Accueil Ecologie La Chine pourrait réglementer la qualité de l’air dans les voitures

La Chine pourrait réglementer la qualité de l’air dans les voitures

0
20
PARTAGER

La Chine envisage de réglementer la qualité de l’air dans les voitures. Objectif affiché : protéger la santé des conducteurs. Reste que la mise en œuvre de telles obligations pourrait accroitre les coûts pour les grands groupes automobiles présents sur des marchés ou de règles n’existent pas. Une nouvelle manière pour l’Empire du Milieu pour faire du protectionnisme ?

Vers un test sur la qualité de l’air dans l’habitacle ?

Les nouvelles règles de qualité de l’air qui pourraient être mises en œuvre sur le plus grand marché automobile du monde devraient compliquer la vie des équipementiers fournissant des éléments intérieurs des véhicules, ils devront en effet modifier leurs produits pour répondre à de nouvelles exigences.

Selon des entretiens menés auprès de responsables chinois de la surveillance de l’environnement, les nouveaux véhicules devront passer un test environnemental destiné à vérifier la qualité de l’air à l’intérieur de l’habitacle (AIAQ pour Automotive Interior Air Quality) après l’absence d’ouverture des portes pendant plusieurs heures.

Tests sur formaldéhyde, benzène et rayonnement électromagnétique

Les régulateurs vont tester le niveau de produits contaminants, tels que le formaldéhyde et le benzène, ont déclaré trois personnes proches du dossier sous couvert d’anonymat, les pourparlers n’ayant pas été encore rendus publics.

Les responsables souhaitent également tester les niveaux de rayonnement électromagnétique, estimant que les véhicules électriques et les voitures à moteur à thermique utilisent désormais davantage d’appareils électroniques qu’auparavant.

Alors que certains consommateurs se sont dits préoccupés par le rayonnement de ces appareils électroniques, en 2019, un responsable de l’Association chinoise des constructeurs automobiles avait déclaré qu’un tel rayonnement ne nuirait pas à la santé humaine.

Des normes recommandées mais non obligatoires à l’heure actuelle en Chine

La Chine autorise à l’heure actuelle les marques internationales à vendre des voitures sans certification locale en ce qui concerne les normes de qualité de l’air à l’intérieur des véhicules.
En 2011, les « chiens de garde » chinois de l’environnement et de la qualité de l’air ont publié une directive sur la qualité de l’air des véhicules de tourisme. Indiquant toutefois à cette date que les normes étaient simplement recommandées et non obligatoires.

Ces dernières années, la Chine a toutefois tenté d’appliquer ses propres normes de certification des véhicules.

Notre avis, par leblogauto.com

Alors que la pandémie due au coronavirus est loin d’avoir dit son dernier mot, on pourrait presque prendre l’initiative de la Chine comme une farce, voire un poisson d’avril …. ou comme une provocation.
Le fait de juger de la qualité de l’air à l’intérieur de l’habitacle des véhicules alors même que le virus tend à se propager notamment via la climatisation peut interpeler.
Quant au fait que l’Empire du Milieu s’inquiète de la qualité de l’air observée à l’intérieur des voitures alors que le pays est l’un des plus pollués de la planète …. c’est un peu comme l’hôpital qui se moque de la charité ….

Mais ne soyons pas dupes, sous couvert d’écologie, et d’intérêt pour la santé humaine, la Chine tente là de trouver un nouveau frein à d’éventuels concurrents.

Restons positifs : cela sous-entendrait qu’elle redoute que la concurrence étrangère ne profite à sa place d’un éventuel rebond de la demande, les Chinois pouvant être amenés à privilégier désormais les déplacements en véhicules particuliers, en boudant les transports en commun ? Un contexte propice pour Pékin à activer la corde sensible de la protection sanitaire des consommateurs chinois ?

Sources : Reuters

Poster un Commentaire

20 Commentaires sur "La Chine pourrait réglementer la qualité de l’air dans les voitures"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SAM
Invité

Qualité de l’air?
Avec VW comme premier constructeur?
C’est une blague?

greg
Invité

Tu peux expliquer? Parce que la blague ce serait plutot ton « argument ».

Invité

toujours un problème de pagination, on passe du 10 Juillet page 1 au 2 Juillet page 2. Mais ça n’ a l’air d’inquiéter personne…

Bizaro
Invité

On entant parfois que l’habitacle des autos est l’un des endroit les plus pollué.

Et effectivement les constructeurs ne communique pas trop dessus.
En plus des filtres anti-pollen à charbon actif, et système actif anti-odeur certain tente les gadgets.
Ford et ces habitacles sans allergènes dans les dernières Mondeo
Renault et son ioniseur d’air sur les premières Zoé.
Citroën est les parfums d’ambiance sur les premières C4.

C’est toujours bon signe quand on s’occupe de la santé des gens.

