par Elisabeth Studer

Diess, DG de Volkswagen, sur la sellette ? Décision mardi

Le comité exécutif du groupe Volkswagen se réunira mardi pour discuter de la demande de prolongation de contrat du Directeur Général (CEO), Herbert Diess. Une information communiquée à Reuters lundi par trois sources proches du dossier.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Le comité exécutif du groupe Volkswagen se réunira mardi pour discuter de la demande de prolongation de contrat du Directeur Général (CEO), Herbert Diess. Une information communiquée à Reuters lundi par trois sources proches du dossier.

Résultat des délibérations incertain : Diess sur la sellette ?

«Les options seront mises sur la table», a déclaré l'une des sources, ajoutant que le résultat des délibérations restait incertain.

Volkswagen a refusé de commenter.

Marque Volkswagen : Diess cède le volant à Brandstätter

En juin dernier, le groupe Volkswagen a nommé Ralf Brandstätter au poste de Directeur Général (CEO) de la marque VW, le promouvant de son rôle actuel de directeur de l’exploitation.

Après des semaines de troubles et de luttes de pouvoir internes, Ralf Brandstätter prenait ainsi la direction de la marque principale de Volkswagen, Diess lui cédant le volant pour assurer ces fonctions.

La nomination de Brandstätter signifiait en effet que le DG du groupe VW, Herbert Diess, abandonnait son rôle de DG de la marque Volkswagen, alors qu’il cumulait jusq’à présent les deux fonctions. Le Conseil de Surveillance a simplement « pris acte de cette décision » indiquait alors le communiqué.

Selon le constructeur, le changement devrait donner à Diess une plus grande latitude pour assurer ses tâches de patron du groupe.

Une nouvelle vague d’austérité voulue par Diess

La discussion sur le leadership intervient à un moment où Diess tente de faire passer des réductions de coûts douloureuses pour la marque VW, les discussions avec les puissants représentants syndicaux de l’entreprise étant houleuses.

Diess, 61 ans, s’est engagé dans des réformes radicales du groupe, qui comprend les marques Audi, Seat, Skoda, Audi, Porsche et Bentley, se heurtant toutefois à une opposition du côté salarial.

Diess critiqué en interne

Diess a été critiqué après que VW a été contraint de suspendre les ventes de sa nouvelle Golf en raison de problèmes logiciels à un moment où la société se prépare à produire en masse la voiture électrique ID3.

Le dirigeant a par ailleurs fait pression pour réduire les coûts en Allemagne en vue de financer un investissement de 34 milliards d’euros dans les voitures électriques et autonomes et 50 milliards d’euros pour l’achat de batteries de véhicules électriques.

Tout en forçant VW à se lancer dans une stratégie d’électrification radicale à la suite du scandale du dieselgate, Diess a nommé le directeur de BMW, Markus Duesmann, à la tête d’Audi.

Précisons que Diess a été nommé à la tête de la marque VW en 2015 après avoir quitté BMW, puis a accédé au poste de DG du groupe en avril 2018.

Le Conseil d’administration contraint d’apporter son soutien à Diess

En août dernier, le conseil d’administration du groupe VW  s'est vu contraint de publier une déclaration de soutien au DG.  Le groupe Volkswagen souhaitant étouffer les rumeurs selon lesquelles Herbert Diess avait été écarté, alors que le dirigeant s’est affronté avec les dirigeants syndicaux au sujet de réductions de personnel plus importantes que prévues.

« Le message le plus important est que le conseil de surveillance et le comité exécutif sont entièrement d’accord pour dire que notre DG Herbert Diess dirige la mise en œuvre de notre stratégie », avait alors déclaré le directeur financier Frank Witter à des journalistes.

Witter avait toutefois reconnu que «la fumée émanant de Wolfsburg» était un signe de la difficulté d’équilibrer les intérêts des diverses parties prenantes de l’entreprise.

Sources : Automotive News , Reuters, Frankfurter Allgemeine Zeitung

Pour résumer

Le comité exécutif du groupe Volkswagen se réunira mardi pour discuter de la demande de prolongation de contrat du Directeur Général (CEO), Herbert Diess. Une information communiquée à Reuters lundi par trois sources proches du dossier.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.