Accueil Tesla Tesla contre Berlin : l’arbre qui cache la forêt de retards ?

Tesla contre Berlin : l’arbre qui cache la forêt de retards ?

0
51
PARTAGER

La lettre de Tesla au tribunal administratif régional de Berlin a fait couler beaucoup d’encre (enfin pour ceux qui lisent encore le format papier des medias) et fait mouvoir beaucoup de souris.

Elle se veut pour le moins salée, Elon Musk, n’étant certes pas réputé pour mâcher ses mots. Mais ici, ce n’est plus le fougueux dirigeant du constructeur de VE qui s’exprime, mais l’entreprise elle-même.

Reste à savoir si en attaquant de plein front la célèbre rigueur germanique, Tesla pourra plus rapidement avancer sur terre germanique.

Tesla écrit au tribunal administratif régional de Berlin

Tesla a un solide différend avec les autorités allemandes. Très remonté contre elles parce qu’il n’a pu obtenir assez rapidement le permis de construire pour la nouvelle Gigafactory de Grünheide, dans le Brandebourg, le constructeur US de véhicules électriques a écrit une lettre au tribunal administratif supérieur de Berlin. Provoquant de sérieux remous.

Toujours en attente du feu vert officiel lui permettant d’achever ses travaux, Tesla s’est dit « irrité » par les lenteurs de la bureaucratie allemande, allant même jusqu’à suggérer des pistes de réforme.

L’Allemagne risque de pâtir de ses lenteurs administratives estime Tesla

« Les obstacles dans le processus d’autorisation ralentissent la transformation industrielle » et créent le « risque que l’Allemagne rate ses objectifs climatiques », estime le groupe californien dans son courrier.

Tesla juge qu’en Allemagne « le cadre législatif pour les autorisations de projets industriels et d’infrastructure » est « en directe contradiction avec l’urgence de planifier et réaliser ces projets ».

Bigre …

Tesla bénéficie pourtant d’une procédure exceptionnelle très favorable

Reste que Tesla bénéficie d’une procédure exceptionnelle – très favorable – l’autorisant à mener les travaux « à ses propres risques », moyennant un dépôt de cautions … Fourni in extremis.

Conformément à la législation allemande, la délivrance du permis de construire sur le site est soumise à plusieurs procédures évaluant notamment l’impact environnemental du projet.

Les organisations écologistes s’inquiètent notamment des conséquences que pourraient induire l’établissement d’une telle usine sur l’équilibre et les ressources en eau de cette zone très forestière. Plusieurs recours ont été déposés.

Elon Musk veut encore plus de « faveurs »

Mais Elon Musk, patron de Tesla, souhaite néanmoins obtenir encore plus de faveur. Soutenant dans sa lettre que l’usine contribue à la lutte contre le réchauffement climatique en encourageant la mobilité électrique. Et qu’à ce titre, elle devrait bénéficier d’une législation plus favorable.

Tesla va même jusqu’à faire cause commune avec l’association d’écologistes allemands Deutsche Umwelthilfe (DUH). Il affirme avoir adressé son courrier à la justice allemande en soutien de l’action lancée par DUH pour obtenir du gouvernement plus de mesures luttant contre le changement climatique.

Notre avis, par leblogauto.com

Et si tout simplement Tesla n’était pas prêt ? Manquant de cash ou de capacités financières, voire de semi-conducteurs pour relever son défi de déployer une gigantesque gigafactory ? A moins que le constructeur peine à obtenir eau, logements et personnels qualifiés pour répondre aux importants besoins associés à son implantation. Ce type de ressources étant très disputées dans la région. Tesla a d’ailleurs déjà été confronté à de problèmes liés à l’approvisionnement du site en eau.

Le Brandebourg, souffre depuis plusieurs années de la sécheresse liée au réchauffement climatique. Or, la polémique liée aux besoins colossaux de Tesla a été relancée le 16 mars dernier. Le directeur de la régie communale de l’eau, André Bäher, estimant que la consommation de l’usine dépasserait à partir de 2023 les capacités d’approvisionnement de la commune.

L’usine Tesla, qui produira à terme 500 000 véhicules par an, a annoncé une consommation annuelle maximale de 1,4 million de mètres cubes d’eau, ce qui correspond aux besoins d’une ville de 40 000 habitants … Sans compter sur les besoins supplémentaires nécessités par l’accueil d’une méga usine de batteries.

