par Joest Jonathan Ouaknine

(Brilliance) Jinbei-Haixing X30

jure qu'on ne l'y reprendra plus. Mais chassez le naturel...Au préalable, un minimum d'explications s'impose. Le X30 n'est pas un Brilliance, mais un Jinbei-Haixing. Ce dernier est une émanation de Shineray, un fabricant de motos basé à Chongqing.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Brilliance est le partenaire chinois de BMW. Régulièrement, il se fait gronder par la firme de Munich pour sa tendance à "s'inspirer" des autres. Y compris de son allié. Dans ces cas-là, la firme du Liaoning jure qu'on ne l'y reprendra plus. Mais chassez le naturel...Au préalable, un minimum d'explications s'impose. Le X30 n'est pas un Brilliance, mais un Jinbei-Haixing. Ce dernier est une émanation de Shineray, un fabricant de motos basé à Chongqing.

Comme beaucoup d'entreprises, Shineray veut surfer sur le boum de la demande en utilitaires légers. L'administration chinoise étant avare de permis de produire, la parade consiste à s'associer à un constructeur existant. Ainsi nait Shineray Auto, parrainé par FAW.

Néanmoins, FAW fait faux bond. En 2008, le constructeur se tourne vers Brilliance (qui, hasard ou coïncidence, a également utilisé FAW comme homme de paille.) Brilliance la rattache a sa division minivans, Jinbei. Les vans sont conçus par Shineray, portent un logo Jinbei et sont vendus sous le deux marques. Notez au passage la calandre aux deux haricots...

Shineray/Jinbei-Haixing décline son unique modèle en divers versions: pick-up, tôlé, vitré, shuttle...

Brilliance possède une autre filiale, Mianyang-Jinbei. Cette dernière est un assembleur de pick-up et de minivans. La maison-mère souhaite que Mianyang assemble des Shineray, mais les deux filiales n'arrivent pas à se mettre d'accord! Du coup, Mianyang se fournit chez un tiers, DongFeng!

En 2012, Shineray soutien financièrement un film tourné à Chongqing, Rhapsody of BMW.

Dans la grande tradition du placement-produit chinois, tout est téléphoné. Dans cette scène, l'un des personnage discute depuis un scooter Shineray avec un personnage assis sur une motocross Shineray (et vétu d'une combinaison Shineray.) Et à l'arrière-plan, on reconnait un van Jinbei "tout court", qui est arrêté au beau milieu de la rue... Et lors du contre-champ, on voit rouler un autre Jinbei en arrière-plan!

Pour le film, la réalisateur ne dispose que d'une unique BMW. Alors que dans le film, on est censé en voir plein. Du coup, il emploi des vans Shineray/Jinbei-Haixing car ils ont "des calandres de BMW" (dixit le communiqué officiel.) Le soir de la première, les acteurs posent devant des affichettes où seul le van apparait!

Malgré tout, Jinbei-Haixing reste un constructeur très confidentiel (à peine quelques centaines de vans par an) et dont l'aura ne dépasse pas les faubourgs de Chongqing.

Pour éviter la spirale de la marginalisation, il compte sur le X80. Ce van est censément plus moderne et plus luxueux que les précédents. Il est motorisé par un 1,3l 87ch et sera vendu 40 000 yuans (5 000€.) Et toujours cette calandre à deux haricots...

Crédits photos: Jinbei-Haixing (photos 1, 3, 4, 8 et 9), Shineray (photos 2, 6 et 7) et Jinbei-Mianyang (photo 5)

A lire également:

Shanghai 2013 Live: Brilliance

Pour résumer

jure qu'on ne l'y reprendra plus. Mais chassez le naturel...Au préalable, un minimum d'explications s'impose. Le X30 n'est pas un Brilliance, mais un Jinbei-Haixing. Ce dernier est une émanation de Shineray, un fabricant de motos basé à Chongqing.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.