par Frederic Papkoff

Séoul 2013 : Hyundai Equus par Hermès

Hyundai ne ménage pas ses efforts pour se faire une place sur le marché du haut de gamme en dehors de son marché national. Preuve que l'image du constructeur est positive, les grands noms du luxe n'hésitent pas à s'associer à lui, à l'exemple d'Hermès...

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Le luxe à la française ou à l'européenne fait recette dans le monde entier, et particulièrement en Asie. Toutefois, ces marques sont toujours très réticentes à associer leur nom à l'automobile. Et c'est Hyundai qui parvient à leur faire franchir le pas. Après une édition très limitée de Genesis par Prada, voici à présent une Equus par Hermès.

Le fruit de deux années d'échanges entre les deux partenaires reprend la base de la version limousine de l'Equus, et s'habille  des plus beaux cuirs du sellier français et d'aménagements spécifiques : cuir de crocodile sur les décors de portes à l'arrière, console centrale sur toute la longueur hébergeant tablettes rangement réfrigéré, supports pour verres en cristal... A l'extérieur, la carrosserie bicolore s'orne de sigles Hermès en cuir sur le montant B.

Trois exemplaires ont été réalisés, mais aucun n'est destiné à la vente. Ce fut bien entendu aussi le cas de la 2CV exposée au Mondial 2008. Mais d'autres véhicules ont été commercialisés avec la signature Hermès. Très exclusive comme la Bugatti Veyron Fbg, ou un peu moins comme la Smart Fortwo Toile H...

Source : Hyundai

Lire aussi : Le Diable roule en Genesis Prada

Pour résumer

Hyundai ne ménage pas ses efforts pour se faire une place sur le marché du haut de gamme en dehors de son marché national. Preuve que l'image du constructeur est positive, les grands noms du luxe n'hésitent pas à s'associer à lui, à l'exemple d'Hermès...

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.