Accueil Tesla Chine:Tesla met de l’eau dans son saké, par peur de l’être (saqué)

Chine:Tesla met de l’eau dans son saké, par peur de l’être (saqué)

0
38
PARTAGER

Tesla, confronté à un examen minutieux de ses activités en Chine suite à des plaintes en matière de sécurité et de service client, renforcerait son engagement auprès des régulateurs tout en étoffant son équipe chargée des relations avec le gouvernement chinois. C’est en tout cas ce qu’ont déclaré des sources proches du dossier.

Changement de stratégie de Tesla

Le changement de stratégie de Tesla, qui a conduit à une plus grande interaction dans les coulisses avec les décideurs politiques à Pékin par rapport à relativement peu auparavant, montre l’importance que représente aux yeux du constructeur US de véhicules électriques les revers qui l’ont récemment frappé sur son deuxième marché.

La Chine tente de réglementer les entreprises technologiques

Cette nouvelle politique menée par l’entreprise arrive également à un moment où la Chine tente de réglementer les grandes et puissantes entreprises privées, en particulier dans le secteur technologique, en raison des préoccupations concernant leur domination sur le marché.

Tesla souhaite plus largement participer aux discussions sur normes et politiques en Chine

Comme ailleurs, les régulateurs de Chine, le plus grand marché automobile du monde, discutent des politiques et des normes de l’industrie avec des entreprises mondiales et locales, des associations industrielles et des groupes de réflexion.

Les constructeurs automobiles participent généralement à de telles réunions organisées dans l’Empire du Milieu, mais contrairement à des concurrents tels que Toyota et General Motors, les responsables de Tesla étaient largement absents des rassemblements à huis clos, indiquent quatre personnes proches du dossier.

A la place, les responsables de Tesla préféraient jusqu’à présent prendre régulièrement la parole lors de conférences industrielles de haut niveau.

En dehors de la Chine, le fougueux patron de Tesla, Elon Musk, se rend régulièrement sur Twitter pour commenter ou critiquer les régulateurs ou les règles.

Participation récente de Tesla à plusieurs discussions politiques

Mais selon les sources, au cours des dernières semaines, les dirigeants de Tesla ont assisté à au moins quatre discussions politiques, sur des sujets tels que le stockage automatique des données, les technologies de communication véhicule-infrastructure, le recyclage des voitures et les émissions de carbone.
La société californienne, qui fabrique des berlines électriques Model 3 et SUV Model Y dans sa propre usine de Shanghai, n’aurait pas pris d’engagements majeurs lors de ces réunions.

Tesla renforce son équipe chargée des relations avec les autorités chinoises

En parallèle, Tesla étoffe son équipe chargée des relations gouvernementales en Chine, a déclaré l’une des sources.

Selon deux annonces de recrutement mises en ligne en avril sur son compte WeChat, Tesla recrute des gestionnaires pour mettre à jour une base de données sur les politiques et entretenir des relations avec le gouvernement et les associations industrielles afin de «créer un environnement externe harmonieux pour soutenir le développement commercial de Tesla sur le marché régional».

Le nombre de managers que Tesla prévoit d’embaucher pour satisfaire à ces besoins n’apparait toutefois pas clairement.

La Chine : 2ème marché de Tesla

Représentant environ 30% des ventes mondiales de Tesla, la Chine est le deuxième marché du constructeur automobile après les États-Unis. Le pays lui a permis d’enregistrer des livraisons de véhicules record au premier trimestre.

Des tensions entre Tesla et Pékin

Alors que d’excellentes relations s’étaient nouées jusqu’à présent entre Tesla avec Pékin, la pression est montée au cours des derniers mois. Fini le bon temps où la Chine se servait de Tesla pour redorer son image et « verdir » sa politique, le constructeur lui servant d’outil de propagande. La nouvelle implantation de la firme californienne à Shanghai permettant à Pékin de montrer à toute la planète l’intérêt d’investir en Chine.

