Accueil VW Volkswagen nous enfumerait de nouveau avec le NOx

Volkswagen nous enfumerait de nouveau avec le NOx

0
39
PARTAGER

Décidément, Volkswagen semble avoir du mal avec émissions polluantes et NOx. Le constructeur à l’origine du dieselgate se voit désormais inculpé dans une nouvelle affaire de falsification des données. Histoire encore une fois d’afficher qu’il lave plus blanc que blanc.

Une information qui voit le jour alors que la Commission européenne vient de demander au constructeur d’indemniser dans les meilleurs délais tous les clients européens lésés par le scandale du dieselgate.

Volkswagen pris une nouvelle fois la main dans le sac sur le NOx

Les logiciels utilisés par Volkswagen pour modifier les émissions de polluants en fonction de la température et de l’altitude sont illégaux à moins qu’ils n’empêchent des dommages soudains potentiellement dangereux au moteur, a déclaré jeudi un conseiller de la plus haute juridiction de l’UE.

La conclusion, si elle est confirmée par la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE), serait le dernier coup porté à Volkswagen dans une série d’affaires qui surgissent depuis 2015, toutes tournant autour de logiciels illégaux mis en place pour tromper les tests d’émissions.

A noter que les juges de la CJUE suivent généralement les opinions de l’avocat général, mais n’y sont pas tenus.

Logiciel permettant de contrôler la vanne EGR

L’affaire, portée par des consommateurs autrichiens, porte sur un logiciel contrôlant la soupape de la vanne EGR, laquelle fait re-circuler les gaz d’échappement à la sortie du moteur.

Le logiciel ferme la vanne à des températures en dehors de la plage de 15 à 33 degrés Celsius (59 à 91 F) et à des altitudes supérieures à 1 000 mètres (3 280 pieds), ce qui augmente les émissions de NOx. Les consommateurs soutiennent qu’il s’agit d’un dispositif de neutralisation interdit, pour lequel ils devraient être indemnisés.

L’argument de « protection du moteur » non recevable

Dans son avis juridique, l’avocat général de la CJUE, Athanasios Rantos, a indiqué qu’en décembre dernier, le tribunal avait statué qu’un logiciel de truquage des émissions était illégal, même s’il contribuait à empêcher le vieillissement ou le colmatage du moteur.

L’avocat général a également déclaré que la fenêtre de température n’était pas représentative des conditions de conduite réelles en Autriche et en Allemagne voisine, car la température moyenne était nettement inférieure à 15 ° C. Les véhicules seraient également souvent conduits à plus de 1 000 mètres.

Le logiciel était un « defeat device » (« dispositif de défaite »), a-t-il déclaré, ajoutant qu’il ne pouvait se justifier que si un dysfonctionnement de la vanne avait un impact soudain sur le moteur, comme une panne de courant pendant la conduite, même si le véhicule subit un entretien régulier.

VW a déclaré pour sa part que les fenêtres de température utilisées dans les véhicules du groupe VW étaient autorisées car leur objectif était d’éviter les risques soudains et immédiats de dommages au moteur.

Sources : Automotive News, Reuters

Poster un Commentaire

39 Commentaires sur "Volkswagen nous enfumerait de nouveau avec le NOx"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
r.burns
Invité

Il va falloir indemniser les propriétaires n’ayant pas eu leu vanne EGR à remplacer souvent X fois comme chez d’autres constructeurs, un comble – encore des décisions hors-sol prises par des individus qui ne sont pas des conducteurs

CO2monde
Invité

C’est mal connaître les vannes egr de VW….

Les egr refroidie par eau qui fuient sont monnaie courante… Et à plus de 1000€ le bout…

Lolo
Invité

@r.burns : tu semble bien mal renseigné…

zaza
Invité

Je trouve le titre mal choisi
Si les moteurs cassaient les un après les autres on aurait aussi le droit à une action de ces mêmes consommateurs.
Quand les avocats essayent de faire du buzz et de l’argent

Invité

Ca reste un article de E. Studer, façon racoleur, scandale et autres astuces journalistiques pour plus de visibilité. On frôle de plus en plus avec ce torchon d’Auto Plus

Achille Talon
Invité

C’est pas très gentil de dire ça.
L’info est lisible sur de nombreux sites auto.

pat d pau
Invité

Oupss un afficionados de vag qui fait la gueule.

SGL
Invité

@lolman77
Depuis le temps que le groupe VW se permet de ch..r sur la table et que personne n’ose leur reprocher la moindre chose.
Ils se gavent en Chine en échange la bonne volonté du gouvernement allemand de fermer les yeux et de leur silence sur les exactions du gouvernement chinois.

pat d pau
Invité

Si Vw ne sait pas faire des moteurs fiable en dehors de la plage 15/33degres. Oui je pense que le consommateur ne s’attendant pas a cela de la part de VAG porteraient plainte, le pb venant tjs du meme coté: le constructeur.

Karuk
Invité

Si c’est prouvé , il faut fermer le groupe VW , t’en a marre de cette entreprise qui passe son a falsifié les émissions pour gagner un maximum de clients .

Klogul
Invité

cette decision n a aucune valeur juridique… szns compterun simple expert pourra prouver les phenomenes de depot de laque.

Si les gouvernement voulait vraiment etre tranquille.il y aurait fallu supprimer cette phrase

Frédéric LANGLOIS
Invité

Il n’y aurait que sur les rejets polluants que VW mentirait ! Hélas, 3 fois hélas, ce n’est pas le cas. Décidément, on peut vraiment dire « chez VW, tous les jours un bruit nouveau » !

– jour 1 : diesel-gate,

– jour 2 : fiabilité-gate

– jour 3: pression-sur-les-médias-pour-faire-croire-que-vw-c’est-bien-gate

– jour 4 : trucage-des-résultats-commeriaux-gate

– jour 5 : cartel-gate

-jour 6 : monkey-gate […]

Et ainsi de suite jusqu’à la semaine suivante 😉 Donc demain, cela sera quoi ? Le pire est que les fanatiques de VW continueront à aduler cette marque !!!!!!!!!! Cela fait peur

Rickyspanish
Invité

T’as oublié le Plasticdur-gate.

r.burns
Invité

C’est un fantasme de croire qu’on puisse aduler une chose ou une marque, sauf cas pathologique, en ferais-tu partie ?

wpDiscuz