Accueil Honda Honda lance la Legend Hybrid EX, conduite autonome niv.3

Honda lance la Legend Hybrid EX, conduite autonome niv.3

0
26
PARTAGER

Honda a lancé vendredi au Japon la commercialisation de la première voiture au monde dotée d’un système homologué de conduite autonome avancé de niveau 3. Le véhicule sera produit dans commercialisé dans un premier temps dans le cadre d’une série très limitée de 100 unités.

Homologation du système « Traffic Jam Pilot » en novembre 2020

En novembre dernier, Honda avait obtenu le feu vert du ministère japonais des Transports pour pouvoir commercialiser son système « Traffic Jam Pilot ». Lequel permet une conduite autonome sous certaines conditions, notamment dans le cas d’une circulation dans un embouteillage sur une voie rapide.

Il s’agissait alors de la première homologation au monde pour un système de conduite autonome de niveau 3. Lequel correspond à une automatisation dans des conditions pré-définies.

Pour développer ces systèmes, le groupe a simulé « environ 10 millions de modèles de situations possibles dans la vie réelle » et a mené des tests sur voies rapides sur environ 1,3 million de kilomètres.

100 exemplaires de la Honda Legend Hybrid EX dans un premier temps

Le Traffic Jam Pilot est intégré dans la nouvelle berline Honda Legend Hybrid EX.

Honda ne prévoit toutefois d’écouler la Legend Hybrid EX qu’à 100 exemplaires au Japon dans un premier temps. Le véhicule sera commercialisé exclusivement en location longue durée avec option d’achat (leasing), pour un prix unitaire TTC de 11 millions de yens, soit plus de 85.200 euros.

De nombreux obstacles juridiques et réglementaires

Les constructeurs devront néanmoins faire face à de nombreux obstacles réglementaires et juridiques avant de pouvoir faire circuler des véhicules sans chauffeur de manière plus « massive ».

Les réglementations routières commencent toutefois à évoluer dans certains pays en vue d’autoriser le niveau 3, comme au Japon ou en Corée du Sud.

Japon : la conduite autonome pour faire face au vieillissement de la population

Confronté à un vaste phénomène de vieillissement de sa population, le Japon veut notamment faire jouer un « rôle majeur » aux véhicules autonomes pour faire face au problème croissant d’accidents de la route provoqués par des conducteurs âgés, avait rappelé en novembre dernier le ministère des Transports japonais dans son communiqué.

Notre avis, par leblogauto.com

Si les constructeurs investissement massivement dans les services de conduite autonome, de nombreux obstacles réglementaires, juridiques, voire techniques demeurent avant de voir des voitures sans chauffeur circuler librement.

Audi a ainsi renoncé à introduire son propre système de conduite autonome de niveau 3 sur son modèle A8.

Être le premier sur le marché peut avoir un impact énorme et positif sur les perceptions des consommateurs, défi que Honda aura su relever.

Sources : AFP, Honda, Ministère des Transports japonais

 

Poster un Commentaire

26 Commentaires sur "Honda lance la Legend Hybrid EX, conduite autonome niv.3"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Jdg
Invité

Premier au monde ? Le système autonome de tesla n’est pas un niveau 3? C’est quoi la différence entre les trois niveaux

Thibaut Emme
Admin

Niveau 3 c’est sans les mains, sauf pour certaines manoeuvres. Le conducteur doit rester alerte mais n’a pas à conserver les mains sur le volant.

Tesla c’est un peu hybride…niveau 2 mais on laisse entendre que les mains ne sont pas vraiment obligatoires…

Jdg
Invité

Ok je pensais que certaines tesla roulaient sans les mains aussi, sur les voies rapides par ex.
Du coup, niveau un c’est des alertes , niveau deux ça freine tout seul et accélére tout seul et niveau trois ça tourne tout seul en plus?

