Accueil Audi Audi : dernière sortie d’un modèle thermique en 2026

Audi : dernière sortie d’un modèle thermique en 2026

0
36
PARTAGER

Audi cessera de lancer de nouveaux modèles à moteur thermique ou hybride en 2026 pour se concentrer exclusivement sur les véhicules 100 % électriques indique le journal allemand Süddeutsche Zeitung.

Dernier modèle thermique lancé en 2026

Audi, filiale premium de Volkswagen présentera sa dernière voiture équipée d’un modèle à moteur à combustion en 2026, selon les plans de son DG Markus Duesmann. Une information transmise au journal par des sources du constructeur automobile allemand.

 » Au plus tard au début des années 2030, les modèles 100 % électriques seront le seuls à être commercialisés, même en Chine, où Audi prévoit de continuer à utiliser des moteurs à combustion interne pendant plusieurs années de plus qu’en Europe », précise ainsi le journal.

Audi prévoit d’investir un demi-milliard d’euros pour amortir la perte d’emplois dans les moteurs à combustion au sein de l’entreprise, selon Süddeutsche Zeitung.

Audi : 1er constructeur allemand avec un plan précis d’élimination progressive du thermique

Cette étape fait d’Audi le premier constructeur automobile allemand de premier plan avec un plan clair d’élimination progressive des moteurs à combustion.

Volkswagen est déjà le groupe automobile allemand le plus engagé dans les voitures 100% électriques – le groupe a été qualifié de leader européen de la transition vers la voiture électrique par l’ONG de mobilité verte Transport & Environment – tandis que BMW et Daimler , avec sa marque Mercedes- Benz, misent fortement sur les modèles hybrides.

La stratégie d’Audi guidée par de multiples facteurs

Le changement de stratégie d’Audi est motivé par le succès d’un des pionniers de la voiture électrique, Tesla, le nouveau cap fixé par le président américain Joe Biden, sa volonté de laisser son image diesel derrière lui à la suite du dieselgate, scandale de falsification des données des émissions polluantes et les limites imposées par l’Union européenne précise encore le journal.

L’association européenne de l’industrie automobile ACEA a déclaré que le prochain règlement européen sur les émissions Euro 7, dont l’introduction est prévue en 2025, pourrait en effet interdire les voitures à moteur à combustion avant la fin de la décennie.

Notre avis, par leblogauto.com

Le fait que Audi ait dépassé Tesla en tant que marque de voitures électriques la plus vendue en Norvège a pu également inciter le constructeur allemand à avancer à marche forcée vers le 100 % électrique.

Audi devance ainsi son rival américain Tesla en tant que leader du marché norvégien pour l’année 2020. La filiale VW figurait en tête de la liste des voitures les plus vendues en Norvège, avec ses modèles électriques e-tron, totalisant 9 227 nouvelles immatriculations durant cette période.

L’Audi e-tron n’est pas seulement la première, elle figure en première place loin devant ses concurrents et surtout devant Tesla.

Le véhicule correspond à de nombreux critères aux yeux d’un Norvégien : classe premium, longues dimensions, marque allemande, construction de haute qualité, longue portée, capacité de charge rapide, centres de service abondants. C’est apparemment ce dont a besoin un constructeur pour obtenir 12% du marché automobile global du pays …

Sources : Süddeutsche Zeitung

Poster un Commentaire

36 Commentaires sur "Audi : dernière sortie d’un modèle thermique en 2026"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Des VE… C’est bien !
Que des VE, c’est trop tôt même 2033 (la fin théorique du dernier modèle thermique)
Qui pourrait être utile de fabriquer au-delà de 2050 avec des carburants renouvelables.
Audi souffre du syndrome Tesla, manifestement.

amiral_sub
Invité

ah bon c’est trop?

SGL
Invité
Bah oui, ça peut être trop… Actuellement, moins de 1 % de VE compose le parc automobile en Europe. Alors qui pourrait être facilement de 30 % sans être handicapé par l’absence de bornes disponibles pour les longs trajets. Attendons déjà les 30 % du parc européen pour passer à l’étape supplémentaire. Les extrêmes ne sont jamais bons, jadis 80 % de ventes de diesel, c’était beaucoup trop ! (c’était il y a 10 ans) 100 % de VE, c’est trop tant que l’on ne nous garantit pas le bon recyclage des batteries et l’approvisionnement des terres rares pour construire… Lire la suite >>
Gautier Bottet
Editor

Ne pas perdre de vue la durée de vie d’un produit, de sa valeur le long de ce cycle… Un constructeur décide aujourd’hui du lancement d’une voiture en 2028. Elle sera pendant 7 ans (en moyenne) sur le marché, soit jusqu’en 2035. Les clients qui achètent en 2034 ou 35 vont garder leur auto 5 ans ou plus, puis la revendre, donc en 2040 ou après. En seconde ou 3ème, xème main, elle va durer jusqu’en 2050 ou plus…

Ceci sans compter les interdictions de ventes qui dans certains pays débutent entre 2030 et 2035…

SGL
Invité

D’où l’année de 2033 que j’avais donnée précédemment… 2026 + 7 ans = 2033
Mais c’est trop tôt pour diverses raisons.
De nombreux endroits dans le monde, on parle d’interdiction de VT pas avant 2050 … donc c’est théorique.
… et cela ferme la porte définitivement au développement des carburants renouvelable… qui se développe actuellement à fond la caisse dans l’aviation pour les 50 prochaines années peut-être, donc du long terme.
De plus, commercialement, cela donne un très mauvais signal pour les ventes futures des VT … ça donne une idée d’un process de motorisation déjà dépassé.

