Accueil Tesla Tesla verse 100 M d’€ , les travaux reprennent à Berlin

Tesla verse 100 M d’€ , les travaux reprennent à Berlin

0
34
PARTAGER

Tesla a enfin – peu avant la date limite – fourni le dépôt de garantie de 100 millions d’euros exigé par l’état de Brandebourg (Allemagne) pour la poursuite de la construction l’usine de Grünheide, qui sera sa première Gigafactory en Europe.

Tesla a également soumis en parallèle une demande de construction qui pourrait concerner une usine de batteries.

Accord entre Tesla Brandenburg et les autorités

La direction de Tesla a confirmé l’accord entre Tesla Brandenburg et l’Office public de l’environnement pour garantir les obligations liées à la construction du site a déclaré samedi la porte-parole du ministère de l’Environnement, Frauke Zelt. Cela signifiant en conséquence qu’aucun arrêt de construction ne sera imposé à Tesla.

Les 100 millions d’euros sont destinés à garantir les éventuels coûts de démantèlement.

Travaux initialement suspendus faute de dépôt de garantie de Tesla

Précisons que Tesla n’avait pas déposé le dépôt de garantie lors de la première échéance fixée au 17 décembre dernier.

Les travaux avaient alors été suspendus, puis Brandebourg a convenu avec Tesla d’un report, une nouvelle échéance avait alors été fixée au 15 janvier.

Selon les informations de l’agence de presse allemande DPA, l’argent a été déposé entre 23 heures et minuit … Quelques heures auparavant, le délai fixé pour le versement avait été de cinq jours, une « largesse » devenue inutile entre temps.

L’initiative citoyenne de Grünheide a pour sa part critiqué les prolongés des délais octroyés au constructeur américain.

Approbation environnementale toujours manquante

L’approbation environnementale finale concernant l’ensemble de l’usine conformément à la loi fédérale sur le contrôle des émissions est toujours manquante.

C’est pourquoi Tesla mène le projet en le découpant en étapes distinctes approuvées en avance de phase.

Demande pour une construction supplémentaire

Elorn Musk, la patron de Tesla souhaite également faire de l’usine située près de Berlin la plus grande usine de batteries au monde.

Avant Noël, les autorités locales ont reçu une demande du constructeur pour établir un entrepôt, a déclaré samedi un porte-parole. Le « Potsdamer Neuesten Nachrichten » a rapporté vendredi soir que la salle devrait être trois fois plus grande qu’un terrain de football et que l’usine de batteries pourrait y être construite.

Notre avis, par leblogauto.com

Décidément, Tesla se fait tirer l’oreille pour s’acquitter de ses obligations financières liées à la construction de sa Gigafactory allemande …  Après avoir tardé à régler ses factures d’eau, il se fait désormais prier pour verser un dépôt de garanties. C’est mal connaître la légendaire rigueur allemande.

Si dans la première phase, 12 000 employés et jusqu’à 500 000 véhicules par an sont prévus, le chantage à l’emploi pour s’exonérer de certains règlements ne semble pas fonctionner outre Rhin. Et encore moins pour un concurrent des géants automobiles allemands.

Si Tesla avait initialement estimé les coûts de construction à un peu moins de 1,1 milliard d’euros, Elon Musk, a déclaré à Business Insider en décembre dernier : « Malheureusement, nous dépasserons le budget. » Le retard du versement du dépôt de garantie serait-il dû au final à des négociations pour que le financement de la rallonge budgétaire désormais nécessaire soit pris en compte par des « largesses » gouvernementales ?

Sources : DPA, Automobilwoche

A lire également :

Tesla : la construction du site allemand gelée, l’eau l’enjeu n°1

Poster un Commentaire

34 Commentaires sur "Tesla verse 100 M d’€ , les travaux reprennent à Berlin"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
wizz
Membre

un Mars, et ça repart…

Jdg
Invité

Ah ben moi qui pensais que le projet était bloqué pour raison écolo en fait il manquait juste un pot de vin … Heu non je veut dire une subvention de la part de tesla

Kubota
Invité

On la detesla !! Megalonmusk tient sa revanche de super-héro et fait fi de milliers d hectare de terres rares… il a rechargé ses batteries à bloc et repart comme jamais en quête du Graal big brother. Les electro dollars ont toujours le dernier maux …

Kevin
Invité

De quelles très rares tu parles ! Encore un qui n’y connait rien et qui vient chouiner parce qu’il est jaloux.

Kevin
Invité

Terres*

Dom
Invité

Quelle honte cette photo, massacrer une foret pour construire SON usine et faire du pognon avec SON usine….Musk c’est quoi? un destructeur d’humanité comme un COVID ?
De quoi écœurer 100% des écolos, pour les geeks bobo bcbg peut etre cela passe…..

wizz
Membre

tout à fait Dom

mais au fait, tu habites dans quelle grotte?
parce que sinon, tu consommes aussi. Et ces produits ont nécessité des ressources. L’ordinateur ou le smartphone avec lequel tu as tapé ton message est sorti d’une usine. Et ta maison ou ton immeuble, il y a 20000 ans, c’était aussi une forêt à cet endroit…

