSA. Le rachat est le signe que la fusion continue sur les rails prévus, avec quelques ajustements d'après crise du coronavirus. Dans ces ajustement, il y a par exemple une clause d'incessibilité des actions Faurecia, pour une durée de six mois, signée par les actionnaires EXOR, EFP/FFP, Bpifrance et DFG.

Pour résumer

La fusion du groupe PSA avec FCA Fiat Chrysler Automobiles continue. Aujourd'hui, c'est PSA qui rachète une partie de ses propres actions à Dongfeng en vertu de l'accord signé en décembre dernier.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.