En réponse aux différentes plaintes, Tesla a déclaré qu’il créerait un centre de données en Chine, lancerait une auto-inspection pour améliorer les services et travaillerait avec les régulateurs.

Tesla pointé du doigt suite à des incidents techniques

En février dernier, les régulateurs chinois ont convoqué Tesla suite à des rapports de consommateurs concernant des incendies de batterie, des accélérations inattendues de ses voitures et des échecs dans les mises à jour logicielles en temps réel.

En mars, Tesla a fait l’objet d’un examen minutieux lorsque l’armée a interdit à ses véhicules d’entrer dans ses complexes, invoquant des problèmes de sécurité liés aux caméras embarqués dans ses voitures.

Quelques jours plus tard, Musk est apparu par vidéo dans un forum de haut niveau, disant que si Tesla utilisait des voitures pour espionner en Chine ou ailleurs, il mettrait la clé sous la porte.

En avril, Tesla a été pris pour cible par les médias d’État et les régulateurs après qu’un client, furieux de la manière avec laquelle a été traité sa plainte concernant un dysfonctionnement des freins, est monté sur un de ses véhicules en signe de protestation lors du salon automobile de Shanghai. Les vidéos de l’incident sont devenues virales.

Notre avis, par leblogauto.com

Grace Tao, vice-présidente de Tesla, chargée des relations gouvernementales en Chine, a été critiquée dans les médias publics après s’être interrogée dans un entretien accordé aux médias locaux si la cliente lésée agissait de son propre chef.

Vaste sujet … Certains n’hésitant pas à y voir un lien avec le développement de la concurrence chinoise dans le domaine des véhicules électriques. Le constructeur US pouvant être vu désormais comme celui qui roule sur les plates-bandes des entreprises soutenues par Pékin.

Sources : Reuters

Poster un Commentaire

38 Commentaires sur "Chine:Tesla met de l’eau dans son saké, par peur de l’être (saqué)"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
greg
Invité

Le sake est d’ origine japonaise et non chinoise….
Maintenant attendons l’ habituel post de la groupie Tesla le stig qui va hurler au complot anti-tesla.

Bizaro
Invité

Quand on explique une blague…

Finalement la blague c’est qu’il n’y a pas si longtemps ça tirait à boulets rouges sur Tesla soit disant favorisé par la Chine.

Francois
Invité

Le problème ne vient pas de l’origine du saké mais de jeux de mots utilisés des millions de fois contre les populations asiatiques.

Vienne Luc
Invité

Le jeu de mot est mauvais, comme vous. Prenez le temps de regarder Mathieu Bock-Côté et/ou de lire son livre, pour la compréhension du ridicule de votre intervention. Les asiatiques sont assez grands pour se défendre eux-mêmes, ils n’ont pas besoin du gauchiste de base pour les représenter.

Bizaro
Invité

@Vienne Luc :
Évidement on attend aussi ce genre d’intervention sur d’autres communautés oppress-ées-antes (écriture inclusive gauchistes?).

Désolé, mais  » solidarité » n’est pas un vilain mot, même quand on l’applique à différent que soi.

amazon
Invité
Cela reste de la politique, et vu les tensions sino-américaines ca ne va pas s’améliorer pour Tesla. Ca faisait un petit moment que la Chine préparait la monnaie de sa pièce avec l’histoire de la 5G Huawei. et tout ce qui fait du mal a une société américaine fait du bien aux chinoises. il y a quelques jours on a vu une vidéo d’une jeune Chinoise qui dansait sur le toit de sa TESLA, et les images ont été diffusé très rapidement étonnamment. Jamais en tant qu’investisseur cela me viendrait à l’idée de mettre des sous dans une structure en… Lire la suite >>
zafira500
Invité

« On n’entend pas grand chose des Etats sur les Ouigours, sur les pb en mer de Chine, sur la pression de la Chine sur Taiwan, le rachat de l’Afrique, de l’Amérique du Sud, des ports grecs…! »
Le business avant tout. Concernant le problème territorial greco-turc, la France et l’Italie ont envoyé des navires en renfort pour aider les grecs, il me semble.
On n’entends pas non plus grand chose sur l’Arabie Saoudite, soupçonnée de financer le terrorisme. Surtout du côté de chez nous.