Dom
Invité

L’Europe n’a aucune friche industrielle ? aucun ex Lubrizol Rouen ?
aucune usine Ford, Bridgestone, Continental à l’abandon, etc …aucune mine de charbon à ciel ouvert ? Et la pollution lumineuse de Tesla/Musk sur 1 km autour la nuit pour la faune sauvage ?
La photo c’est en Allemagne et cela va fermer »COP24″:
https://img.20mn.fr/v_yK02g7QXOwQ-PVI8eUiQ/310x190_excavatrice-travaille-extension-mine-ciel-ouvert-lignite-hambach-ouest-allemagne.jpg

Dom
Invité
Jdg
Invité

C’est pas le capitalisme Dom qui est responsable, c’est l’humanité . On est plus de sept milliards il fait construire des logements et des usines pour qu’on vive dans notre confort actuel. Le communisme c’était pareil.
Vous comme les autres ne sont pas près à vivre sans technologie. Comme dit amazon on est pas Amish

wizz
Membre
Dom Une friche industrielle, ça coute très très cher de la transformer. Il n’y a que dans des régions où la superficie manque (Tokyo, Hong kong….) où on exploite tout ancien site. Une friche industrielle récente, avec des batiments en bon état, on peut la transformer pour accueillir des petites structures, ou des activités très flexibles. Mais c’est difficile pour un grand industriel de réutiliser le site d’un autre grand industriel https://www.usinenouvelle.com/mediatheque/3/0/0/000171003_image_896x595/toyota-valenciennes.jpg par exemple l’usine de Toyota Valencienne. On peut cloisonner cet immense batiment pour accueillir des petites activités, à la manière des centres commerciaux avec des commerces occupant des… Lire la suite >>
Blackjack
Invité

Dis moi ce que tu es et ceux que tu aimes je te ferais l’enorme liste de ce que tu as détruit

Elisabeth S.
Invité

il est vrai que la photo est convaicante ….

amazon
Invité

Les seuls vrai écolos ce sont les amish!

Thibaut Emme
Admin

Ouh là @Amazon, loin de là. Dans certaines communautés Amish, l’emploi d’engrais chimiques, pesticides, d’aliments pour bétail, etc est présent.
La bicyclette est proscrite dans bcp de communautés… Les Beachy Amishs utilisent l’automobile ou le tracteur.
La préoccupation n’est pas vraiment l’écologie 😉 Ils suivent plus ou moins l’Ordnung.

Thibaut Emme
Admin
@Dom : une forêt non exploitée est une forêt qui meurt. Il n’y a que les forêts primaires, et encore qui survivent dans ce mode. En effet, si on laisse la forêt se débrouiller, certaines espèces vont mourir ou péricliter faute à la prédominance d’autres espèces. Ainsi, au lieu d’avoir une forêt diversifiées, on aura une forêt quasi mono-culture (ce que l’on a aussi si on fait une forêt d’exploitation pure et dure comme les forêts des Landes par exemple ou dans certains coins du Morvan. Une forêt entretenue, c’est des coupes claires, des coupes sombres (moins drastiques que les… Lire la suite >>
ema_
Invité

Merci Thibaut de permettre de donner des éléments pour dépasser les réflexions primaires.

Ce qui est intéressant avec ce site, c’est qu’il est situé à proximité d’une ligne de train, avec une gare à proximité (Tesla prévoit également une nouvelle gare plus proche du site).

Dom
Invité

Comme disait Trump, le Covid aussi est primaire.

Kevin
Invité

Le gars qui parle pour les écolos alors qu’il n’en est très probablement pas un et qu’il s’en fout de l’écologie.

Scal
Invité

Tesla ou la fake industrielle du XXIème siècle. Désolé, je n’y crois pas. Et ce n’est pas un an de résultat financier dans le vert qui me feront changer d’avis. L’avenir jugera …

Jdg
Invité

Détrompez vois c’est l’avenir.
Une entreprise qui fait des polaire en bourse car ayant une image au top du top. L’image c’est le plus important de nos jours

Kevin
Invité

C’est normal qu’ils n’aient pas été dans le vert avant, il fallait bien investir avant de devenir rentable.
Ce ne sont pas que les voitures vendues qui font la valeur de Tesla mais tous les à côté, l’expertise dans les batteries, le Big data de l’Autopilot, …

Scal
Invité

Sans le soutien de la bourse américaine, Tesla serait resté coincé dans les livres d’histoire automobile comme un artisan intéressant aux idées pas idiotes. Concurrence déloyale …?
@Jdg et @Kevin, n’hésitez pas à vous lancer avec un business plan qui propose 10 ans de pertes abyssales avant de rentrer votre 1er euro de bénéfice, allez voir les banques et débriefons ensuite.
Quand à : « l’image c’est le plus important de nos jours », je crains que vous n’ayez raison et cela m’inquiète pour le futur.

wizz
Membre

mieux que les banques : convaincre les investisseurs qu’il faudra remettre de l’argent dans la caisse, et sans toucher aucune dividende pendant une dizaine d’année….

wizz
Membre
non Dom ces exploitations de charbon à ciel ouvert, la terre déblayé devant sert à remblayer à l’arrière. Le problème est que le sol n’est pas stable. Par exemple, tu creuses un trou dans un sol bien stable (jamais exploité par l’homme). Ensuite, tu combles ce trou avec la terre que tu as sortie. Théoriquement, tu devrais arriver au même niveau En pratique, ça fera une bosse : c’est parce que tu ne réussiras pas à tasser, à compacter la terre comme elle a été faite naturellement pendant des milliers d’années. C’est pareil avec ces mines à ciel ouvert. Tu… Lire la suite >>
wpDiscuz