par Pierre-Laurent Ribault

La LF-A presque sans voiles

Le jour de la présentation au public au prochain Tokyo Motor Show approche à grands pas pour la Lexus LF-A qui faisait très récemment un dernier petit tour de Nürburgring pour vérifier que tout est en place. Contrairement à ce qu'on pourrait croire tous les photographes ne sont pas à Francfort et cette sortie n'a pas plus échappé aux objectifs que les précédentes. Les clichés publiés par World Car Fans nous permettent de voir une voiture libre de tout camouflage, hormis sur les optiques, et dépouvue des appendices nécessaires à la compétition vus sur la voiture de course, la seule présentée au public.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

C'est également la première fois que l'on aperçoit la LF-A, qui pourrait d'ailleurs changer de nom pour sa mise en production, autrement qu'en noir prototype et la robe virginale de cet exemplaire permet d'apprécier un style très propre qui a évolué depuis les concepts vus sur les salons au cours des longues années de gestation de la première supercar japonaise de ce calibre depuis la NSX : V10 autour de 600 chevaux, coque en carbone et prix en rapport lui permettant d'entrer dans les mêmes conversations que des marques comme Ferrari, Lamborghini ou Aston Martin. Comme la Honda en son temps elle aura sans doute du mal à s'imposer au début dans ce club très collet monté  où le pédigrée de la marque est essentiel mais il faut bien commencer quelque part... Il y a vingt ans, la première Lexus de l'histoire était dans la même situation et on sait ce qu'il en est advenu.

Rendez-vous dans un mois a Tokyo pour la première rencontre avec cette nouvelle venue.

Les photos du prototype sont chez World Car Fans

Lire également:

Lexus LF-A: Elle a un prix !

Les Lexus LF-A en ordre de bataille pour les 24 heures du Nürburgring

Pour résumer

Le jour de la présentation au public au prochain Tokyo Motor Show approche à grands pas pour la Lexus LF-A qui faisait très récemment un dernier petit tour de Nürburgring pour vérifier que tout est en place. Contrairement à ce qu'on pourrait croire tous les photographes ne sont pas à Francfort et cette sortie n'a pas plus échappé aux objectifs que les précédentes. Les clichés publiés par World Car Fans nous permettent de voir une voiture libre de tout camouflage, hormis sur les optiques, et dépouvue des appendices nécessaires à la compétition vus sur la voiture de course, la seule présentée au public.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.