amiral_sub
Invité

SGL que ça vous plaise ou non, on va vers l’électrification des voitures. On pourra ainsi garder les agrocarburants pour l’aviation et le transport maritime. Mais ça va prendre des décénies

mich30
Invité

Mais les RS6? les Bi TDi? du VE ok mais que du VE? comment on fait quand on a pas de garage pour recharger? On ne va pas un peut trop loin la?

amiral_sub
Invité

on recharge sur des bornes publiques. Comment font les gens à Oslo?

mich30
Invité

Dans vos villes remplies de boulgour peut etre mais c est loin d’etre le cas partout. Il n’ya a pas assez de bornes. Et comment font les handicapés? deja la merde pour la station service, alors les cables et tout le souk merci

amiral_sub
Invité

la voiture électrique est sans aucun doute plus pratique pour les handicapés et les personnes agées : on a que très rarement besoin d’aller charger ailleurs que chez soi

Polaris
Invité

Encore faut-il faire partie des 50% de chanceux qui peuvent recharger à domicile…

robert
Invité

Mais il n’y a pas de bornes publiques comme à Oslo . Que faire ??

amiral_sub
Invité

c’est parce que les VE ne font que 8% de pdm ici

Invité

D’ailleurs, pour améliorer cette PDM, ne serait-il pas pertinent de proposer aux particuliers de s’équiper de bornes qui pourraient être proposées au public moyennant rémunération ?

amiral_sub
Invité

Frédéric LANGLOIS : une startup l’a proposé sans succès

Invité

Dommage … mais est-ce à une start-up de proposer ça, où à des gouvernements ? Parce qu’il s’agit comme quelque part d’une sorte de rachat d’énergie, comme avec des panneaux solaires. Une start-up ne peut pas avoir les moyens de faire ça à grande échelle.

SGL
Invité

C’est dur « d’inviter » un inconnu dans son jardin pour se ravitailler sa VE !? 😉

Invité

Tout dépend de où est installée la borne. Moi ça ne me générais pas surtout avec une appli pour prévenir quand quelqu’un veut l’utilier. Pour ma part, étant donné qu’on est en manque de bornes, je pense qu’il faut réfléchir à tous les moyens pour pallier à cela

Polaris
Invité

Excellent concept… reste à voir les aspects légaux.

Polaris
Invité

Les VÉ ne font que 8% de pdm précisément parce que les infrastructures publiques de recharge françaises sont rares et préhistoriques. Quand nos zélites auront compris cela…

Invité

Est-ce vraiment le rôle de nos politiques de réfléchir, Polaris ? Eux, ils ne sont payés que pour une seule chose : imposer. Par exemple, à Paris, ils imposent l’interdiction de la voiture … sans regarder si les transports en communs sont suffisamment bien fournis pour les remplacer

Polaris
Invité

Oslo: 4 fois plus de bornes qu’à Paris, pas de bornes qui restent 2 ou 3 semaines en panne, pas de VT qui squattent les places de parking électrifiées en toute impunité, ni de VÉ qui les occupent sans charger parce que ce sont des places de stationnement bien situées et gratuites alors pourquoi s’embêter à charger … bref, une autre planète. En France, avoir un VÉ sans possibilité de recharge à domicile est, en pratique, quasi invivable.

amiral_sub
Invité

tout à fait. Nos villes devraient avoir des dizaines de bornes par quartier avec gestion de l’enlèvement des voitures squatteuses ou ventouses

darkargos
Invité

Stratégie très dangereuse pour le non premium si d’autres marques décident de suivre. Car les chinois ne feront qu’une bouchée des marques généralistes européennes électrifiées à marche forcée et sans image de marque (Citroen / Opel / Nissan / Ford)

SGL
Invité
Les marques premium sont largement autant exposées à la concurrence asiatique… Tellement qu’ils maîtrisent la VE de A à Z dorénavant. Les marques généralistes, prennent ce qui est le meilleur sur « étagère » d’un point de vue rapport qualité-prix… Ils n’ont pas besoin d’avoir les meilleures batteries ultras performantes pour bien vendre… À l’image des meilleures motorisations thermiques qui faisaient l’image de marque des premiums. Maintenant, avec l’ère de la VE qui s’impose progressivement, les Premium Allemands ne sont plus les rois de l’automobile… il va avoir une redistribution des cartes dans les 10 prochaines années. Plus personne n’est… Lire la suite >>
zeboss
Invité
C’est la stratégie du tout électrique qui me chagrine, on pose un pansement sur une jambe de bois pour diminuer les émissions de CO² mais sans finalement changer le paradigme des déplacements… Forcement ça va beuguer quand on verra que le CO² ne chutera pas : un peu comme si pour lutter contre la COvid on n’avait fait le choix de n’attendre que les vaccins sans passer par le confinement, on aurait les morts en plus et un virus répandu dans tous les recoins. Là c’est pareil, on imagine que la circulation électrique fera baisser les émissions, certes en 2050,… Lire la suite >>
zaza
Invité

Les promesses n’engagent que ceux qui les croient !
Audi aura bien l’occasion d’arrondir leur stratégie. En attendant cela fait du buzz et on parle de la marque

amiral_sub
Invité

je parie que c’est vrai

wpDiscuz