C Ghosn
Invité

Ou comment faire preuve d imperialisme occidentale vis à vis d autres civilisations ….
Arrêter de vouloir imposer notre vision du monde pourrait améliorer grandement les choses ….

Et si on s occupait de nos percussions à nous …. si si on a nos propres ouïghours ici dans nos belles démocraties…🐷🐷

Vienne Luc
Invité

Regardez où les objets que vous acheter ont été fabriqués. Et dites nous où se trouve impérialisme occidentale. Revoyez vos gammes, elles datent.

amazon
Invité

sans vouloir imposer quoi que ce soit, on peut être révolté par le traitement des minorités en Chine, et avoir conscience que la Chine est avant tout un état totalitaire qui se moque éperdument des droits de l’homme.

je ne crois pas qu’un seul pays démocratique ait des camps de travail forcé, organise la purification ethnique au sein de sa population et espionne ouvertement toutes les entreprises installées sur son territoire.

Bizaro
Invité

@amazon La démocratie n’a rien avoir avec les camps de travail. La démocratie c’est le peuple qui décide. En démocratie logiquement si le peuple décide d’avoir des camps de travail il y en aura.

La Chine est la république populaire de Chine
La Turquie : la république de Turquie
La France : la république française.

Démocratie nulle part et république partout donc! Les camps de travail, de concentration et d’extermination ne sont pas à des dizaines de milliers de kilomètres de l’Union Européenne, il suffit de demander aux Kurdes.

szevuer
Invité
Ls chinois ont mieux servi l’Afrique en 10 ans que 100 ans de présence française Ils ont construits trains, ponts, autoroutes, ont permis l’accès à des bien bas coûts, ont permis aux africains d’accéder à des plateformes de e-commerces, ils y investissent dans le textile et les implique quand ils peuvent. Et sans donner de leçon de moral, ni déclencher de guerre. Après, c’est normal que cela ne soit pas gratuit. Les africains y gagnent aussi. Sans oublier l’accès aux vaccins. Nous donnons des leçons de moral, eux agissent « Le business avant tout » oui le business permet d’améliorer la condition… Lire la suite >>
SGL
Invité

Vous n’avez pas honte de dire ça !?
Si les fautes des Occidentaux sont impardonnables, est-ce pour autant laisser l’Afrique se faire coloniser d’une façon irréversible vis-à-vis de la Chine ?
https://www.lesechos.fr/idees-debats/editos-analyses/comment-les-chinois-menent-la-conquete-de-lafrique-991598
Ils agissent uniquement par intérêt.
Ils sont gentils juste le temps de tout boucler à leur avantage.

wizz
Membre

pourquoi irréversible?

bien entendu que les Chinois le font par intérêt, comme tout le monde, ET de nos jours

SGL
Invité
@wizz « Irréversible » c’est le sentiment que j’ai, dans les années 30, les colons français et anglais, Belges hollandais, italiens, se partageaient l’Afrique pour « alimenter » une grosse centaine de millions d’Européens. La Chine d’aujourd’hui avec la demande moderne, ce sont plus 1,4 milliards de personnes ! Ils achètent tous, la dépendance financière est plus que total, jamais aucun pays africain ne pourra rembourser parce que les donneurs d’ordres seront chinois. Ils font déjà la pluie et le beau temps en finançant parfois gratuitement des infrastructures pour accentuer la mainmise sur les richesses de l’Afrique… Avec des moyens… Lire la suite >>
Vienne Luc
Invité

Gardez vos rancœurs anti occidentalistes post colonialistes pour les vomir dans un endroit mieux adapté qu’un blog auto.