Les critiques acerbes à l’encontre des autorités allemandes seraient alors une raison toute trouvée pour expliquer des reports de planning … sans trop effrayer la Bourse ….

A l’heure actuelle, Tesla vise toujours une production annuelle de 500.000 véhicules électriques dans sa première gigafactory sur sol européen. Le site doit officiellement démarrer ses opérations dès juillet 2021 au sud-ouest de Berlin.

Sources : AFP, Automobilwoche, Le Monde

A lire également :

Tesla : la construction du site allemand gelée, l’eau l’enjeu n°1

Poster un Commentaire

51 Commentaires sur "Tesla contre Berlin : l’arbre qui cache la forêt de retards ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Toujours trop tard pour proposer le site de Fessenheim ? 😉

wizz
Membre

n’est ce pas toi qui disais qu’il fallait fermer Fessenheim parce que trop vieille et trop risqué : zone inondable???

si zone inondable, alors qui irait s’y installer?

SGL
Invité

Sur pilotis ?
Les risques avec une usine d’autos sont moins élevés.
On ne se souvient plus de l’effet de l’eau et les centrales nucléaires au Japon ?

Toto42
Invité

Euh… Le risque de tsunami est très important à Fessenheim? Parceque bon c’était quand même pas juste quelques cm de flotte…

SGL
Invité

Il y a une différence entre les risques d’une centrale nucléaire et une usine d’auto.
L’un pourri le lieu pendant 1000 ans l’autre pendant 1 an.
Si le niveau est surélevé de 20 cm ou une digue, cela ne doit pas être du même niveau que les murs anti-tsunami.

wizz
Membre

si un mur de 20cm suffirait pour cette usine automobile, alors pourquoi un mur de 20cm ne suffirait pas pour la centrale nucléaire?

Les vagues auraient elles tendance à se gonfler les pectoraux comme les Verts en arrivant devant les centrales nucléaires???

wizz
Membre

petite correction : Les vagues auraient elles tendance à se gonfler les nichons tout comme les Verts les pectoraux en arrivant devant les centrales nucléaires???

wizz
Membre
n’empêche, la centrale de Fessenheim est la plus sure contre la surchauffe, contre le problème de défaut de refroidissement A Fukushima, le Tsunami a endommagé tous les systèmes de refroidissement. Il y a la mer juste à côté, mais rien pour pomper, pour apporter cette eau à la centrale : cette dernière est plus haute que le niveau de la mer https://www.humanite.fr/sites/default/files/styles/1048×350/public/images/76381.HR.jpg?itok=enXYd0bh La centrale de Fessenheim est plus bas de 8m par rapport au niveau d’eau du canal. Dans le cas où toutes les pompes seraient HS, alors il suffirait d’ouvrir le « robinet » et l’eau du canal ira naturellement refroidir… Lire la suite >>
Koko
Invité

Sur pilotis ?
Serieux, tu sais quelle charge/m2 doit supporter une telle usine ?

wizz
Membre

et si usine suspendue, à des montgolfières gonflées à l’hydrogène (produit avec des surplus ENR, cela va de soi…)

Mwouais
Invité

@klogul : l’avantage de construire une usine sur pilotis est qu’elle va de stabiliser d’elle même zu cours de sa production à chaque emboutissage par les presses.

wizz
Membre

et si l’usine n’avait qu’un seul pilotis, alors elle s’enfoncera davantage
elle s’enfoncera encore plus si la cadence augmente
elle s’enfoncera encore plus si les pièces à emboutir seront plus grandes, à cause des véhicules toujours plus grandes et plus lourdes

avec le réseau starlink pour se guider,en s’enfonçant, l’usine allemande débouchera en Chine. Celle de Chine débouchera aux USA. Etc… Du Hyperloop intercontinental

c’est qu’il est génial ce Musk….