Thibaut Emme
Admin

Niveau 0 alertes, niveau 1 aides (aeb, maintien dans la ligne, etc), niveau 2 autonomie partielle avec les mains (genre propilot de nissan), niveau 3 on peut enlever les mains dans certaines conditions. Niveau 4 un cran plus loin mais tjrs volant et pedalier presents, niveau 5 pas besoin de conducteur… 🙂

Jdg
Invité

Oula niveau 5 on y sera peut-être jamais. Juste pour une question de responsabilité. En cas d’accident le constructeur pourra pas dire qu’il suffisait de traîner ou tourner. Ça semble compliqué sans rien. Sauf peut être sur une voiture dédié aux autoroutes, à l’instar d’un train

Jdg
Invité

De traîner= de freiner

Thibaut Emme
Admin
La Google car (la voiture de Oui-Oui) est Niveau 5. Les navettes Navya et consort sont aussi niveau 5, mais opérées avec un conducteur pour des raisons de législation même s’il ne fait rien. On a aussi des valets niveau 5. A Orly (enfin c’était avant la Covid-19…) des engins qui prennent en charge votre véhicule et l’amènent dans un parking, seuls sans humain. Le niveau 5 c’est forcément compliqué car le cerveau humain est ultra complexe à imiter (et non reproduire) et qu’il y a aussi une part d’intuition difficile à coder. Exemple, vous voyez un piéton qui se… Lire la suite >>
wizz
Membre

der auto-pilote, se repérant à la ligne blanche, les Allemands avaient déjà mis en pratique à la dernière guerre. Mais ce n’était pas encore au point…

https://www.dailymotion.com/video/x18ms6

vvdb.fr
Invité

Navya n’est pas niveau 5. Elle ne va pas où tu veux. C’est une navette automatique en environnement ouvert.

Les trains, les tramways devraient bénéficier du logiciel Navya.

Le métro est en environnement fermé et à du mal à faire sa mue. Le Parisien serait aux anges sans grève et un fonctionnement 24/24.

Évitons de survendre comme Elon Musk, quand ses voitures n’auront plus de volant, de pédales, il pourra seulement à ce moment là parler de niveau 5.

Thibaut Emme
Admin

Les navettes « mini-bus » sont en effet sur un parcours prédéfini. Mais pas le cab : https://www.leblogauto.com/2017/11/navya-devoile-autonom-cab-taxi-autonome.html
Pour le moment, seules les navettes niveau 4 sont (presque) lancées (l’engouement pour l’autonome est retombé…).
mais l’autonomous cab est bien niveau 5 normalement.

Joledemago
Invité

Je pense que l’on est assez d’accord pour dire que le niveau 5 est faisable sur un parcours balisé simple. En revanche sur de la vraie vie en ville effectivement ça devient compliqué. Ayant déjà traversé devant une navette autonome, j’ai du m’arrêter pour la laisser passer… Tout ça va s’améliorer mais aujourd’hui on n’y est pas. Hormis pour engranger de l’expérience des systèmes IA on est d’accord pour dire que les niveaux 2 ou 3 (garder les mains sur le volant) n’ont strictement aucun intérêt pratique !?

Thibaut Emme
Admin

En fait niveau 5 c’est « n’importe où ». Sinon c’est du niveau 4 🙂

Jdg
Invité

Oui c’est bien ce que je me dis aussi. Compliqué pour l’instant.
Et sinon tous les -1 c’est pour quoi? Je pose des questions pour savoir de quoi on parle……

vvdb.fr
Invité

Se seront d’autres assurances.
Un risque peut toujours être couvert.

georges
Invité

L’autoplilot c’est juste du niveau 2 + de la com + des morts.

