par Elisabeth Studer

Conduite autonome : Mercedes coiffe Tesla au poteau (niveau 3)

Mercedes vient d’obtenir une homologation pour son système de conduite autonome de "niveau 3". Lequel autorise le conducteur à détourner son regard de la route dans certaines situations. Il s’agit d’un coup double pour le constructeur allemand … puisque cette avancée lui permet de coiffer au poteau son concurrent Tesla !

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Mercedes vient d’obtenir une homologation pour son système de conduite autonome de "niveau 3". Lequel autorise le conducteur à détourner son regard de la route dans certaines situations. Il s’agit d’un coup double pour le constructeur allemand … puisque cette avancée lui permet de coiffer au poteau son concurrent Tesla !

Daimler,  1er groupe automobile à recevoir une telle autorisation

Daimler, maison mère de Mercedes est "le premier groupe automobile mondial" à avoir reçu l'autorisation de commercialiser des véhicules hautement autonomes conformes à la norme UN-R157, là où la législation locale l'autorise » précise fièrement un communiqué du groupe.

Mercedes Classe S équipées de LiDAR de Valeo disponibles au 1er semestre 2022

Dès le premier semestre 2022 (demain en quelque sorte … !), les premiers clients pourront acheter des luxueuses Mercedes Classe S équipées d'un système LiDAR produit par l'équipementier Valeo.

Et pourront circuler avec … dans les pays qui l’autorisent …

Valeo annonce de son côté que la nouvelle Mercedes-Benz Classe S pouvant atteindre le niveau 3 de conduite autonome est la première voiture au monde équipée de son LiDAR, Valeo SCALA de deuxième génération. Le LiDAR de Valeo est le premier scanner laser 3D au monde à être produit en série, équipant des véhicules déjà commercialisés.

Circulation via système de niveau 3 mais dans des conditions bien définies

La Mercedes-Benz Classe S pourra rouler en mode automatisé, en toute sécurité, dans des conditions bien définies. Le système ne pourra en effet être utilisé que sur autoroute, en cas de forte densité de trafic, et - dans un premier temps - jusqu'à la vitesse légale de 60 km/h.

' Le véhicule prendra, dans ces conditions précises, la conduite en charge, permettant à son conducteur de se libérer - temporairement - de l'attention à la route ' précise le constructeur.

Le dispositif prévoit que le conducteur puisse consulter des mails, naviguer sur internet ou regarder un film sur l'écran central de la voiture, mais il doit être à tout moment en capacité d'intervenir si le système le lui demande.

S'il ne réagit pas dans un certain délai, la voiture s'arrête automatiquement "de manière sécurisée".

L’Allemagne pionnière en matière de conduite autonome

L’Allemagne figure parmi les contrées européennes pionnières dans le domaine. La conduite de niveau 3 y est autorisée depuis 2017.

Le constructeur – allemand - Audi a pensé intégrer cette technologie sur son modèle A8, avant de se rétracter.

"Des tests du système sont notamment en cours aux Etats-Unis et en Chine", précise Daimler.

Le Japon, 1er pays à homologuer un système autonome de niveau 3 sur la voie publique

Fin 2020, le Japon est devenu le premier pays au monde à homologuer un système autonome de niveau 3 sur la voie publique, intégré sur une Honda Legend, commercialisée en série très limitée au printemps 2021 (100 unités).

Le niveau 3 pas encore disponible chez Tesla, le niveau 2 perfectible …

Du côté de Tesla, la conduite autonome commercialisée à l’heure actuelle nécessite un conducteur attentif à tout moment et supervisant les opérations de l'ordinateur de bord. Des fonctionnalités qui correspondent au "niveau 2".

Le constructeur US, bien que pionnier en matière de mobilité électrique et de conduite autonome, est dans le collimateur du régulateur américain, Tesla jouant un peu trop avec les mots (voire avec l’intégrité physique de ses véhicules et de ses clients ? ) en présentant son système d'aide à la conduite comme un « Autopilot » …

Stellantis : premier système de niveau 3 en 2024

Le groupe Stellantis (fusion de PSA et FCA) prévoit de son côté de mettre en oeuvre en 2024 son premier système de niveau 3, développé avec BMW.

Lors d'une conférence de presse sur les logiciels, en début de semaine, Joachim Langenwalter, vice-président de l'ingénierie du constructeur a assuré mardi que le système serait par la suite étendu à toutes les gammes de ses 14 marques.

Notre avis, par leblogauto.com

L’une des étapes les plus importantes vient d’être franchie : deux voitures sont capables désormais d’atteindre le niveau 3 d’autonomie : la Mercedes Classe S et la Honda Legend. Au programme, une conduite vraiment automatisée. Mais seulement en dessous de 60 km/h et sur des routes à chaussées séparées.

« Une grande première mondiale, rendue possible par la technologie fournie par l’équipementier français Valeo » cocorise quant à lui Challenges …

Sources : Mercedes, Afp, Valeo, Challenges

Pour résumer

Mercedes vient d’obtenir une homologation pour son système de conduite autonome de "niveau 3". Lequel autorise le conducteur à détourner son regard de la route dans certaines situations. Il s’agit d’un coup double pour le constructeur allemand … puisque cette avancée lui permet de coiffer au poteau son concurrent Tesla !

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.