par Pierre-Laurent Ribault

Mercedes McLaren SLR 722 GT : coupe monomarque très select

Auto Motor und Sport a les détails sur cette SLR 722 qui tourne consciencieusement sur le Nordschleife, sans déguisement aucun et même avec de gros numéros rouges sur les portières, comme la légendaire voiture de Stirling Moss aux Mille Miglia 55. Un gros coup de nostalgie en ces temps difficiles pour le couple britannico-germanique ? Plus simplement, Mercedes aurait demandé à Ray Mallock Ltd, écurie anglaise de très bonne réputation, de développer une voiture de course destinée à une coupe monomarque très select puisque le ticket d'entrée sera à plus d'un million d'euros.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

Pour ce prix là, les riches participants n'auront qu'à se présenter sur le circuit, le reste est pris en charge par l'organisation. Une vingtaine d'exemplaires devraient être assemblés sur la base de la SLR 722 pour un calendrier et des destinations qui restent à définir. La prochaine série dans le vent pour ceux qui ont fait le tour de la FXX et de la MC12 Corsa. Pour l'instant, la voiture, plus légère de 250 kg que le supercar ordinaire (alerte à l'oxymore), n'affole pas les chronos puisqu'elle aurait tourné en 7mn 38s, soit le même temps que la SLR 722 de série. Pas grave, problèmes classiques de début de mise au point, qui selon le magazine allemand se poursuivera au Paul Ricard du 20 au 24 octobre.

Une galerie de photos conséquente de la séance d'essais est à voir sur le site de Auto Motor und Sport.

Source et crédit photo : Auto Motor und Sport via Motorpasion

Lire également:

Mercedes SLR 722 Edition : un bel hommage

Pour résumer

Auto Motor und Sport a les détails sur cette SLR 722 qui tourne consciencieusement sur le Nordschleife, sans déguisement aucun et même avec de gros numéros rouges sur les portières, comme la légendaire voiture de Stirling Moss aux Mille Miglia 55. Un gros coup de nostalgie en ces temps difficiles pour le couple britannico-germanique ? Plus simplement, Mercedes aurait demandé à Ray Mallock Ltd, écurie anglaise de très bonne réputation, de développer une voiture de course destinée à une coupe monomarque très select puisque le ticket d'entrée sera à plus d'un million d'euros.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.