Tcho
Invité

Je me demande de plus en plus si le marché veut vraiment de l’électrique dysfonctionnelle ou des voitures autonomes. L’intérêt de claquer 85 000€ pour se faire conduire ? De quoi profite-t-on pour une somme si faramineuse ? Un Twizy autonome à la limite, mais-là ça fait cher payé pour une config’ bus/train/taxi. Ou alors, commander une course en véh autonome dans un monde où plus personne ne possède son propre véh.

uvres
Invité
La voiture dite « autonome » est la plus grosse farce industrielle du siècle et de toute l’histoire automobile, mais le plus amusant ce sont les milliards dépensés dessus…en quasi pure perte…mais comme l’argent est magique en ce moment…allons y allègrement !! Un scientifique américain prof d’Université à sorti un bouquin pour prouver, preuves à l’appuie que Musk et d’autres n’iront jamais sur Mars avec des êtres vivants (morts peut-être)… Ce sera la même chose pour les voitures individuelles de phase 5…par contre sur la phase 5 autrement, c’est possible déjà de la voir…prenez l’Orly Val en Région Parisienne !! En Californie… Lire la suite >>
lelillois
Invité

ça n’a pas grand chose à voir, mais j’aimerai bien trouver un coupé LEGEND V6 3.2 quand ça ira mieux, je ne peux plus conduire (raison de santé) mais je crois qu’en boîte auto , ça ferait plaisir à ma femme, et on ne fait que 5/6000 kilomètres par an alors …

Mwouais
Invité

Un des coupés les plus désirables des années 1990 ?

Bien mieux que la conduite autonome dans une voiture anodine.

J’espère qu’elle maîtrise les angles morts et que les villes accepteront la présence singulière de ce joli vaisseau (Euro 3?)

vvdb.fr
Invité
Le niveau 5, c’est un aboutissement de l’intelligence humaine. Des flottes de taxi que l’on appelle d’un clic qui vous répondra, je suis là dans 6 minutes. Pour 4 ou 6 personnes en collectif, donc un taxi qui fera du ramassage. Les études ont montré que dans ce cas (taxis collectifs) il y aurait jusqu’à 15 fois moins de véhicules en circulation, 3 fois moins dans les embouteillages (il n’y en aura alors plus d’embouteillage) C’est hyper écolo, collectivement, on consomme moins d’énergie pour se déplacer, plus personne n’achète de voiture que des parts dans une flotte ou un paiement… Lire la suite >>
wizz
Membre
réduction d’un facteur 15 du nombre de voitures, c’est très optimiste cela implique que les gens soient très souples (en horaire), très compréhensibles (envers les couacs du système), très disciplinés (l’heure, c’est l’heure), très tolérants (aux défauts des autres personnes) ce sera en quelque sorte des minibus à 5 places, ou 7 places… reste les usages ponctuels comme les vacances. Il faudra aussi dimensionner le parc par rapport à ce contexte. Des millions de voitures mobilisées pour les vacances, tout en gardant un nombre suffisant dans les agglomérations (à moins que ceux qui ne partent pas en vacances soient plus… Lire la suite >>
Mwouais
Invité

« C’est hyper écolo, collectivement, on consomme moins d’énergie pour se déplacer, plus personne n’achète de voiture que des parts dans une flotte ou un paiement à l’usage…« 

Dois-je profiter de la journée de la femme pour questionner sur l’éventuelle différence entre l’autopartage tant souhaité et …

À la réflexion, non, …

(Les -1 me permettront une analyse sociologique répondant à l’affirmation qu’on ne peut pas rire de tout avec tout le monde, un -1 de Ema compte triple)

McEnroe
Invité

Ne pas oublier l’effet rebond.
Ce ne sera pas 15x moins de véhicules, car un trajet vaudra moins cher, donc plus de gens utiliseront cette flotte autonome (vs les transports en commun) donc le trafic sera autant voire plus important.
Par contre moins d’embouteillages, c’est probable. Car les embouteillages sont dûs à des comportements humains (je tente de passer au feu orange foncé et je suis bloqué sur le carrefour, je ralentis pour voir l’accident sur le périph, etc.)

wpDiscuz