Klogul
Invité

Dommage mais ca n etait pas un de mes commentaires😉

Emmanuel
Invité

Tesla ?
L’usine a besoin de 1.4 Millions de M3 d’eau, de quoi assécher la zone inondable 🙂

wizz
Membre

c’est le canal d’Alsace qu’il faudrait assécher, voire le Rhin si on veut traiter le problème à la source (négociation avec les Suisses pour cela…)

SAM
Invité

Parce que les contraintes que nous avons en ce moment sont facilitatrices pour tout le monde? Ils ont autorisé le déboisement d’une forêt dans une zone qui n’est connecté à rien niveau infrastructures. C’est sûr que l’asséchement du Colorado et la subvention de 1,25 milliards l’Etat du Nevada ont aidé à la construction d’une usine nulle part :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Giga_Nevada#/media/Fichier:Tesla_Gigafactory_1_-_December_2019.jpg

ema__
Invité

ça veut dire quoi « la zone n’est connectée à rien niveau infrastructures » ? Elle est le long du Berliner Ring, et à coté d’une station de chemin de fer.

Mwouais
Invité

@ema : Sam évoquait et citait et donnait en lien l’usine du Nevada

ema__
Invité

Plutôt que de faire à chaque fois des sous-entendus de comptoir en cherchant des intentions cachées des méchantes entreprises (qui peuvent être aussi bien faux que vrais, puisque basés sur rien), serait il possible de savoir à quoi sert toute cette eau ?

Elisabeth S.
Invité
Ema_
Invité

Oui, j’avais lu cet article, qui ne dit pas plus à quoi sert toute cette eau (quelle partie du process consomme autant d’eau ?), ni si c’est beaucoup par rapport aux autres industries (est ce qu’il y a une spécificité liée à la production de batteries, aux produits tesla, …) .

The Stig
Invité

Si je ne me trompe, les ateliers peinture en demandent une quantité non négligeable, la découpe aussi (ça ne se fait pas à sec, sinon c’est pas propre), et encore d’autres choses auxquelles je ne pense pas forcément n’étant pas du domaine…

Mais plutôt que de parler de Tesla, on devrait parler d’usine automobile en général, c’est le cas pour tous, il n’y a pas de cas à part.

greg
Invité

Parce que Tesla est le seul cas ou la consommation depasse les capacites en eau de la region. Et qu’ ils avaient egalement indique une limite en la matiere qui est deja en train d’ etre depassee… La question de l’ eau a ete soulevee des l’ annonce du projet.

Emmanuel
Invité
Il existe un tas de systèmes permettant de recycler / filtrer l’eau. Il y a aussi la possibilité de récupérer l’eau de pluie, qu’il est possible de stocker à faible coût soit dans des réserves à ciel ouvert, soit dans des réservoirs souples. Sur ce type de construction de bâtiments il devrait être obligatoire d’avoir sur les toits : – une couverture complète en panneaux photovoltaïque – une récupération de l’eau de pluie, avec son usage prioritaire dans le cycle de production – si usage d’eau douce dans le cycle de production alors obligation d’un usage maximum en cercle fermé… Lire la suite >>
wizz
Membre

Il faut voir quels processus exactement utilisent l’eau.

Pour certains usages, on peut se contenter de l’eau sale, pour un refroidissement par exemple en circuit externe. Comme une piscine d’eau sale dans laquelle serpente un circuit d’eau chaude à refroidir

Pour un refroidissement en interne, il faudrait déjà de l’eau plus propre, pour ne pas encrasser le circuit

Et pour la peinture, surement qu’il faudrait de l’eau bien propre, pour qu’on ait une bonne qualité visuelle de la carrosserie

https://static.lpnt.fr/images/2015/07/03/1871755lpw-1871964-article-centrale-a-charbon-jpg_2926527_660x281.jpg
Sinon, c’était à côté d’une centrale thermique qu’il aurait fallu s’installer. Plus pure que de la vapeur d’eau, il n’y en a pas

Jdg
Invité

Tesla ou plutôt Musk est aussi insupportable que mégalo qu hypocrite. Il se prend pour qui. Au USA aussi ça peut bloquer de la même façon et les lobby écolo font réfléchir les administrations.
A la base j’ai rien contre la marque mais franchement ça devient insupportable.
PS: il se dit écolo mais vendre des voitures à plus de 50k€ ça limite le nombre de personnes qui peuvent en bénéficier. Donc le côté écolo on repassera si c’est juste pour qque uns. Après faut dire que Musk en a rien à foutre du peuple

Nicolas
Invité

La stratégie de Tesla est inchangée et cohérente depuis 15 ans : Du haut (cher) vers le bas (moins) cher, du marché de niche (Roadster) au marché de masse (compacte à 25 000€). D’un segment à l’autre, leur nombre de véhicules a été multiplié par 10. Et leurs prix presque divisés par 2.