zeboss
Invité

@szevuer :à priori un troll pro chinois,
vous ne semblez pas sensible à la méthode de l’endettement forcé des Africains, les Chinois construisent une voie de chemin de fer et les intérêts sont payés par le « vol » des matières premières et surtout l’accaparement de territoires, en particulier pour la production vivrière devenue impossible en Chine, faute de main d’œuvre à bas couts.
L’impérialisme Chinois va jusqu’en Grèce, Macédoine via un principe d’extra territorialité, processus similaire à Hong Kong ou Macao au XiX ieme…
Sauf que depuis les Chinois revendique systématiquement la propriété des territoires…
Deux poids deux mesures…

Vienne Luc
Invité

C’est un blog auto, pas un débat politique sur la Chine.

Vienne Luc
Invité

Je doute fort qu’elle puisse dancer ouvertement sur le toit d’une voiture et créer un incident sans l’accord du gouvernement chinois. Dans le cas contraire, elle est déjà en rééducation.

Invité

Tesla et son dirigeant superstar commencent à comprendre que l’esbroufe de ce dernier n’a pas d’impact sur les dirigeants chinois qui raisonnent à 30 ans et non à 3 mois comme les investisseurs US. Et qu’au final il n’est qu’un pion dont se servent les chinois alors qu’il croyait, pauvre de lui, révolutionner le monde ( dont la Chine).

amazon
Invité

c’est l’avantage quand tu n’es pas élu, tu peux voir venir!
pas de temps perdu avec les élections qui arrivent

wizz
Membre

ceci dit, si tu n’es pas élu, alors tu n’as pas de pouvoir, ne pourras pas faire évoluer des lois, les changer…

Ema__
Invité

@ wizz il me semble que les dirigeants chinois, bien que n’ayant pas été élus, ont du pouvoir, et peuvent faire évoluer les lois et les changer ….
vu de loin, ça parait même plus facile et efficace qu’en ayant été élu.

en fait, les élections font perdre beaucoup de temps et d’énergie, en discussions, compromis, campagnes électorales, changements de gouvernements, sans compter les déchets papier des bulletins.

SGL
Invité

Une économie dirigée… et bien dirigée, peut être ultra efficace, la Chine est une belle démonstration.
L’Europe… C’est des moutons et des pigeons qui sont les clients des Chinois (encore relativement riches), qui détruisent leur indépendance économique, social, financiers, surtout pour les nouvelles générations.
Tant qu’il n’y a pas de vraie opposition interne ou extérieure, la Chine maîtrisera de plus en plus le monde entier.

SGL
Invité

Néanmoins, comme disait Winston Churchill : “La démocratie est un mauvais système, mais elle est le moins mauvais de tous les systèmes”

RENE
Invité
ajoutez-y que chez nous, les responsables des entreprises agissent à l’unisson en supprimant le personnel . Ils créent ainsi des chômeurs , car l’objectif poursuivi par eux (ce qu’ils croient) est d’augmenter leur(s) profits . Mais agissant tous ainsi ils créent collectivement du chômage …qu’ils n’ont pas peur de critiquer , et de dénoncer aussitôt . Pire ils accuseront ces nouveaux chômeurs d’être des fainéants …parce qu’ils ne trouvent pas de travail . Belle hypocrisie , toujours collective . En attendant , si de fait la production augmente , et à prix moindre …l’objectif est atteint . BRAVO ! Bien… Lire la suite >>
Vienne Luc
Invité

Aucun investissement ne se fait en Chine sans le parrainage de la Chine. C’est juste une piqûre de rappel. Pour le reste, rassurez-vous, tout va bien.

szevuer
Invité

Tesla est dépendante du marché chinois
ce n’est pas pour favoriser les autres acteurs locaux qu’ils risquent de transpirer.
Ils ont goutté au pot de confiture et vont servir de monnaie d’échange au boycott des boites chinoises aux usa (comme huawei par ex)
Pour l’instant, ils ne seront pas trop embêter, ça ira graduellement

wpDiscuz