Surtout que Pékin est sur pollué et la municipalité et l’état tente pas mal de chose depuis quelques années.

zeboss
Invité

Disons que quand la chine s’occupe d’environnement on tousse un peu, centrale à charbon mais aussi un phénomène peu médiatisé, le feu continu dans les mines de charbons à ciel semi ouvert qui brulent sans cesse depuis des décennies et que peu de personnes ne contrecarrent.
http://planete.gaia.free.fr/sciences/geosciences/mineraux/feux.charbon.html

Ceci étant l’état chinois tout puissant à pour nature de s’occuper de la santé de la population, résultat seulement 4800 morts du Covid19. C’est rassurant.
C’est beau la méthode Coué, ça se dit comment en mandarin déjà ?

Bizaro
Invité
Soyons clair OUI la Chine pollue beaucoup et même énormément. Elle pollue beaucoup car c’est une immense nation industrielle. Bien plus que nous l’étions à notre apogée ou il y a moins d’un siècle! Mais elle pollue pour nous, car nous lui demandons de produire pour nous. Nous lui avons donné tous les modes d’emploi pour polluer. L’Allemagne est un modèle industriel que la Chine a su parfaitement singer avec son aide. La France est un modèle de Luxe qu’elle s’amuse à exporter, alors chaque citoyen chinois rêve de tannerie, de textile et autres produits chimiques cosmétiques. Soyons clair, si… Lire la suite >>
Bizaro
Invité
Cela veut dire que quoi que face la Chine ce sera mal. Il faut absolument que la Chine fasse les choses pour coller à l’image que les gens « bien » veulent lui donner. Attention je ne décrit pas le chinois moyen comme un humaniste altruiste. Mais comme en Europe en son temps les choses ont le droit d’évoluer là bas. Donc temps mieux si cette mesure concrète fait tousser l’Europe, car en parallèle là-bas au moins il se passe quelque chose. Par contre ce qui est dommage(pour nous) c’est que même en matière de santé et de respect de la population… Lire la suite >>
Nico
Invité
Tant que le système dictatorial ( appelez ça comme vous voulez) restera en place, rien ne pourra évoluer d un point de vue local ( est ce que les Chinois veulent ou peuvent changer de système?) et , plus inquiétant pour nous au niveau mondial, l écologique n est clairement pas leur priorité. C est tellement facile de reporter la faute sur les autres nations, bientôt ce sera la faute de l Europe si les droits de l homme ne sont pas respectés au Tibet, Xinjiang et Hong Kong dans pas tres longtemps , de la même façon que la… Lire la suite >>
jesaistout
Invité

 » est ce que les Chinois veulent ou peuvent changer de système? »

Vous vous êtes jamais posé la question: et s’ils veulent simplement pas changer de système?

D’un point de vue chinois, le CCP ( appelez ça comme vous voulez) leur a apporté le meilleur niveau de vie sur les 4000 dernières années.

En parlant de HK, c’est leur moment gilets jaunes

Est-ce que HK a eu des élections démocratiques aux temps des UK?

Rikiki
Invité

On parle de la pollution des matériaux employés pour fabriquer la voiture au niveau de l’habitacle : tissus des sièges – mousses – plastiques – peintures etc etc.

Alfred
Invité

La chine se préoccupé de ses citoyens et de la planète. On devrait prendre exemple !

lym
Invité

Plus facile de s’occuper du filtrage d’habitable… que résoudre la pollution à l’extérieur.
Pour de l’enfumage, c’est pourtant gratiné! Ne pas le voir est un réel souci.

Bizaro
Invité
Je ne vois pas trop le rapport avec le protectionnisme : « Une nouvelle manière pour l’Empire du Milieu pour faire du protectionnisme ? » Les voitures haut de gamme se doterons facilement de ce genre de système. En tout cas plus facilement que les moyennes gamme ou lowcost. En volume en quoi sont spécialisés les constructeurs locaux : luxe ou lowcost? Et surtout les véhicules milieu de gamme étrangers sont généralement spécifiques à la Chine, et construit là-bas en collaboration avec les équipementiers et sous traitants. Je ne vois pas ce qui est critiquable dans un pays pollué que les « responsables… Lire la suite >>
Alfred
Invité

Les chinois ont raisons de faire de l’écologie dans leurs voitures alors que nous on utilise du diesel…
Il faut qu’on arrive à faire comme eux ou plutôt qu’on achète des voitures chinoises. Ah non c’est l’hôpital qui se fou de la charité, nous ça fait des années qu’ on fait du protectionnisme contre les allemands et les japonais…

Nico
Invité

J ose espérer qu il s agit de second degré. Sinon, dans quel voiture roulez vous? Quoros, Geely , Bid , Mg?

jesaistout
Invité

Volvo, ça compte?

Mwouais
Invité

@Nico : je crois qu’Alfred fait du demi second degré : qu’il attribue logiquement un mérite aux chinois pour le volontarisme à mieux faire et en cela ils dépassent l’Europe, mais Alfred a bon aussi quand on critique la Chine pour son protectionnisme et la pollution alors qu’on a poussé le diesel en cette fin dans la période fort polluante du diesel avant de se rendre compte (sic) bien tard qu’il fallait le dépolluer un peu.

Moi je donne mon bonjour à Alfred

wpDiscuz