Rome ne s’est pas faite en un jour.

Jdg
Invité

Et en quoi cela a un lien avec mon post?
Tesla est une grosse entreprise qui a le vent en poupe, pour autant cela ne donne pas le droit à Musk d’être aussi arrogant et imbu de lui même.
Qd au moins cher comme vous dites on est encore moins des 25000€

Blend
Invité

« Tesla ou plutôt Musk est aussi insupportable que mégalo qu hypocrite. Il se prend pour qui (…) vendre des voitures à plus de 50k€ ça limite le nombre de personnes qui peuvent en bénéficier (…) Musk en a rien à foutre du peuple »

Sinon à part ça Ginette, et toi juge commissaire moral du travail des autres, tu as fait quoi dans la vie ?

Jdg
Invité

@blend: et toi tu fais quoi? Rien qui intéresse les autres. Alors vient pas parler
Musk il fait du fric pour ça pomme. En gros comme tout le monde. Donc ce genre de commentaires débile tu peux te les garder. Si ça te plaît pas que les gens écrive leur avis tu peux toujours aller dans un pays avec dictature et censure ça te correspondras bien apparemment.
PS: on se connait pas alors tu me tutoie pas. Tu noteras que j’ai mis « tu » pour être bien à ton niveau

Mathieu
Invité

Il avait qu’à faire son usine à la place d’une friche industrielle désaffectée à Berlin plutôt qu’en pleine forêt… Même si au fond j’aime le personnage, il reste un américain qui pense que l’environnement doit s’adapter à lui et non l’inverse.

wizz
Membre

ça coute très cher de réutiliser une friche industrielle…

John Doe
Invité
« l’environnement doit s’adapter à lui », ainsi que la législation allemande, les besoins en eau des habitants proches de sa méga-usine; les actionnaires aussi doivent s’adapter à ses petits twits, ses promesses de rentabilité (qui ne provient enfin que de la vente des crédits-CO2, crédits qui vont disparaitre quand la concurrence électrifiée n’aura plus besoin de leur donner ce fric…). Les constructeurs auto mondiaux ont dû s’adapter à l’électrique Tesla, comme feue l’automobile au pétrole face à l’électrique (cf. la « jamais contente »,etc)… Plus tard, tous les pays du monde « devront s’adapter à son Hyperloop » (prendre les dirigeants du monde pour ses… Lire la suite >>
amazon
Invité
Vous ne croyez pas que ce sont les allemands qui lui ont dit où construire? Dans cette histoire, il y a 2 protagonistes. – un industriel qui ne pense qu’au développement de son entreprise et qui a choisit l’Allemagne qui jouit d’une image très positive pour la production industrielle. – des politiques allemands qui ont vu l’aspect positif dans un premier temps l’augmentation de l’emploi, les taxes à venir, et qui maintenant mesurent les contraintes et subissent les pressions du syndicat des producteurs automobiles allemands, des écolos, des riverains, brefs des tiers directement concernés. pour moi, les 2 sont fautifs… Lire la suite >>
wizz
Membre
les constructeurs allemands ont des unités de production dans les pays de l’Est, tout en jouissant une très bonne image toute aussi positive. Dès lors, Tesla n’a pas forcement besoin de s’installer en Allemagne pour cela. En fait, je pense que Tesla vise le marché de stockage de l’électricité, en voyant le pays investir massivement dans les énergies intermittentes, et que le pays ne bénéficie pas des moyens de stockages naturels comme les Suisses ou les Norvégiens avec leur nombreux barrages. L’Allemagne veut investir massivement dans les éoliennes et panneaux solaires? Elon Musk est leur plus grand supporteur (ps: avant… Lire la suite >>
Blend
Invité

Ah en voila un autre que personne connait et ce qu’il a fait, expliquant comment il fallait faire. Intéressant. Comme il sait tout, il faut qu’il envoie un CV pour être recruté et nous montrer ensuite le résultat et comment il faut faire :-D))))))

wpDiscuz