par La rédaction

Dossier Opel : le comité d'entreprise s'accorde avec Magna sur la part des salariés

Une avancée assez significative vient d'être acquise et officialisée dans salariés européens devaient initialement prendre 10% du capital, Magna associée à la banque russe Sberbank acquérant 55% et GM conservant 35%. Un bon point donc mais encore de nombreux autres à résoudre.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Une avancée assez significative vient d'être acquise et officialisée dans l'épineux dossier Opel. Le comité d'entreprise du constructeur allemand a indiqué avoir trouvé un accord avec l'équipementier austro-canadien Magna dans la participation future des salariés au nouveau groupe. Pour énième rappel des faits, selon le plan premier de cession d'Opel, les salariés européens devaient initialement prendre 10% du capital, Magna associée à la banque russe Sberbank acquérant 55% et GM conservant 35%. Un bon point donc mais encore de nombreux autres à résoudre.

Comme déjà indiqué cette prise de participation ne se fera pas sans échange. Le comité d'entreprise d'Opel vient de valider le fait que les salariés contribueront à hauteur de 265 millions d'euros par an aux réductions de coûts de l'entreprise, notamment à travers des concessions salariales sans précisions complémentaires pour le moment.

En revanche, le comité d'entreprise n'a pas réussi à s'entendre avec Magna concernant leur droit de véto sur les délocalisations ainsi que les suppressions d'emplois. Néanmoins les deux parties auront "pour but commun d'éviter les licenciements économiques et les fermetures d'usine".

Cette participation de 10 % assortie de droits de vote sera effective dès que la vente d'Opel par General Motors à Magna sera définitivement signée. Sur ce point justement, un conseil d'administration doit se tenir très prochainement chez le constructeur américain. "Avec cet accord, nous nous sommes acquittés d'une obligation, et nous avons apporté notre contribution pour permettre la signature du contrat entre Magna et GM", conclut le comité d'entreprise d'Opel. Reste à attendre maintenant la position finale de GM et le connaître fruit des investigations menées par l'UE.

A lire également. Vente d'Opel : GM a choisi Magna et Magna reprendra Opel.

A voir également. Galerie Opel Astra à Francfort.

227457227464227470227476227479227485227488227491227494227500

Source : Automotive News.

Pour résumer

Une avancée assez significative vient d'être acquise et officialisée dans salariés européens devaient initialement prendre 10% du capital, Magna associée à la banque russe Sberbank acquérant 55% et GM conservant 35%. Un bon point donc mais encore de nombreux autres à résoudre.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.