par La rédaction

Saab obtient un délai supplémentaire

Pendant que sa A moins que GM tout compte fait...

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Pendant que sa maison mère américaine se rapproche à 99 % du chapitre 11 sur son sol, la filiale européenne Saab vient de décrocher un délai supplémentaire d'une durée de trois mois afin d'accélérer son processus de restructuration. Ceci permettra au constructeur suédois de se protéger de ses créanciers quelques semaines de plus alors qu'aucun candidat ne s'est encore officiellement déclaré réellement acheteur. A moins que GM tout compte fait...

A la question stop ou encore que nous posions il y a quelques jours, la réponse est donc encore. Le tribunal v vient en effet d'indiquer officiellement que Saab disposait de trois mois supplémentaires pour engager définitivement et plus concrètement son programme de restructuration. "Décision a été prise. La réorganisation est autorisée à se poursuivre jusqu'au 20 août prochain", a déclaré la juge chargée de l'affaire en Suède.

Problème numéro un : aucun repreneur "sérieux", parmi les trois déclarés en lice, ne s'est réellement manifesté sur un plan concret. Les semaines à venir permettront-elles de décanter une situation visiblement bloquée ? A suivre. Pour mémoire Saab, deuxième constructeur suédois derrière Volvo, emploie 3 400 personnes pour près de 15 000 emplois fournisseurs compris. On imagine la casse si Saab venait à baisser rideau.

A lire également. Saab : stop ou encore ? Et Saab : trois repreneurs en lice.

A voir également. Galerie Saab 9-3X Live au salon de Genève.

169957169961169964169967169970169973169976169979169982169985

Source : Automotive News.

Pour résumer

Pendant que sa A moins que GM tout compte fait...

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.