Accueil WRC WRC 2022 : Ogier rempile, mais sans Ingrassia !

WRC 2022 : Ogier rempile, mais sans Ingrassia !

0
7
PARTAGER

Dire que c’est un coup de tonnerre est sans doute exagéré. Mais, l’autre paire mythique du rallye, Ogier/Ingrassia se sépare à la fin de la saison.

Il reste deux rallyes en 2021 pour que cette paire gagne un huitième titre mondial. En rallye, les paires pilote/copilote qui restent unies autant de temps sont très très rare. L’autre exemple est en fait Loeb/Elena qui roulent encore ensemble en rallye, mais plus au Dakar.

Ici, Sébastien Ogier a confirmé qu’il restait avec Toyota pour un programme partiel en 2022. Mais, cela se fera donc sans Julien Ingrassia qui a décidé de mettre un terme à sa carrière. Depuis quelques saisons déjà, Ingrassia se montrait prudent face à l’avenir mais continuait aux côtés de Ogier, au plus haut niveau.

Evans et Rovanperä, la relève

Pour Toyota, on aura Elfyn Evans et Kalle Rovanperä sur toute la saison. Les deux équipages ont montré une belle performance et devrait jouer les titres. Dans la troisième, on aura donc en programme partiel Ogier et Esapeka Lappi qui fait son retour chez Toyota. Ogier sera désormais copiloté par Benjamin Veillas. Ces deux-là se connaissent depuis des années puisque Veillas travaille avec Ogier depuis des années en séance de tests, et fait partie intégrante de l’équipe d’Ogier sur les rallyes sur terre/graviers.

L’année 2022 est une année de changement pour le WRC qui aura des véhicules hybrides dit Rally1. Outre ce changement de règlement technique, il y aura donc la fin d’une époque, la fin de la deuxième paire la plus titrée en WRC. Bonne retraite Julien Ingrassia, mais d’ici là, il y a un huitième titre à aller conquérir.

Après des débuts en rallye en 2002, Julien Ingrassia devient le copilote de Sébastien Ogier en 2006. Ils sont alors dans l’équipe Rallye Jeunes FFSA et vont se faire la main sur de « petits » rallyes. Après 2 saisons à peine, le duo passe au niveau mondial avec le JWRC qu’ils dominent de la tête et des épaules. Résultat, dès 2009 c’est le « grand » WRC avec le Citroën Junior Team.

La suite on la connait, c’est une ascension ultra-rapide, Citroën ne s’y trompe pas et les intègre à l’équipe première dès 2010. Un parcours atypique puisque Julien Ingrassia ne vient vraiment au rallye qu’à 27 ans ce qui est assez tard. Ils incarnent la relève de Loeb/Elena. Mais la relève a faim et décide un coup de poker, quitter Citroën au sommet du rallye pour le projet de Volkswagen qui n’est pas encore prêt. Cela donnera 4 titres mondiaux.

Le huitième titre en point d’orgue ?

Quand VW se barre de façon inattendue du rallye, Ingrassia semble tergiverser mais suit Ogier chez M-Sport pour un nouveau défi. Le défi est gagnant avec deux nouveaux titres dans une écurie pourtant plus modeste que les autres, niveau budget. Il y aura aussi le retour chez Citroën. La voiture n’est pas au niveau des ambitions du duo et les deux compères rejoignent Toyota dès 2020, après le titre perdu face à Tänak.

Chez Toyota, ils coiffent une 7e couronne mondiale acquise de haute lutte face à Evans/Martin. Cette saison, ils semblent encore dominer leur sujet mais les deux aspirent à lever le pied. Pour Ingrassia c’est la retraite du WRC, avec peut-être des envies d’autre chose. Qui sait si les deux ne se retrouveront pas dans un Toyota Hilux sur le Dakar.

Plus effacé et moins médiatique d’Ogier, Ingrassia est de la trempe de ses grands copilotes de l’ombre, besogneux, toujours à retravailler les notes, et sans qui le pilote ne serait rien. Ogier ne s’y trompe pas : « On met souvent en avant les qualités des pilotes en WRC, mais le copilote est essentiel et Julien a été une pièce maîtresse de nos succès. Dès mes débuts en rallye et durant 16 ans, Julien a été là. (…) Désormais, il nous reste deux rallyes pour finir en beauté ! ».

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "WRC 2022 : Ogier rempile, mais sans Ingrassia !"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Malco
Invité

« Ils incarnent la relève de Ogier/Elena » petite coquille 😉

Thomas
Invité

Je crois savoir aussi qu’Ogier veut se tester aux 24H du Mans 😮
Mais là, pas de copilotes, que des pilotes 😀

lataupe2B
Invité

La fin d’une époque… sur les vingt dernières années de WRC 16 titres (peut être 17 après cette saison) glanés par des pilotes français. Un cycle nordique se dessine. Pourquoi il n’y a eu aucune ou si peu d’aide pour faire éclore ou soutenir de nouveaux talents ? Adrien Fourmaux va se sentir seul.

wpDiscuz