Lancer le diaporama
La Toyota Corolla de retour en Europe, adieu Auris 1
+2
LANCER LE DIAPORAMA
par Gautier Bottet

La Toyota Corolla de retour en Europe, adieu Auris

Présentée au salon de Genève en mars dernier, la nouvelle compacte Toyota se nommait encore Auris. Mais à l’approche de son lancement, changement de dernière minute avec le retour en Europe de l’appellation Corolla.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

En quelque mois, Toyota va signer la disparition de deux appellations nées pour le marché européen, et le retour en force sur notre continent d’appellations historiques de la marque. Après la mort programmée de l’Avensis et le retour annoncé de la Camry, c’est au tour de l’Auris de disparaître. Au profit de la Corolla. La nouvelle génération de compacte a pourtant été présentée en mars dernier à Genève sous le nom d’Auris, dont il devait s’agir de la troisième génération. Mais le constructeur japonais lui préfère finalement l’appellation de Corolla pour tous les marchés, y compris l'Europe donc.

Une appellation mythique chez le constructeur, apparue en 1966 et qui a depuis accumulé plus de 45 millions d’exemplaires au fil de ses 12 générations. Et bien qu’ayant quasiment disparu en Europe depuis 2006, le nom est resté dans les esprits, et il est probablement plus connu que celui d’Auris par les clients potentiels.

Le nom de Corolla n’a en fait jamais totalement quitté le continent, puisque la berline 4 portes étaient encore vendue dans certains pays. En parallèle de l’Auris, mais en quantité négligeable. Et pas en France. Quant à celle que l’on connait en tant qu’Auris, elle portait déjà le nom de Corolla dans de nombreux pays : Japon, Etats-Unis, Australie…

Toyota présentera la nouvelle Corolla en versions berlines et break au prochain salon de Paris, pour une commercialisation au début de l’année 2019. Avec bien entendu des motorisations hybrides. Cette nouvelle mouture basée sur la plateforme TNGA sera ainsi la première de la gamme japonaise à proposer le choix entre deux motorisations hybrides. La plus classique avec le 1.8 et développant un total de 122 ch, et une version plus épicée. Elle associera ainsi un 2.0 à un moteur électrique pour aligner un total de 180 ch. Un 1.2 Turbo sera aussi de la partie, mais le diesel est définitivement abandonné.

Pour résumer

Présentée au salon de Genève en mars dernier, la nouvelle compacte Toyota se nommait encore Auris. Mais à l’approche de son lancement, changement de dernière minute avec le retour en Europe de l’appellation Corolla.

Gautier Bottet
Rédacteur
Gautier Bottet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos